21 février 2018

Sit-in pour la libération de Mounir et Jiyed

12h Arts-Loi 1000 Bruxelles

21 février 2018

Où en est-on avec le projet de loi sur les visites domiciliaires

12h30 CNCD. Quai du commerce 9, 1000 Bruxelles

21 février 2018

Mesa redonda sobre los logros del proceso de cambio

12h30 Maison d’Amérique Latine. Rue du Collège 27 - 1050 (...)

21 février 2018

Présentation du livre : Les tranchées en Afrique 1914 - 1918

18h30 KUUMBA Chaussée de Wavre 78, 1050 Bruxelles

21 février 2018

Pension : débat avec les partis

19h au MOC. Rue Plétinkx 19, 1000 Bruxelles

22 février 2018

Chantier Collectif : desherber à la Ferme du Chant des Cailles

10h Les Herbes du Chant des Cailles. Av des Cailles, 1170 (...)

22 février 2018

Conférence : La question (dé)coloniale en Belgique, le défi d’une génération ?

17h30 Université Saint-Louis. Auditoire 1. Bd du Jardin botanique (...)

22 février 2018

Quelle marge de manœuvre pour un ministre communiste en Belgique ?

18h Centre d’Histoire et de Sociologie des Gauches. Avenue F.D (...)

22 février 2018

Apéro-Expo - Médias citoyens

19h - ARC, 20 rue de l’Association 1000 Bruxelles

22 février 2018

Avant-Première - Jusqu’à la dernière goutte

19h Cinéma vendôme Chaussée de Wavre 18, 1050 Ixelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Aujourd’hui les banques seront transparentes

Aujourd’hui les banques seront transparentes

A Bruxelles et à Liège, le Réseau pour la Justice Fiscale​ s’est mobilisé pour exiger plus de transparence du secteur financier.
Banques


Depuis plus de trente ans, on assiste, en Belgique et en Europe, au démantèlement lent et progressif, voire à la privatisation des services publics. Soins de santé, transports en commun, Poste, administration fiscale, justice et prisons, enseignement, culture, logement public, accueil de la petite enfance, maisons de repos, etc. : aucun secteur n’est épargné.

Le déficit public est la justification suprême des économies réalisées.
Plus d’argent dans les caisses ? Pourtant, l’argent circule de plus en plus… au profit de quelques-uns vers les paradis fiscaux !

Offshoreleaks, Luxleaks, Swissleaks et tout récemment les « Panama Papers » ont révélé l’évasion fiscale pratiquée à grande échelle qui a fait perdre des dizaines de milliards à l’Etat.
De riches contribuables et des sociétés multinationales utilisent des sociétés écrans dans les paradis fiscaux pour dissimuler leurs patrimoines. Les 732 Belges ou résidents belges identifiés par les « Panama Papers » ne constituent que la partie émergée de l’iceberg, celui d’une véritable « industrie de l’optimisation fiscale » (entendez de la fuite devant l’impôt), organisée de manière systématique avec le soutien de banques, de cabinets d’avocats et d’audits. Il est plus que temps de s’y attaquer !

Une fiscalité juste rendrait inutile toutes les économies faites sur le dos de ceux qui ont le moins de moyens et qui sont eux aussi des citoyens !

Pour en savoir plus sur la campagne « Ne laissez pas échapper les grosses fortunes !

lesgrossesfortunes.be


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP