Octobre 2017
LMMJVSD
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Novembre 2017
LMMJVSD
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123

Décembre 2017
LMMJVSD
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Accueil du site > FR > Agenda

Assemblée citoyenne européenne sur la dette

vendredi 16 octobre 2015 / 
9h30-17h30, Auditoire Dom Helder Camara, Rue Plétinckx, 19 (Siège CSC)

C’est au nom de la dette que la Troïka et l’Eurogroupe ont obligé la Grèce à poursuivre des politiques d’austérité. L’“accord” du 13 juillet a démontré que la dette est un pistolet pointé sur la tempe des peuples par les banquiers et les créanciers pour leur imposer austérité, insécurité et inégalité. Ce chantage ne fait qu’aggraver le manque de légitimité de l’Union européenne et de la zone euro ainsi que leur instabilité et les disparités énormes qui les caractérisent.

Bien des mouvements en Europe refusent ce chantage et recherchent des alternatives. Le premier objectif de ce colloque sera de réfuter le discours trompeur de la culpabilité (“nous avons trop dépensé, maintenant nous devons payer”) imposé par les classes dirigeantes. Des audits de la dette ont lieu ou ont eu lieu dans plusieurs pays et il nous faut aujourd’hui faire connaître leurs conclusions. En Grèce, par exemple, une Commission pour la Vérité sur la Dette a cherché à établir l’origine et la composition de la dette publique grecque ainsi que les conséquences sur l’économie et la population des conditionnalités qui accompagnent les prêts. Il nous faut construire une compréhension commune de la façon dont la dette est utilise comme un outil systémique de domination dans le contexte de l’Union européenne et de la zone euro : en Grèce comme partout ailleurs la dette est un moyen de soumettre les peuples aux intérêts des plus riches.

Un second objectif est de débattre des propositions visant à sortir de l’engrenage de la dette par la démocratie. Nous ne recherchons pas un consensus mais un débat ouvert, sincère et sans acrimonie sur trois problématiques :
- de quels instruments devrions-nous nous servir pour sortir du chantage à la dette : la répudiation, la restructuration, la monétisation, un impôt sur les capitaux, etc. ;
- quels sont les niveaux d’action pertinents pour l’application de mesures : local, national, européen...
- comment pouvons-nous mobilise les opinions publiques et les mouvements sociaux en Europe contre le chantage à la dette ?

L’Assemblée citoyenne européenne sur la dette sera une étape importante dans la construction d’un débat stratégique sur la dette, l’austérité et les solutions alternatives en Europe.

source : CADTM


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP