15 novembre 2018

Festival "Féministe Toi-Même !"

18h Point culture 145 rue Royale 1000 Bruxelles

17 novembre 2018

Vivre avec Alzheimer : Quelle place pour l’aidant-proche ?

14h Campus Erasme, Bâtiment P, Route de Lennik, 808 - 1070 (...)

17 novembre 2018

Projection-débat : L’audit, enquête sur la dette grecque

17h- 19h30 Festival du cinéma d’ATTAC, Botanique Rue Royale, 236, (...)

17 novembre 2018

Atelier de déconstruction des mots : démasquons les mots qui mentent !

14h-16h La Maison du Livre. 28 rue de Rome, 1060 Bruxelles

19 novembre 2018

Contre la visite de Macron

18h Carré de Moscou. Rue de Moscou, 1060 Bruxelles

24 novembre 2018

Déconnexion générale !

13h30 > 23h. La Maison du Livre, rue de Rome 24-28 - 1060 (...)

24 novembre 2018

Débat : Intox, censure. Comment on fabrique l’opinion

17h-20h au Festival du cinéma d’ATTAC, Botanique, 236 Rue Royale (...)

24 novembre 2018

Square Lumumba, sure ? And, what next ?

18h Pianofabriek. 35 Rue du Fort, 1060 Bruxelles

25 novembre 2018

STOP aux violences faites aux femmes !

13h30 Place Poelaert, 1000 Bruxelles

25 novembre 2018

Le best of de Zin TV au Festival du cinéma d’ATTAC

15h30 - 18h Botanique, Rue Royale, 236, 1210 Région de (...)


Accueil > FR > Documents Formation > Documents Formation

D’Abou Ghraib aux selfies

Il y a de plus en plus de photos iconiques. Avant on en avait une tous les 4-5 ans, là on en a quasiment tous les 6 mois, c’est un processus médiatique...

Casque bleu, une interview réalisé par Chris Marker

Avec Casque bleu, Marker, en plus d’offrir un témoignage fort sur un pan mal connu de l’histoire occidentale récente, donne avant tout et surtout une magistrale leçon de journalisme et de cinéma.

Analyse linguistique d’un slogan, Pier Paolo Pasolini (1973)

L’Église a en somme signé un pacte avec le diable, à savoir avec l’État bourgeois. Il n’est en effet de contradiction plus scandaleuse qu’entre religion et bourgeoisie, celle-ci étant le contraire de celle-là.

Réponse à Marcel Ophuls, par Claude Lanzmann (2002)

Seul le documentaire peut traiter de la Shoah que je passe mon temps à dire que Shoah [film] n’est pas un documentaire. Le Chagrin et la Pitié, en revanche, en est un.

Marcel Ophuls : Sans chagrin ni pitié

Mais Lanzmann a tort – et c’est mégalo de sa part – de croire qu’il est le seul dépositaire, que seul le documentaire peut traiter de la Shoah.

Entretien avec Johan van der Keuken, par Serge Daney. 1978

Chaque chose dans un film est une forme. Par là, je voulais m’en prendre aux malentendus habituels sur le documentaire. Ce n’est pas du documentaire, ce n’est pas du vrai non plus : c’est une forme, de la matière formée et transportée, de la fiction.

Entretien avec Johan Van der Keuken, par Robert Daudelin. 1974

J. Van der Keuken : L’image filmée, telle que j’essaie de la faire, est plutôt une collision entre le champ du réel et l’énergie que je mets à l’explorer...

#AylanKurdi, icône mode d’emploi

Passant inaperçue, cette série de manipulations renforce in fine le rôle des médias comme acteurs de la qualification des faits dignes de passer à l’histoire.

L’atelier des icônes : mécanique du symbole (1)

La photo du corps du petit Aylan, 3 ans, échoué sur la plage de Bodrum – ou plutôt sa destinée médiatique – dévoile de manière exemplaire cette partie obscure, qui interdit de ramener l’icône à une simple image, et montre qu’il s’agit d’une production collective complexe.

#aylan : mécanique du deuil sur Instagram

Ces opérations médiatiques transforment ces photographies de choc en images de deuil. Un deuil qui se fait publiquement et à travers la diffusion d’un bouquet d’images, post-mortem et de son vivant, montées, racontées, publiées, et rediffusées par les dessinateurs et les internautes sur Twitter, Facebook et Instagram.

La DH, taire la vérité et crier les préjugés : quand attiser le racisme est un métier

Imposer l’idée d’un afflux d’immigrés, d’une « invasion » c’est oublier de rappeler que nos grand-parents étaient bien heureux de pouvoir se réfugier en France en 1940...

ERT. La radio-télévision grecque autogérée. Entretien avec Nikos Tsibidas

Il y a une pression énorme que nous subissons, parce que nous sommes une radio-télévision publique. Notre plus grand défi, c’est de conserver notre indépendance, de continuer à travailler sans patrons, à faire de l’info sans censure, et à garder l’ERT comme une radio-télévision ouverte à l’engagement populaire.

Entretien avec Christina Siganidou, journaliste à l’ERT (TV publique grecque) : « C’est un véritable climat de guerre »

Nous avons changé, nos esprits ont changé, nos choix de sujets ne sont pas les mêmes. Nous avons des liens beaucoup plus profond avec les gens qui veulent s’exprimer et n’en ont pas la possibilité.

Projet pour une presse libre

Soustraire les médias à l’emprise de l’argent et de l’Etat en créant un service mutualisé

Raoul Ruiz et les fantômes

Rencontre en quatre actes avec Raoul Ruiz, cinéaste Chilien, entre leçon de cinéma et petite introduction aux sciences occultes, quelques minutes de rigolade très sérieuse.

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP