Formations

Captation multicaméra au festival des libertés 2019

14.10 > 27.10 // Cet atelier est idéal pour s’initier dans la pratique. Après une courte initiation au matériel et au dispositif multicaméra nous aurons l’occasion de capter les débats organisés dans (...)

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


17 octobre 2019

Femmes et histoire : une invisibilité historique

14h>17h Université des Femmes. 10 rue du Méridien, 1210 (...)

17 octobre 2019

Débat : Quelles masses contre les Bloks ?

18h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

18 octobre 2019

Débat : Habitants en résistance

18h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

19 octobre 2019

Débat : Loyautés radicales

18h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

19 octobre 2019

Débat : Échec et matraque

Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

19 octobre 2019

Débat : Internationale féministe... le genre humain ?

Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

20 octobre 2019

Ouverture festive de la nouvelle occup’ de VSP

14h-17h Bruxelles

20 octobre 2019

Débat : Confusion, normes et laïcité

14h30 Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 (...)

20 octobre 2019

Débat : Mobilité par K.O.

16h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

20 octobre 2019

Débat : Petits gestes contre gros pipelines

20h30 Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 (...)


Accueil > FR > Articles > Infos
LANGUE ET TRADUCTIONS DE L’ARTICLE

18 jeunes Kanaks débarquent à Bruxelles !

De Nouméa à Bruxelles, quand les jeunes des quartiers se rencontrent

Invités en France par le MIB (Mouvement de l’immigration des Banlieues) et le Forum Social des Quartiers Populaires, une délégation de 18 jeunes Kanaks des banlieues de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, débarquera à Bruxelles du 21 au 25 novembre 2010. Les jeunes de la Vallée du Tir ont crée leur propre association :
http://ajvall.blogspot.com/

Le collectif ZIN TV est en charge de l’agenda bruxellois de la délégation et ils accueillent un groupe très soudé pour avoir partagé les mêmes difficultés. Mais ce sont avant tout des jeunes qui portent en eux, l’histoire de leur famille et de leur clan.

Pour rappel, la Nouvelle Calédonie est un ancien Territoire d’Outre-Mer qui relève de la souveraineté de la France, des affrontement ont paralysée l’île en 2009, suite à un appel du syndicat indépendantiste USTKE (Union syndicale des travailleurs kanaks et des exploités). Suite au conflits et faute d’encadrement politique, le groupe de jeunes partait à la dérive dans le style des banlieues françaises. Ils ont entamé la démarche de partir à la rencontre d’autres jeunes en Europe, qui « bougent » dans leurs quartiers, qui comme eux, refusent « le système » et le colonialisme et qui cherchent leurs propres voies. Ils ont organisé des soirées afin de récolter des fonds. La préparation de ce voyage, depuis plus d’un an, les a mobilisés et motivés à reprendre des formations et à s’investir dans leur quartier. En bref, ils sont à l’image de la jeunesse urbaine kanak : très révoltée et peu politisée. Parmi, eux, il y aura un graffeur, une vidéaste de l’association des vidéastes kanaks « Poadane » et des artistes kanaks issus des quartiers populaires.

Le collectif ZIN TV est en charge de l’agenda bruxellois de cette délégation. Au programme, des rencontres avec d’autres jeunes des quartiers (match de foot, soirées culturelles, …), une conférence et une visite au Parlement européen.


ZIN TV est un centre de formation qui organise des ateliers d’initiation au langage audiovisuel, au journalisme d’enquête sociale et aux arts de la scène. C’est un collectif composé de pédagogues, de cinéastes engagés, de professionnels confirmés, d’artistes et de citoyens actifs dans la construction d’un projet commun : un modèle de communication de participation citoyenne. Leur mission est de réinventer la télévision en rendant la parole à ceux qui en sont privés, en valorisant intellectuellement, culturellement, socialement et politiquement le potentiel créatif de notre population urbaine ou rurale.


titre documents joints

19 novembre 2010
info document : PDF
1.2 Mo


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP