22 février 2018

Conférence : La question (dé)coloniale en Belgique, le défi d’une génération ?

17h30 Université Saint-Louis. Auditoire 1. Bd du Jardin botanique (...)

22 février 2018

Quelle marge de manœuvre pour un ministre communiste en Belgique ?

18h Centre d’Histoire et de Sociologie des Gauches. Avenue F.D (...)

22 février 2018

Apéro-Expo - Médias citoyens

19h - ARC, 20 rue de l’Association 1000 Bruxelles

22 février 2018

Avant-Première - Jusqu’à la dernière goutte

19h Cinéma vendôme Chaussée de Wavre 18, 1050 Ixelles

22 février 2018

Présentation du livre "El Perro Furioso"

19h Maison de l’Amérique Latine. Rue du Collège, 27 – 1050 (...)

22 février 2018

Sans Papiers : Présentation du livre "El Perro Furioso"

Maison de l’Amérique Latine. Rue du Collège, 27 – 1050 (...)

22 février 2018

Débat #metoo, sexisme, la précarité nous rend vulnérables

19h ULB. Campus du Solbosch, auditoire H1309. 1050 Bruxelles

23 février 2018

Sit-In For Solidarity ! Free Mounir et Jiyed

12h>17h30 Art & Loi - 1000 Bruxelles

23 février 2018

Ballade collective à vélo : Critical Mass Brussels

18h Porte de Namur, 1050 Bruxelles

23 février 2018

Café littéraire : Regards de femmes

18h30 Kanodou resto. Chaussée de Charleroi 73, 1060 Bruxelles


Accueil > FR > Articles > Infos

Belgique : Quand la police écrit ses propres articles dans la DH

Belgique : Quand la police écrit ses propres articles dans la DH

Suite à une échauffourée sur le Parvis de Saint-Gilles (Dont nous vous parlions ici), le journal ’La Dernière Heure/Les Sports’ avait publié un article incendiaire intitulé. "Les “bobos” empêchent l’arrestation d’un vandale". L’article expliquaient comment "plus d’une dizaine d’inspecteurs et un officier [...] seront bloqués sur place à cause d’une foule anti-police qui a pris fait et cause pour un vandale". Des internautes interpellés par le ton de l’article ont pris le temps de vérifier le passif de la journaliste Stéphanie Ovart.

Surprise : celle-ci est une (ancienne ?) inspecteur de police qui prenait parti pour ses collègues, en témoigne son profil Linkedin. La page disparait quelques minutes plus tard, mais les internautes avaient prit le temps de faire une capture d’écran.

Avant

Après


Source : secours rouge



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP