Articles

Trump est-il ou non fasciste ? Et fasciste ou non le régime qu’il compte créer ?

Sans vouloir sous-estimer l’importance des traits personnels de Donald Trump, il nous serait pourtant plus utile que la question soit formulée ainsi : Fasciste ou non le régime que Trump et ses amis (...)

Fidel Castro, un panafricaniste fidèle à l’Afrique

Fidel Castro suivait avec beaucoup d’attention l’actualité du panafricanisme. « Le sang africain coule dans nos veines », aimait-il rappeler pour justifier l’engagement de Cuba pour (...)

Des fausses universités belges délivrent des doctorats au Chili

l’Université du Chili a du annuler deux postes de doctorat - qui avaient été reconnus précédemment - de deux hauts fonctionnaires du pouvoir judiciaire.

Mr Obama, avant votre départ, libérez Ana Belén Montes !

Ana Belén Montes, ex-agent de la DIA, ayant pensé et agi selon sa conscience sans chantage, ni compensation économique ou implications pour la sécurité nationale des États-Unis, emprisonnée depuis 15 (...)

Le Venezuela et la rébellion des imbéciles : Je veux tuer Maduro parce qu’il n’y a pas de biscuits Oreo !

Mais, la question que nous nous posons tous, comment Leonardo a fini par créer une telle réclamation absurde et meurtrière à partir de son incapacité personnelle d’acquérir un paquet de (...)

Kalochori, chants des kurdes de Syrie

Amar et ses deux fils, Rody et Ronav, sont des artisans et musiciens de la région d’Afrine en Syrie du nord. Au début de l’année 2016, ils rejoignent l’Europe avec quelqu’unes de leurs affaires, (...)

Ainsi, le journalisme citoyen n’existerait pas ?

Les médias mainstream appartiennent à de grands groupes qui ont des intérêts à défendre, et cette structure de propriété a des effets certains sur la ligne (...)

Quelques commentaires suite aux résultats du plébiscite en Colombie

Afin de comprendre ce que veut dire faire de la politique en Colombie : en 2016, 35 leaders sociaux ont été tués par des sicaires et des paramilitaires.

Noam Chomsky : Pourquoi les Américains en savent-ils autant sur le sport et si peu sur les affaires internationales ?

Une des fonctions que remplit le sport est d’offrir quelque chose qui détourne l’attention des gens des choses importantes...

L’Appel d’Edgar Morin : Changeons de Voie & changeons de Vie

Par les informations de presse, radio, télévisions nous tenons, parfois inconsciemment, à participer au monde. Ce qui devrait accéder à la conscience c’est notre appartenance à (...)

Cuba - USA : Ana Belén Montes, une citoyenne du monde

Le 21 septembre prochain, Ana Belén Montés entamera sa seizième année de détention et cette date coïncide avec la Journée Internationale pour la Paix.

Brussels Airlines, une entreprise indifférente aux droits de l’homme ?

Lettre envoyée à Brussels Airlines, après leur décision de revenir sur le retrait de la fourniture à leurs passagers d’un snack fabriqué dans les colonies israéliennes.

Quelques mots pour l’Italie

En fait, les catastrophes naturelles permettent d’ouvrir les yeux sur le piteux état dans lequel le néolibéralisme laisse nos services de secours, de sécurité et (...)

Évènements qui n’en sont pas pour les médias dominants

Il y a quelques semaines, j’ai pris le temps d’écouter les voix du conseil communal du quartier où je vis. Une réflexion collective sur les hauts et les bas de la démocratie participative, sans filtre, (...)

Penser le Brexit pour panser l’Europe

Le meilleur moyen de battre l’extrême-droite, c’est de ne pas les laisser occuper le terrain du changement. Autre chose doit être proposé, et c’est vers cette altérité que se tourneront peu à peu (...)


Accueil du site > FR > Articles

Petra Laszlo, la journaliste lié au parti néo-nazi agresse des réfugiés fuyant la police

La vidéo d’une journaliste faisant trébucher et donnant des coups de pieds à des enfants réfugiés ayant réussi à rompre un cordon policier à Roszke (à la frontière avec la Serbie dans le sud de la Hongrie) circule viralement sur les réseaux sociaux. La journaliste a été identifiée comme Petra Laszlo travaillant à ce moment-là pour la chaîne TV NT1 Hongrie, mais suite au scandale provoqué par la publication de ces images elle a été licenciée le 8 septembre. Inconnue jusqu’ici, l’engagement de Petra auprès du parti ultra-nationaliste Jobbik - troisième force parlementaire en Hongrie de tendance néo-nazi, autrement connu par l’appellation « Mouvement pour une meilleure Hongrie » a été révélé au grand jour.

Comme quoi, cela ne suffit plus que des citoyens filment des interventions policières, désormais pour informer ou récolter des preuves du déroulement des événements (ce n’est pas une infraction), la brutalité des journalistes exercés hors-cadre, donc absentes de leurs informations récoltées sur le terrain, sont digne d’être tenu en compte par les citoyens soucieux du bon déroulement des faits sur place... Des journalistes filmés par des journalistes-citoyens ne peut constituer aucune gêne pour des journalistes soucieux du respect des règles déontologiques.

D’ailleurs, la vidéo originale a été téléchargé sur Twitter par le journaliste(-citoyen) Stephen Richter, témoin du mode d’action de Petra Laszlo sur place, créant une condamnation internationale contre la journaliste qui opérait masquée, qui, après quelques heures a été identifié.
Embarrassée, la chaîne TV NT1 déclarait : "Une collègue de N1TV s’est comportée aujourd’hui de manière inacceptable au point de rassemblement à Roszke", indique le communiqué du rédacteur en chef de N1TV, Szabolcs Kisberk posté sur la page Facebook de la chaîne. Le contrat de travail de l’opératrice a été résilié avec effet immédiat aujourd’hui, nous considérons l’affaire comme close."

Ainsi, au moins sur deux vidéos, on peut voir comment la journaliste lance un coup de pied contre un jeune et plus tard contre une fille alors qu’ils fuyaient en masse de la police. Dans une autre séquence, on peut voir la journaliste étirant la jambe et fait trébucher un homme portant un enfant dans ses bras qui fuit devant un officier de police tout en tombant abruptement sur l’enfant qu’il portait dans ses bras.

La crise des réfugiés médiatisé enfin au grand jour en Europe aujourd’hui fuient le conflit en Syrie suscitent un grand débat sur les politiques inhumaines et des traités européens concernant les réfugiés et l’immigration. Le demandeur d’asile n’est pas un étranger comme les autres : il n’est pas un migrant économique, il fuit des persécutions ou des craintes de persécutions dans son pays d’origine. Puisque son État ne peut pas assurer sa protection ou est parfois à l’origine des persécutions, la Belgique peut se substituer à cet État et reconnaître la qualité de réfugié à cette personne.

Cependant, des milliers de réfugiés qui après une longue odyssée arrivant en Europe évitent d’être enregistrés pour éviter d’être amené dans des "camps de réfugiés" où ils subissent des conditions précaires, surpeuplées et mauvais traitements en raison des politiques xénophobes en vigueur, comme dans le cas de la Hongrie. Par conséquent les réfugiés fuyant la police afin de continuer leur voyage vers l’Europe du Nord et trouver de meilleures conditions de survie pour leurs familles est considéré comme un droit humain.




Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP