22 novembre 2017

Rassemblement contre les sanctions de l’UE envers le Venezuela

17h Rond-point Schuman - 1000 Bruxelles

24 novembre 2017

Film-débat : La déclaration de Balfour un siècle plus tard

19h Rue du Méridien 10 - 1210 Bruxelles

24 novembre 2017

Conférence : Révolution sociale au Rojava ?

19h Sacco-Vanzetti. 54 Chaussée de Forest, 1060 Bruxelles

24 novembre 2017

Film-débat : Burning out

19h30 Botanique. 236 rue Royale, 1210 Bruxelles

24 novembre 2017

Film-débat : Snowden

20h Botanique. 236 rue Royale, 1210 Bruxelles

24 novembre 2017

Meet the Lumumba Library

20h Rue de la tulipe 69, 1050 Bruxelles

25 novembre 2017

Brunch de solidarité Palestine - Focus balfour

11h Maison Josefa. Rue des drapiers 26 - 1050 Bruxelles

25 novembre 2017

Manif : STOP aux violences envers les femmes

14h Gare du nord - 1210 Bruxelles

25 novembre 2017

Film-débat : Enfants du Hasard

14h30 Le Botanique. 236 rue Royale, 1210 Bruxelles

25 novembre 2017

Conférence de Catherine Samary : Capitalisme par où la sortie ?

15h Rue du Vieux Marché aux Grains 5, 1000 Bruxelles


Accueil du site > FR > Vidéos > Mobilisation

TTIP LOCK DOWN

TTIP LOCK DOWN

Plusieurs groupes d’activistes ont bloqué le centre de conférence où devait se dérouler les négociations sur le Traité transatlantique de libre échange (TTIP).
TTIP Game Over

Cette action, nommée « TTIP Lockdown » se déroule dans le cadre des TTIP Game OVER, un appel à mener des actions de désobéissance civile non violente durant les négociations qui se déroulent du 11 au 15 juillet à Bruxelles.

Les militants, solidement installés, réclamaient l’arrêt total desdiscussions sur le TTIP et les autres accords de libre échange.

Malgré les nombreuses manifestations, une pétition ayant récolté plus de 3 millions de signatures et presque 2000 zones hors-TTIP en Europe, les dirigeants continuent à faire la sourde oreille. Face à des négociations secrètes, antidémocratiques et sous influence des lobbys, et au vu de l’importance de l’enjeu, la désobéissance civile non-violente est un des derniers moyens pertinent et légitime aux mains de la société civile pour se faire entendre.

Selon Martin, porte-parole de l’action, « Le refus des dirigeants européens de prendre l’opinion publique en compte ne nous laisse plus d’autre choix que d’agir afin de revendiquer la fin des négociations de ce traité anti-démocratique qui constitue une menace pour l’écologie et les droits sociaux. »


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP