22 septembre 2018

Hommage populaire, créatif, revendicatif + Concerts : Des morts, plus jamais ça !

17h Parc Maximilien. Avenue de l’Héliport 42-46. 1000 (...)

22 septembre 2018

Conférence - débat : Restitution des biens culturels Africains

18h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

23 septembre 2018

Fête des Jardins Participatifs et du Quartier Nouvelle

Jardins participatifs d’Etterbeek, 171-173 Avenue nouvelle, 1040 (...)

23 septembre 2018

Rassemblement au centre fermé 127Bis

14h Centre Fermé 127Bis, Tervuurensteenweg 300, 1820 Steenokkerzeel

23 septembre 2018

Posez vos questions à Raoul Hedebouw

14h30 De Vaartkapoen. Rue de l’Ecole 76, 1080 Bruxelles

24 septembre 2018

Débat & Infos : Inculpé.es de trafic d’êtres humains - La solidarité et sa criminalisation en débat.

19h Espace Citoyen. rue de la Grande île 8, 1000 Bruxelles

25 septembre 2018

Conférence : L’accès à la propriété est-il une mission de service public ?

12h rue Lambert Crickx, 5, 1070 Bruxelles

25 septembre 2018

Débat : détention de familles avec enfants en centres fermés

18h Muntpunt, salle Mallemunt (3ème étage), 6 Place de la Monnaie, (...)

25 septembre 2018

Les rapports de genre véhiculés par les films de guerre

18h30 La Fonderie. 27 Rue Ransfort, 1080 Bruxelles

25 septembre 2018

Rencontre avec les auteurs de la BD : Là où se termine la terre

19h Maison de l’Amérique Latine. Rue du Collège, 27 – 1050 (...)


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Casseroles contre TTIP

Casseroles contre TTIP

Ce mardi 12 juillet un rassemblement a eu lieu en marge du 14ème round des négociations du TTIP. Les citoyens et organisations présentes ont frappé sur des casseroles pour montrer leur mécontentement face à la poursuite des négociations entre (...)
TTIP game over

Ce mardi 12 juillet, l’Alliance D19-20 et le réseau international Seattle to Brussels ont organisé un rassemblement en marge du 14ème round des négociations du TTIP. Les citoyens et organisations présentes ont frappé sur des casseroles pour montrer leur mécontentement face à la poursuite des négociations entre états-uniens et européens. Des prises de paroles et une flashmob ont complété le rassemblement.

Le rassemblement a été un succès : près de 300 personnes se sont mobilisées aux aurores pour accueillir les négociateurs. Les chefs négociateurs des deux parties ont du affronter la foule scandant « Shame on you, stop TTIP ! ».

Ce rassemblement s’inscrit dans l’appel lancé par le collectif TTIP Game Over de tenir des actions bruyantes durant toute la durée des négociations.

Depuis 2013 et le sommet Européen du 19 et 20 décembre, l’Alliance D19-20 se mobilise contre le TTIP et la nouvelle génération de traités de libre échange. Cette alliance inédite entre fermiers du EMB et d’autres secteurs du mouvement social (syndicats, organisations de jeunesses, ONGs) a établi la premier force sociale à se mobiliser sur le sujet en Belgique. Ces mobilisations ont permis de faire du TTIP, CETA et co un enjeu du débat public. Depuis, le mouvement a pris une ampleur importante en Europe, comme l’atteste les plus de 1800 villes et communes qui se sont déclarées hors TTIP (https://www.ttip-free-zones.eu/).

Aujourd’hui, une très large coalition d’ONG, mutuelles, association de consommateurs.trices, organisations écologistes, citoyens, syndicats... s’est formée contre cette nouvelle génération de traité de libre-échange. Cette coalition prévoit une manifestation nationale le 20 septembre prochain où plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues à Bruxelles (voir site www.stopttip.be et http://www.d19-20.be/publieke-lancering-van-de-belgische-campagne-stop-ttip-en-ceta/?lang=fr )

Le vent semble tourner pour les promoteurs du TTIP et de son avatar le CETA. C’est ce que les manœuvres de la Commission européenne pour éloigner l’adoption du CETA des sphères démocratiques semblent indiquer. En effet, le 5 juillet passé, le Conseil européen des ministres du commerce a décidé sur le processus de ratification du CETA. Le Conseil a rejeté la proposition de la Commission Juncker de ne pas faire voter les parlements nationaux sur le CETA.

Par contre, tout est mis en oeuvre pour le ratifier cette année et surtout pour faire en sorte qu’il soit mis en application immédiatement sans que les assemblées élues des Etats membres ni le peuple n’aient leur mot à dire. Un vrai cheval de Troie pour la démocratie et la souveraineté du peuple.
L’Alliance D19-20 accueille de manière chaleureuse les votes dans deux des parlements belges afin de bloquer le CETA. Enfin la voix citoyenne est entendue à l’intérieur des institutions. Nous serons vigilants pour que l’on ne revienne pas en arrière sur ces choix.
Voir : https://www.youtube.com/watch?v=0gaPFHuEkFE&feature=youtu.be

Comme l’accord multilatéral d’investissement (AMI) a été vaincu à Seattle, ou comme l’accord ACTA (pour Anti-Counterfeiting Trade Agreement) abandonné grace à la mobilisation de la génération Internet, le CETA et le TTIP ne passeront pas grace à la mobilisation de la société civile organisée !

CITATIONS

Myriam Djegham, MOC Bruxelles : « On se trouve à un moment crucial : ou bien les gouvernements et les institutions européennes écoutent leurs populations et abandonnent le TTIP et le CETA, ou bien ils continuent de s’entêter dans leur délire néolibéral. Aujourd’hui plus que jamais les citoyens et citoyennes doivent se faire entendre et montrer leur force et leur détermination ! »

Tom Kuchaz, Réseau S2B : « Il y a urgence à arrêter ces traités toxiques ! Tous nos services publics, qui rendent la vie des citoyennes et citoyens plus facile au quotidien, sont menacés de privatisation. C’est une menace sans précédent sur toutes les conquêtes sociales portée de haute lutte par le mouvement ouvrier depuis des siècles ! »

Henri Lecloux, EMB : « Dès le début des négociations, les agriculteurs.trices ont très vite pris conscience des dangers de ces accords et se sont mobilisés, notamment en fondant l’Alliance D19-20 : la libéralisation à tout va ne fera que favoriser l’agro-industrie au détriment des petits producteurs pourtant garants d’aliments de qualité. Ce n’est pas seulement les paysans et paysannes qui en feront les frais, mais aussi tous les citoyens.ennes dont les assiettes se rempliront de malbouffe »


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP