29 mars 2017

Atelier Jardinage à prix libre

14h>17h Parckfar. parc de Tour & Taxis. (accès par le pont du (...)

30 mars 2017

Tayush : comment gérer la diversité convictionnelle ?

18h Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

30 mars 2017

La révolution bolivarienne, toujours en marche ?

19h horloge du Sud, 141 rue du Trône, 1050 Bruxelles

30 mars 2017

Grossesse, accouchement : où sont les voix des femmes ?

20h La Maison du Livre. 28 rue de Rome, 1060 Bruxelles

30 mars 2017

Comptoir de la dette sur le Vénézuela

Jeudi 30 mars à l’horloge du Sud, 141 rue du Trône, 1050 (...)

1er avril 2017

Free Ali Aarrass ! Transfert en Belgique maintenant !

12h place de la Monnaie, 1000 Bruxelles

1er avril 2017

Soirée de solidarité avec la lutte des femmes mapuche au Chili

19h Cité Culture. Allée du rubis, 1020 Bruxelles

2 avril 2017

Famili’art Workshop

14h30>18h30. GC Ten noey. rue de la commune 25 - 1210 (...)

3 avril 2017

Assemblée de lutte contre la loi anti-squat

18:30 Centre Social Anarchiste. 21-23 Rue Godecharle, 1050 (...)

4 avril 2017

Conférence : Est-ce que l’OTAN garantit notre sécurité ?

19h CGSP Bruxelles. Rue du Congrès 17-19, 1000 Bruxelles


Accueil du site > FR > Vidéos > Mobilisation

Grèves en cours

Grèves en cours

Les médias traditionnels ont beaucoup parlé tracas subis par les étudiants à cause des grèves, sans vraiment leur donner la parole pour s’exprimer sur la contestation sociale et l’avenir des services publics. Voici un dialogue entre un enseignant et (...)
enseignement

Les médias traditionnels ont beaucoup parlé des tracas subis par les étudiants à cause des grèves, sans vraiment leur donner la parole pour pouvoir s’exprimer sur la contestation sociale. "Les usagers pris en otage", "les grévistes irresponsables", "les étudiants perturbés en pleine période d’examens", des mots d’ordre partagés depuis plusieurs semaines pour influencer l’opinion publique. Nous vous proposons un dialogue entre un enseignant et ses élèves sur les mouvements sociaux. Un échange qui permet aux jeunes d’évoquer l’avenir des services publics.

« On leur laissera pas dire que la jeunesse (étudiante ou non) est contre les grèves. Les jeunes a qui on ne donne jamais le micro, ils savent qui bosse pour faire tourner le service public, ils savent pourquoi c’est important, ils savent aussi que le gouvernement Michel & co veut surtout privatiser pour faire plaisir à leurs potes actionnaires.

Les travailleurs et les travailleuses qui se crèvent toute la journée (et la nuit) pour nos trains, nos hôpitaux, etc. et qui aujourd’hui sacrifient un jour de salaire, ils le font pour notre avenir à toutes et tous.

Alors avec ou sans examens, nous, on soutient ! »

extrait de l’article On leur laissera pas dire que la jeunesse (étudiante ou non) est contre les grèves


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP