Octobre 2018
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Novembre 2018
LMMJVSD
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Décembre 2018
LMMJVSD
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456


Accueil > FR > Agenda

Belfius : Privatisation reportée, à nous de jouer !

mercredi 25 avril 2018 / 
14h Rogier Tower - 1210 Bruxelles

Privatisation reportée, à nous de jouer !
Mercredi 25 avril à 14:00 - 16:00
Rogier Tower
1210 Bruxelles

L’introduction en bourse de Belfius a été reportée. Au sein du gouvernement, certaines personnes s’arrachent les cheveux tant Belfius s’avère être un cas difficile. Beaucoup d’investisseurs qui entendaient déjà le tintement de la caisse enregistreuse se demandent si ce beau morceau ne va pas finalement leur échapper. Mais de notre côté, aucune raison de pleurer, car nous n’avons rien perdu. Au contraire : nous avons gagné du temps.

Il est donc temps de reconsidérer sérieusement l’idée d’une privatisation de la banque. Il est temps de répondre enfin à la résistance à ce projet qui s’exprime dans de nombreux endroits. Résistance d’habitant.e.s, d’usagers, d’organisations et de communes qui ne veulent pas abandonner le contrôle sur l’une des plus grandes banques du pays à des investisseurs.

Le 25 avril se tiendra l’Assemblée générale de Belfius. Bien que la banque doive sa (sur)vie à l’argent public nous ne sommes pas invité.e.s à donner notre avis sur l’avenir de la banque et à en débattre. Profitons donc de cette date pour relancer le débat et obtenir un contrôle social effectif sur la banque. Parce que nous pouvons gagner beaucoup plus que du temps.

La vente générerait quelques milliards d’euros à court terme : les montants sont impressionnants, certes, mais ce sont des miettes comparé à l’impact positif qu’une Belfius devenue véritablement publique, avec une mission d’intérêt général et un contrôle démocratique, pourrait avoir. L’ajournement de l’introduction en bourse nous donne une nouvelle chance, en tant qu’habitantes et habitants de Belgique, de définir une nouvelle mission pour Belfius et de reprendre le contrôle sur les quelques 90 milliards d’euros de prêts aux communes, aux ménages et aux entreprises. Pour financer les services publics locaux dont nous avons besoin, pour financer la transition climatique et pour fournir des services financiers de base accessibles à toutes et tous.

Programme :
- Rassemblement devant le siège de Belfius
- Interventions des membres de la plateforme et des communes qui se sont opposées à la privatisation


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP