23 février 2017

Appel à solidarité : exploitation sur les chantiers publics

10h30 - Métro Arts-Loi 1000 Bruxelles

23 février 2017

La critique des médias nous rend-elle aveugles et sourds ?

18h30 CSC. Rue Pletinckx 19, 1000 Bruxelles

23 février 2017

Les femmes et la révolution russe de 1917

19h30 Pianofabriek. rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

23 février 2017

DocuLatino Brussels 2017

19h30 Maison De l’Amérique Latine. rue du collège 27, 1050 (...)

23 février 2017

Jam Session Brésil-Latin Brussel !

20h Café Merlo. Quai Aux Briques 80, 1000 Bruxelles

24 février 2017

Journée d’action contre le dumping social

11h Place du Luxembourg, 1050 Bruxelles

24 février 2017

Café littéraire, Regards de femmes : Wangari Maathai, Prix Nobel de la paix 2004

18h30 chaussée de Charleroi 73, 1060 Bruxelles

25 février 2017

Formation : Filmer avec le corps

9h30>16h30 CFA. Chaussée de Boondael 32, 1050 Bruxelles

25 février 2017

Visite guidée graffiti et street art - Canal

14h Canal - 1000 Bruxelles

25 février 2017

Carnaval d’Oruro à Bruxelles

16h place Sainte Catherine - 1000 Bruxelles


Accueil du site > FR > Vidéos > Mobilisation

Aujourd’hui les banques seront transparentes

Aujourd’hui les banques seront transparentes

A Bruxelles et à Liège, le Réseau pour la Justice Fiscale​ s’est mobilisé pour exiger plus de transparence du secteur financier.
Banques

Depuis plus de trente ans, on assiste, en Belgique et en Europe, au démantèlement lent et progressif, voire à la privatisation des services publics. Soins de santé, transports en commun, Poste, administration fiscale, justice et prisons, enseignement, culture, logement public, accueil de la petite enfance, maisons de repos, etc. : aucun secteur n’est épargné.

Le déficit public est la justification suprême des économies réalisées. Plus d’argent dans les caisses ? Pourtant, l’argent circule de plus en plus… au profit de quelques-uns vers les paradis fiscaux !

Offshoreleaks, Luxleaks, Swissleaks et tout récemment les « Panama Papers » ont révélé l’évasion fiscale pratiquée à grande échelle qui a fait perdre des dizaines de milliards à l’Etat. De riches contribuables et des sociétés multinationales utilisent des sociétés écrans dans les paradis fiscaux pour dissimuler leurs patrimoines. Les 732 Belges ou résidents belges identifiés par les « Panama Papers » ne constituent que la partie émergée de l’iceberg, celui d’une véritable « industrie de l’optimisation fiscale » (entendez de la fuite devant l’impôt), organisée de manière systématique avec le soutien de banques, de cabinets d’avocats et d’audits. Il est plus que temps de s’y attaquer !

Une fiscalité juste rendrait inutile toutes les économies faites sur le dos de ceux qui ont le moins de moyens et qui sont eux aussi des citoyens !

Pour en savoir plus sur la campagne « Ne laissez pas échapper les grosses fortunes !

lesgrossesfortunes.be



Les opinions exprimées et les arguments avancés dans les articles et vidéos publiés sur ce site demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux de ZIN TV.

Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP