Articles

Michel Nash, le conscrit qui s’est rebellé sous la dictature

L’exposition répond à la nécessité de générer une ligne de travail concernant le sauvetage de la mémoire

Les néonazis veulent la peau de Carola et Pia

Les deux femmes capitaines de navires de sauvetage en Méditerranée ne sont pas seulement menacées de longues peines de prison par l’État italien.

La part des femmes, l’avenir de la photographie

Domaine longtemps marqué par l’hégémonie masculine, le monde de la photographie rejoint enfin le grand mouvement qui touche toutes les formes culturelles, et qui vise à dénoncer les inégalités de (...)

Le Vlaams Belang emboîte le pas de Donald Trump, la Wallonie reste à l’âge de papier.

Analyse des 15.323 publicités classées Politiques par Facebook au cours de la campagne électorale belge de 2019 (élections régionales, fédérales et européennes).

L’écriture, un dangereux métier au Mexique

Pour la première fois, un journaliste qui a dû se réfugier avec son partenaire et ses enfants après avoir été menacée de mort à plusieurs reprises s’adresse à un (...)

Trotsky, Tchernobyl et la guerre des symboles

Les débats sur les séries télés "Trotsky" de Netflix et "Tchernobyl" sont les symptômes de la lutte symbolique de l’après-guerre froide au XXIe siècle.

Chomsky : L’arrestation d’Assange est scandaleuse

WikiLeaks publiait des informations sur les personnes au pouvoir que les gens devraient connaître. Les gens au pouvoir n’aiment pas ça, alors on doit les faire taire. Ce genre de choses, ce genre de (...)

Le Machu Picchu menacé par un projet d’aéroport

Des archéologues péruviens critiquent le nouvel aéroport qui transporterait les touristes directement vers la citadelle inca déjà fragile

Le vrai visage de la prostitution

Si les gens de gauche ne peuvent pas voir à quel point le commerce du sexe est néfaste pour les femmes, on peut penser qu’ils n’ont rien à cirer du racisme et du colonialisme sur lesquels il est (...)

Lesbienne raisonnable ? Quand Sapho pas, sapho pas.

C’est l’histoire d’une orientation sexuelle dont l’étymologie est celle d’une île, Lesbos, patrie d’une poétesse grecque, Sapho, dont les vers louaient l’amour entre (...)

Angelina, que tu est jolie...

Je vois là une jeune femme semi-embrassée par Jolie et je ne peux m’empêcher de me voir, ceci à cause de nos peaux marron et, j’en suis sûr, à cause des bras d’une femme toujours plus hauts, tenant le (...)

Est-il utile d’avoir un ministère de la Culture ?

La participation de l’État est non seulement nécessaire pour garantir l’exercice des droits, mais peut également être un facteur clé dans la promotion et le développement de certaines (...)

L’armée sait que le gouvernement de Bolsonaro ne finira pas bien.

Entretien avec João Pedro Stedile : Tant que la crise économique internationale n’est pas résolue, aucun gouvernement national n’a d’avenir, parce que le rôle du gouvernement est de résoudre les (...)

Industries culturelles, usines précaires

L’idée que la culture peut être un puissant moteur économique est une construction idéologique et non une réalité empirique.

#merciaurevoir

150 affiches représentant 5 ministres du gouvernement Michel Ier ont été collées dans le centre-ville de Bruxelles.


Accueil > FR > Articles

COP 21 : réaction d’Attac France au nouveau texte

Après dix jours de négociations au Bourget, un texte proche de celui qui devrait être adopté était attendu. Or le nouveau texte de 29 pages n’est pas encore celui-là ! L’essentiel des sujets traduisant les enjeux politiques de la négociation sont encore en discussion. Le texte comporte toujours en effet des options différentes pour les sujets de la différenciation des engagements, du financement, des objectifs à long terme de réduction des émissions, du niveau et des sujets de contrainte juridique. Cela fait beaucoup !

Nous savons cependant qu’il existe une option lourde, derrière le rideau d’un processus apparemment très lisse et d’une diplomatie bien rodée : le texte final va-t-il entériner la position des États-unis et de leurs alliés ?

Après avoir supprimé toute contrainte sur les engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre et après avoir sorti des négociations les niveaux d’émission, l’avantage pourrait être poussé encore un peu plus loin : un inventaire des engagements serait réalisé tous les cinq ans après 2020 mais avec une révision des engagements non contraignante ; les financements eux-mêmes pourraient être laissés à l’appréciation des États et des fonds financiers.

Pour Geneviève Azam, économiste et porte parole d’Attac, « par un jeu de vocabulaire, l’accord de Paris, « universel contraignant » pourrait accomplir la volonté d’en finir avec un des piliers de la Convention de 1992 et du protocole de Kyoto : la responsabilité climatique est commune mais différenciée, elle suppose des engagements contraignants pour les pays les plus pollueurs, aussi bien en termes de niveau d’émission que de financement. Si tel était le cas, après plus de vingt ans de flottement, c’est l’autre pilier de la convention qui s’imposerait sans partage, celui de la soumission des objectifs climatiques aux règles du libre-échange et des marchés financiers ».

Pour Maxime Combes, économiste et porte-parole d’Attac France sur les enjeux climatiques, « le projet d’accord pourrait entériner un réchauffement climatique supérieur à 3 °C, sans qu’il n’y ait de perspective d’amélioration dans les prochaines années, accentuant le décalage abyssal entre l’objectif affiché et la réalité du réchauffement, entre la bulle des négociations et l’état d’urgence climatique auquel sont confrontées les populations les plus vulnérables ; la présidence française voulait un accord juste, ambitieux, équilibré et juridiquement contraignant, c’est pas gagné ».

Récents documents d’analyse :

Note de décryptage Attac du 8 décembre. : présentation de la pire et de la moins mauvaise des options dans le texte en cours de négociation et des options absentes du texte

Rapport de Global Justice Now, membre du réseau international Attac, qui souligne cinq raisons pour lesquelles les accords commerciaux rendraient la menace du changement climatique beaucoup plus difficile à contenir

Traduction des principales déclarations des chefs d’État et de gouvernement en mesures concrètes

Photo : Arthur Lauvergnier.
ATTAC-France



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP