22 novembre 2017

Rassemblement contre les sanctions de l’UE envers le Venezuela

17h Rond-point Schuman - 1000 Bruxelles

24 novembre 2017

Film-débat : La déclaration de Balfour un siècle plus tard

19h Rue du Méridien 10 - 1210 Bruxelles

24 novembre 2017

Conférence : Révolution sociale au Rojava ?

19h Sacco-Vanzetti. 54 Chaussée de Forest, 1060 Bruxelles

24 novembre 2017

Film-débat : Burning out

19h30 Botanique. 236 rue Royale, 1210 Bruxelles

24 novembre 2017

Film-débat : Snowden

20h Botanique. 236 rue Royale, 1210 Bruxelles

24 novembre 2017

Meet the Lumumba Library

20h Rue de la tulipe 69, 1050 Bruxelles

25 novembre 2017

Brunch de solidarité Palestine - Focus balfour

11h Maison Josefa. Rue des drapiers 26 - 1050 Bruxelles

25 novembre 2017

Manif : STOP aux violences envers les femmes

14h Gare du nord - 1210 Bruxelles

25 novembre 2017

Film-débat : Enfants du Hasard

14h30 Le Botanique. 236 rue Royale, 1210 Bruxelles

25 novembre 2017

Conférence de Catherine Samary : Capitalisme par où la sortie ?

15h Rue du Vieux Marché aux Grains 5, 1000 Bruxelles


Accueil du site > FR > Vidéos > Création

Retour sur la manifestation nationale

Retour sur la manifestation nationale

45h par semaine, sur base volontaire ! nous annonce la loi Peeters ! Mais aura-t-on vraiment le choix ? Quelles en seront les conséquences sur notre vie, sur nos conditions de travail et notre santé (...)
manifestation nationale

« 45h par semaine, sur base volontaire ! » nous annonce la loi Peeters ! Mais aura-t-on vraiment le choix ? Quelles en seront les conséquences sur notre vie, sur nos conditions de travail et notre santé ?

Ainsi pour les 60 000 qui sont descendus dans la rue ce mardi 24 mai, l’enjeu est d’arrêter l’hémorragie et le démembrement systématique des droits acquis par nos grands-parents. Dire qu’il n’y a pas si longtemps encore, tous considéraient que les droits des travailleurs étaient l’ADN même de notre code et la colonne vertébrale de notre modèle de société. C’était sans compter avec les cancers « modernes » qui prétendent soigner les crises économiques en organisant des saignées.

« Parce que, dans l’histoire, tous les droits (d’expression, de vote, à l’avortement, à des congés payés, à une protection sociale, au respect des minorités…) ont été le résultat de luttes … Tout ce qui a été essayé d’autre n’a pas eu de résultats tangibles. Sans luttes, nos conditions de vie se dégradent, les travailleur-se-s sont de plus en plus victimes de burn out, les salaires diminuent entraînant des ratés dans l’économie, les services publics sont privatisés, etc, etc. » extrait de l’article de Myriam Djegham


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP