Août 2017
LMMJVSD
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Septembre 2017
LMMJVSD
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Octobre 2017
LMMJVSD
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345


Accueil du site > FR > Agenda

La gouvernance de gauche en Amérique latine

mardi 27 juin 2017 / 
19h30 L’Horloge du Sud. Rue du Trône 141, 1050 Bruxelles

La gouvernance de gauche en Amérique latine | Il faut tuer TINA

mardi 27 juin à 19:30
L’Horloge du Sud
Rue du Trône 141, 1050 Bruxelles

Après être venu nous parler de ses Bonnes Nouvelles en novembre dernier, Olivier Bonfond (économiste et conseiller au CEPAG) revient nous voir à l’occasion de la sortie de son dernier livre, "Il faut tuer TINA : 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde" (1).

Organisé par Attac Bruxelles

* * *

Rompre avec le fatalisme ? Changer le monde ? C’est, en somme, le rêve de toute organisation militante qui se respecte. Mais comment faire ? Car les obstacles qui se présentent sont tellement nombreux, massifs et complexes qu’on ne sait plus par où commencer.

Mais qu’à cela ne tienne ! Car certains inépuisables optimistes, comme Olivier et ses collaborateurs, sont là pour nous montrer la voie et déblayer le terrain.

En commençant, par exemple, par nous dresser un aperçu in extenso des mesures qui, si elles étaient appliquées, changeraient radicalement la face du monde contemporain : de la suspension des dettes odieuses, illégales ou illégitimes à l’interdiction de la spéculation bancaire, en passant par la mise en place d’une taxe Tobin, par le renforcement des systèmes de sécurité sociale et des services publics ou encore par la socialisation pure et simple des mass-médias.

Propositions qui, si elles étaient appliquées, changeraient la face du monde ? L’auteur nous montre, tout au long de son livre et à travers toutes ses propositions, qu’il existe de nombreux exemples concrets, de par le monde, où ces idées ne sont plus des utopies.

Après avoir présenté son livre de manière générale, Olivier nous présentera une sélection de ces exemples, de ces initiatives, de ces expériences porteuses d’espoirs en se centrant sur la question du pouvoir et de la démocratie en Amérique latine et, en particulier, de la gouvernance de gauche.

Il tentera de répondre et de réfléchir avec nous à une somme de questions épineuses et pourtant riches d’enseignements :

- Comment certains gouvernements de gauche sont-ils arrivés au pouvoir en Amérique latine ou, dans le cas contraire, pourquoi n’y sont-ils pas arrivés ?

- Comment ont-ils fait pour maintenir ce pouvoir ou, au contraire, pourquoi l’ont-ils perdu ?

- Comment ont-ils fait pour maintenir leur intégrité ou, au contraire, que s’est-il passé lors des dérives autoritaires ?

Bien entendu, cette thématique étant déjà, en soi, suffisamment complexe, un tableau complet des expériences de gauche en Amérique latine ne pourra pas être brossé. Néanmoins, après la conférence, un temps de débat et de questions-réponses sera laissé pour clarifier ou préciser certains éléments si nécessaire.

* * *

(Résumé)

Après avoir présenté son dernier livre, Oliver Bonfond viendra discuter avec nous du pouvoir et de la démocratie en Amérique latine en matière de gouvernance de gauche. Il viendra nous présenter des expériences, réussies ou ratées, pour nous aider à en tirer les leçons nécessaires.

* * *

Rendez-vous ce mardi 27 juin à 19h30 à l’Horloge du Sud.

P.A.F. 1 euro.

Possibilité de boire et manger sur place - Cuisine traditionnelle d’Afrique sub-saharienne.

* * *

(1) O. Bonfond, "Il faut tuer TINA : 200 propositions pour rompre avec le fatalisme et changer le monde", éd. du Cerisier, 2017, 526p. A commander ici : http://www.cadtm.org/Il-faut-tuer-TINA


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP