Formations

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


15 décembre 2019

Marche Latino-Américaine contre le néolibéralisme

14h Gare Centrale, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Documents Formation > Documents Formation

Avec Chris Marker...

Exploration de l’oeuvre protéiforme de Chris Marker, en questionnant la portée politique de ses films, la relation qu’il a pu entretenir avec la technique, ses manières d’investir la composante sonore ou de travailler les mots...

Retour sur l’expérience du groupe et de la revue Cinéthique

Il s’agit de films où le cinéma ne se pense comme tel que pour contribuer à la réalisation d’objectifs extérieurs au cinéma. L’occasion de remettre encore une fois en discussion et en débat la question de la militance au et par le cinéma.

« Ne copiez pas sur les yeux » disait Vertov

Le terrain où ce texte prétend intervenir n’est pas celui des discours plus ou moins contradictoires suscités par Vertov et ses films pris comme objets de la critique de cinéma ou de l’histoire du cinéma mais celui que ces discours s’accordent pour occulter : la pratique filmique révolutionnaire aujourd’hui.

La politique, un divertissement médiatique comme un autre ?

Conférence-débat avec Philippe Riutort (sociologue) : Avec le projet original de désacraliser la politique, de refuser la « langue de bois » et finalement de rénover le spectacle politique, les animateurs-producteurs pionniers du genre ont participé, à partir de la fin des années 1990, à la « peopolisation » des gouvernants et à la redéfinition de la figure publique de l’élu autour de qualités ajustées aux plateaux des émissions de divertissement.

Cinéma et récit d’apprentissage dans Fresa y chocolate (1993) de Tomás Gutiérrez Alea et Juan Carlos Tabío : repenser l’identité cubaine

Fraise et chocolat tente de restituer à l’être humain ce qui lui est ontologiquement propre, la différence, une différence qui, si elle n’est pas vécue sur le mode du rejet, en fait la profonde richesse. On mesure alors toute la dimension critique du message humaniste du film dans le contexte d’un régime qui a fondé sa rhétorique et a cimenté sa cohésion sociale à partir du rejet de l’autre, considéré comme l’ennemi.

Bande de filles, un film de Céline Sciamma

Bande de filles est, de fait, un spectacle de choix pour les amateurs du National Geographic comme pour les nostalgiques de l’indigénat.

Le discours très applaudi de Martine Wijckaert

Devant une assemblée vive au sein de laquelle figurait la ministre de la Culture et de l’Enseignement, Joëlle Milquet, qui a ouvert la soirée en présentant sa politique culturelle... Martine Wijckaert, metteuse en scène, as prononcé un discours qui incite à méditer, s’insurger et à se réveiller.

Hommage à Micheline Créteur

Le rôle de la télévision sur le documentaire ne se situe pas seulement dans le cadre de la diffusion. En tant que producteur principal, elle impose ses lois et ses codes. Les marges de manoeuvre des cinéastes deviennent de plus en plus étroites. Et ce qu’il y a de terrible, c’est que, quoiqu’il arrive, la télévision, réclame un certain type de produits. Cette pression agit dès le départ dans l’écriture.

Des tambours sur l’oreille d’un sourd (2006)

Récits et contre-expertises de la réforme du décret sur l’Education permanente 2001-2006 et qui passe en revue les différentes étapes qui ont mené à la confection du décret, à partir du regard de ces associations non-reconnues. Ce livre traduit autant dans son contenu que dans sa forme l’expression de nouvelles formes d’action collectives et associatives.

Sembene Ousmane et La Noire de…

Pour rompre également avec la culture d’exportation, qui voit les œuvres africaines déterminées par le lectorat occidental, ou les bourgeoisies locales, il expliquait que l’Afrique constituait son public, cependant que l’Europe n’était à ses yeux un marché. C’est cette exigence qui est au cœur de ce qui est peut-être le premier film post-colonial africain.

A propos du tournage de "Mur", le dernier film de Yilmaz Güney

"Autour du mur" Un documentaire de Patrick Blossier en 7 parties.

Lussas 2014 : Histoires de fraternité, par Olivier Barlet

Les films sélectionnés au festival du film documentaire s’inscrivent dans une tension : "Notre début de siècle est particulièrement tourmenté et bouleversé, à la fois promesse de possibles et menace de replis et d’obscurantisme. Les rapports de force, de pouvoir et d’inégalité attisent les conflits mais aiguisent aussi les résistances"

Filmer la police fédérale ?

Pouvoir filmer une intervention policière, c’est un droit. Plus encore quand celle-ci se déroule dans l’espace public. La protection de la vie privée peut empêcher l’éventuelle diffusion des images mais jamais le fait de prendre les images.

La RTBF n’a aucun parti pris dans le conflit Israël-Palestine ?

JP Jacqmin, directeur de la information : Nous sommes attentifs à donner la réalité de ce qui se passe sur le terrain. Ce n’est pas la première fois que nous sommes l’objet d’une campagne, comme la plupart des médias

Vous êtes journaliste ou handicapé ? : condamnation pour discrimination directe

L’attaché de presse d’une artiste avait empêché le journaliste d’exercer son activité, sur la seule base de son handicap, la société organisatrice du spectacle a également enfreint la loi Antidiscrimination.

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP