Décembre 2016
LMMJVSD
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Janvier 2017
LMMJVSD
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Février 2017
LMMJVSD
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345


Accueil du site > FR > Agenda

Conférence-débat : Les formes multiples de la répression d’Etat

mardi 31 mai 2016 / 
19h30 Rue Royale 236, 1210 Bruxelles

Attac Bruxelles et ZIN TV
vous convient à la conférence-débat
« Les formes multiples de la répression d’Etat »

mardi 31 mai à 19:30 - 22:30
Botanique (salle Cinéma)
Rue Royale 236, 1210 Bruxelles

Peut-on encore gagner la guerre menée par l’Etat contre ses citoyens et les mouvements sociaux ?
Peut-on encore nous défendre et sauver nos libertés ?


Depuis plus d’une décennie, l’Etat belge surfe sur la vague répressive, à mesure que se consolide une société européenne néolibérale, barricadée et largement inégalitaire et que la classe politique s’éloigne, de plus en plus, des réalités vécues par ses électeurs.

La répression à tout va semble devenue le leitmotiv de nos dirigeants. Qu’il s’agisse des coupes drastiques dans les budgets des services publics, de l’enseignement ou du secteur socio-culturel, des politiques répressives menées à l’encontre des migrants, des chômeurs ou des allocataires sociaux, des déploiements de force à l’encontre des mouvements citoyens et sociaux et de leurs tentatives de médiatiser cette répression, les formes prises aujourd’hui par cette dernière sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus en virulentes.

Il est désormais monnaie courante de voir des gens qui, exclus du chômage, se voient refuser l’accès aux indemnités versées par les CPAS et se retrouvent condamnés à la misère ; de voir des migrants traités comme du bétail et emprisonnés sans jugement en centre fermé ; de voir des citoyens interpellés puis arrêtés pour le seul motif de s’être rassemblés dans un lieu public pour y exprimer des opinions qui dérangent l’establishment ; de voir des journalistes se faire confisquer leurs caméras et supprimer leurs données par les forces de l’ordre qui, ce faisant, outrepassent leurs compétences ; de voir des représentants syndicaux muselés et traînés en justice, sur fond d’interdiction rampante du droit de grève.

Ces démonstrations de force qui, souvent, dépassent le cadre de la légalité, ont pour vocation première d’intimider les contestataires et d’envoyer un message clair à leurs concitoyens : on ne discute pas les décisions venues d’en haut.

Tandis que la grande fraude fiscale reste largement impunie et que l’optimisation fiscale, sorte de fraude légale pour les plus riches, est fortement encouragée, les associations d’avocats et de magistrats commencent à élever la voix pour dénoncer cette justice à deux vitesse, alors même que le pouvoir exécutif – contre les dérives duquel elles sont censées pouvoir nous protéger – les prive chaque jour d’avantage de moyens.

Tout se passe comme-ci une guerre contre nos libertés et notre aptitude à les défendre était menée par une classe dirigeante sans scrupule et prête à tout pour préserver ses intérêts.

Nous nous demandons si cette guerre peut encore être gagnée et, si oui, comment peut-elle l’être ? Nous sommes de plus en plus inquiets de la direction prise ces dernières années par les politiques nationales ; inquiets de voir l’impunité presque totale dans laquelle agit, dernièrement, la police ; inquiets de voir que les moyens dont nous disposons pour nous défendre s’évaporent peu à peu sous nos yeux ; inquiets, tout simplement, pour l’avenir de ce qu’il reste de notre démocratie.

Nous sommes persuadés que c’est par la convergence des luttes que nous aurons une chance de peser dans la balance pour espérer inverser la tendance. C’est en analysant les causes et les enjeux propres à chaque secteur touché et en envisageant des solutions communes que nous pourrons élever la voix et commencer à dire stop.

A cet effet, Attac Bruxelles et Zin TV vous convient à leur conférence-débat qui aura lieu le mardi 31 mai à partir de 19h30 au Botanique (salle Cinéma). Si vous aussi partagez nos inquiétudes et souhaitez vous exprimer à ce propos, venez nous rencontrer et réfléchir avec nous sur les leviers qu’il reste à activer pour protéger ces libertés qui nous sont si chères.

Au programme, différents intervenants viendrons nous parler de l’impact des politiques répressives au sein de leur secteur d’activité et réfléchirons, avec nous, aux solutions à envisager pour y remédier.

Seront présents :

Felipe Van Keirsbilck (Secrétaire général de la CNE)
Manuela Cadelli (Juge au TPI de Namur et Présidente de l’Association syndicale des Magistrats)
Yves Martens (Coordinateur de l’Education Permanente au Collectif Solidarité Contre l’Exclusion)
Alexis Deswaef (Président de la Ligue des Droits de l’Homme)
Joke Callewaert (avocate et responsable au département Droits démocratiques du PTB)

P.A.F. 1 euro
Ouverture des portes : 19h, début 19h30, débat : 21h30-22h30
Botanique (salle « Cinéma ») Contact : admin@attac.be



Les opinions exprimées et les arguments avancés dans les articles et vidéos publiés sur ce site demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux de ZIN TV.

Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP