nom mois 8 2017
nom j 2nom j 3nom j 4nom j 5nom j 6nom j 7nom j 1
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

nom mois 9 2017
nom j 2nom j 3nom j 4nom j 5nom j 6nom j 7nom j 1
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

nom mois 8 2017
nom j 2nom j 3nom j 4nom j 5nom j 6nom j 7nom j 1
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

nom mois 9 2017
nom j 2nom j 3nom j 4nom j 5nom j 6nom j 7nom j 1
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

nom mois 10 2017
nom j 2nom j 3nom j 4nom j 5nom j 6nom j 7nom j 1
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345


Accueil du site > ES > Agenda

Conférence & Concert : Décolonisation dans les Arts x LOUS & the Yakuza x Congolisation

jeudi 19 janvier 2017 / 
18h Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

Décolonisation dans les Arts x LOUS & the Yakuza x Congolisation

jeudi 19 janvier à 18:00 - 21:30

Pianofabriek
Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

@18H00 #Conférence
Penser les stratégies décoloniales dans les mondes de l’art. Suivi d’une performance artistique de Christiane Mutshimuana

@20H30 #Concert Lous and the yakuza

Penser les stratégies décoloniales dans les mondes de l’art:

En même temps que s’affirment à travers toute l’Europe des initiatives artistiques et culturelles portées par les populations d’origine africaine – preuve que nos sociétés se transforment en profondeur – de plus en plus de voix se font entendre en faveur d’une décolonisation des arts. Des programmations, des productions, des formations, des emplois mais aussi des récits capables de refléter la diversité et la complexité culturelles de nos sociétés telles sont leurs revendications.

En effet, si une lame de fond voit émerger depuis les années ’50 des mouvements artistiques et intellectuels noirs en Europe, celle-ci peine à s’inscrire matériellement et symboliquement dans le champ institué de l’art et de la culture. L’intérêt grandissant pour les productions de la diaspora africaine se fonde le plus souvent sur les politiques récentes d’interculturalité et, de ce fait, à côté, voire neutralise, la force historique et les propositions de changement contenues dans les mouvements culturels noirs.

Dans ce contexte voyant se perpétuer les inégalités (post)coloniales entre les groupes et les cultures, nous nous poserons la question des possibles transformations du paysage institutionnel.

*Par leur force et leur pertinence, les initiatives portées par les groupes d’origine africaine, sont-elles susceptibles de déranger l’ancrage eurocentré des institutions culturelles ?

*Existe-t-il une porosité suffisante pour pénétrer les institutions – dans ce qu’elles ont d’hégémonique – et de parvenir à y apporter des transformations tangibles aussi bien sur le plan esthétique et culturel que sur le plan politique et économique ?

Pour en discuter, nous proposons de revenir sur quatre expériences artistiques – qui tentent de bousculer les fondements eurocentrés de nos institutions – en compagnie de:

* Véronique Clette-Gakuba pour la modération et en invités:

*Toma Muteba Luntumbue (co-commissaire de l’exposition Exit Congo Museum, Musée royal de l’Afrique centrale, 2000),

*Gia Abrassart (fondatrice du collectif Warrior Poets et des sessions Litanies For Survival)

*Paul Kerstens (initiateur du projet Green Light, KVS)

*Imhotep Tshilombo (acteur-comédien, a participé au projet Green Light)

*Phillip Van den Bossche (directeur du Mu.ZEE, exposition L’Europe Fantôme – la représentation de l’art d’Afrique au vingtième siècle).

*Christiane Mutshimuana, chroniqueuse radio, performeuse et extirpeuse d’histoires enfouies viendra par le bais d’une Odyssée culturelle du royaume Kongo prolonger et donner corps à nos discussions.

Cette soirée-discussion s’inscrit dans le cadre du Festival multiculturel des diasporas africaines « Congolisation 2017» et est le fruit d’un partenariat entre Pitcho Womba Konga et Véronique Clette-Gakuba qui réalise actuellement une thèse de doctorat intitulée «Déploiement d’un territoire artistique subsaharien à Bruxelles : les négociations d’une visibilité urbaine» financée par le programme Innoviris de la Région bruxelloise (Université Libre de Bruxelles - ULB).

Sur FB


Suivre la vie du site zu    ?


Site réalisé avec SPIP