19 janvier 2017

Les exploits militaires des Partisans Armés entre Malines et Louvain

15h UPJB. rue de la Victoire 61 - 1060 Bruxelles

19 janvier 2017

Apéro Poésie en soutien à Aslı Erdoğan

17h>19h Bellone - Maison du spectacle. Rue de Flandre 46, 1000 (...)

19 janvier 2017

The Black Panthers, vanguard of the revolution

20h Cinéma Aventure. Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 (...)

20 janvier 2017

Projection film : L’école de la tolérance de Roger Beeckmans

12h30. Maison de la Francité - 18, rue Joseph II - 1000 (...)

20 janvier 2017

Contre l’ouragan Donald Trump et son monde

17h Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles

20 janvier 2017

Lights for Rights ! - Brussels Women’s March

17h Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles

20 janvier 2017

Musique et poésie

18h30 Centre Culturel Arabe. Rue de l’Alliance 2, 1050 (...)

20 janvier 2017

Prix cinergie : courts métrages d’animation

20h. Flagey - 1, place Ste Croix - 1050 Bruxelles

21 janvier 2017

CETA, not in our name

14h, Carrefour de l’Europe, 2, gare de Bruxelles-centrale, 1000 (...)

22 janvier 2017

Appel à la solidarité - Migrants Gare du Nord

heure non définie. "Poissonnerie". 214 rue du Progrès - 1030 (...)


Accueil du site > FR > Vidéos > Education

Anniversaire de l’occupation Ebola - 1 an passé mais rien à célébrer ? [SUB NL]

Anniversaire de l’occupation Ebola - 1 an passé mais rien à célébrer ? [SUB NL]

issatou et son enfant dormaient dans la rue jusqu’au jour ou elle a trouver refuge dans un bâtiment à Place Quetelet de Saint-Josse.

Aissatou et son enfant dormaient dans la rue jusqu’au jour ou elle a trouver refuge dans un bâtiment à Place Quetelet de Saint-Josse. Depuis janvier 2015 des sans papiers venant de la Guinée, du Sierra Leone et du Liberia, les trois pays touchés par le virus Ebola, occupent ce bâtiment du collectif EBOLA. Le 4 février 2016, les membres du collectif ont marché à travers les rues de Bruxelles pour "fêter" le 1er anniversaire de l’occupation.

Le virus Ebola a déstabilisé les 3 pays, en plus de la guerre et la répression. Ils se retrouvent dans l’incapacité de retourner dans leurs pays, ils réclament le respect des droits de l’enfant, les droits d’asile ainsi leurs droits fondamentaux mais aussi l’arrêt des expulsions et la régularisation des tous les sans papiers.



Les opinions exprimées et les arguments avancés dans les articles et vidéos publiés sur ce site demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux de ZIN TV.

Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP