21 juin 2018

Pouvoirs & Dérives dans les arts de la Scène : Responsabilité des directeur.rice.s

17h La Bellone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles

21 juin 2018

Film-débat : Les Rebelles du Foot

19h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

22 juin 2018

Permanence à l’Atelier - clandestin - sérigraphie

16h rue de Liedekerke 71 - 1210 Bruxelles

22 juin 2018

Pouvoirs & Dérives dans les arts de la Scène : Forum ouvert

17h La Bellone. Rue de Flandre 46, 1000 Bruxelles

22 juin 2018

27ème défilé folklorique du Fanzine

18h30 La Petite Fanzinothèque Belge. 66a rue des plantes, 1210 (...)

23 juin 2018

Le bout du tunnel

13h tunnel de la gare du midi, 1060 Bruxelles

23 juin 2018

Conférence/Débat avec Haneen Zoabi, députée palestinienne

18h Foyer Européen. rue Traversière,17 - 1210 Bruxelles

23 juin 2018

Observation des chauves-souris et de leur biotope

21h30 Bois de la Cambre - Bruxelles

25 juin 2018

Co-créons une ville sensible à l’eau

9h>17h Pianofabriek, rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles.

25 juin 2018

BARbec(with)YOU - écolo j ULB

18h30 ULB pelouses du Solbosch. 1050 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Création

Action contre Socfin, groupe Bolloré : stop aux accaparements de terres

Action contre Socfin, groupe Bolloré : stop aux accaparements de terres

Une action symbolique pour dénoncer la politique d’expansion agressive pratiquée par SOCFIN aux quatre coins du globe.
pillage organisé

Ce mercredi 24/02/2016, des dizaines de citoyens et des représentants d’ONG belges ont labouré les parterres du groupe SOCFIN, munis de bêches et de râteaux. Une action symbolique pour dénoncer la politique d’expansion agressive pratiquée par SOCFIN aux quatre coins du globe.

SOCFIN est une multinationale belgo-luxembourgoise (huile de palme) qui est accusée d’accaparement de terres dans plusieurs pays et se heurte à une forte résistance des populations locales. Même le point de contact belge de l’OCDE (PCN) les a interpellés (c’est pour dire) pour des cas de violation des droits fondamentaux en matière de conditions de travail et d’environnement. Mais SOCFIN fait la sourde oreille.

Une action symbolique (autorisée) qui consiste à « privatiser des terres » devant les bureaux de SOCFIN, pour faire le lien avec l’action des communautés menée en 2013 lors de l’AG des actionnaires de Bolloré.

Des milliers de paysans, réunis au sein d’une alliance internationale, tentent de faire respecter leurs droits par la voie du dialogue, sans succès à ce jour.

Au contraire les défenseurs des communautés font régulièrement l’objet d’intimidation et de répression, comme c’est le cas en Sierra Leone où 6 leaders locaux viennent d’être condamnés et emprisonnés. D’autres actions de solidarité avec les condamnés ont eu lieu dans différents pays.

Pour plus d’information ou pour participer à des futures actions : pfsa.be

Pour soutenir les condamnés, signer la pétition

Un exemple documenté par des ONG belges

L’appel urgent de la FIDH

"La Socfin avec son siège au Luxembourg, ses bureaux en Belgique et en Suisse, ses actionnaires au Liechtenchtein et son refus de répondre aux sollicitations des riverains incarne ce capitalisme irresponsable et vorace. Face à cela, il n’y a pas d’autres choix que de nous organiser, construire des alliances, et passer à l’action pour forcer ces dirigeants à respecter le droit des communautés locales. Nous demandons une négociation internationale avec la SOCFIN et Bollore pour tracer une feuille de route de résolution des conflits. »
Alliance Internationale des communautés riveraines des plantations Socfin Bolloré


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP