18 janvier 2017

Soirée de Lecture Aragon "Les Poètes"

18h Local Sacco Vanzetti. Chaussée de Forest 54, 1060 (...)

18 janvier 2017

Afropreneur : Libérez votre potentiel entrepreneurial

18h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

18 janvier 2017

Congo d’hier et d’aujourd’hui - rencontre littéraire

20h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

19 janvier 2017

Les exploits militaires des Partisans Armés entre Malines et Louvain

15h UPJB. rue de la Victoire 61 - 1060 Bruxelles

19 janvier 2017

Apéro Poésie en soutien à Aslı Erdoğan

17h>19h Bellone - Maison du spectacle. Rue de Flandre 46, 1000 (...)

19 janvier 2017

The Black Panthers, vanguard of the revolution

20h Cinéma Aventure. Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 (...)

20 janvier 2017

Projection film : L’école de la tolérance de Roger Beeckmans

12h30. Maison de la Francité - 18, rue Joseph II - 1000 (...)

20 janvier 2017

Contre l’ouragan Donald Trump et son monde

17h Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles

20 janvier 2017

Lights for Rights ! - Brussels Women’s March

17h Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles

20 janvier 2017

Musique et poésie

18h30 Centre Culturel Arabe. Rue de l’Alliance 2, 1050 (...)


Accueil du site > FR > Vidéos > Mobilisation

Les banques savent pourquoi

Les banques savent pourquoi

Interview d’Antonio Gambini (CNCD) menée par Daniel Puissant (RJF) au sujet de l’organisation de l’évasion fiscale mise en place par les banques.
justice fiscale

Les banques constituent, avec les avocats fiscalistes et les cabinets de consultance, un maillon indispensable de l’évasion fiscale vers les centres offshore. En Belgique, l’évasion fiscale est évaluée 20 milliards € par an minimum. Offshoreleaks, Luxleaks, et maintenant les documents de Panama Papers nous rappellent qu’ici en Belgique aussi, on pratique allègrement la fraude et l’évasion fiscales. Les banques belges sauvées de la faillite – comme BNP Paribas Fortis - ont remercié l’Etat en aidant les riches contribuables et les sociétés multinationales à pratiquer « l’optimisation fiscale » ! Les impôts, c’est donc pour les pauvres ! 3000 clients belges de la HSBC ont pu avec la complicité de celle-ci et en toute impunité jusqu’ici détenir des comptes en Suisse. Protégés par le secret bancaire ici et là-bas, ils ont fait disparaître aux yeux du fisc belge plus de 6 milliards, soit une moyenne de 2 millions par personne ! Et dans ce dossier de fraude fiscale de la banque HSBC, le fisc belge a identifié 825 dossiers potentiellement frauduleux, ce qui a rapporté – pour le moment – 533 millions € au Trésor.

CE QU’IL FAUT FAIRE :

le secteur bancaire avec ses départements « gestion de fortune » doit être contrôlé de manière beaucoup plus stricte ! Non seulement, il faut punir les institutions (comme la banque HSBC) qui pratiquent la fraude fiscale, mais il faut prendre des mesures préventives pour empêcher de telles pratiques ! On harcèle bien les chômeurs en exigeant de leur part des preuves de recherche d’un travail ! Pourquoi ne met-on pas autant d’énergie pour exiger plus de transparence auprès d’opérateurs dont l’activité prive de sommes colossales le budget de l’Etat ? Et la première des choses à faire est de supprimer le secret bancaire fiscal en Belgique et d’imposer aux intermédiaires financiers l’obligation de fournir toute l’information nécessaire à la bonne connaissance des avoirs de tous les contribuables belges.



Les opinions exprimées et les arguments avancés dans les articles et vidéos publiés sur ce site demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux de ZIN TV.

Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP