19 février 2018

Rassemblement de soutien à Mounir et Jiyed : libérez nos camarades

8h30 Place Poelaert, 1000 Bruxelles

19 février 2018

Conférence-débat : Le boycott universitaire et culturel de l’État d’Israël est-il légitime ?

20h UPJB - 61, rue de la Victoire, 1060 Bruxelles

20 février 2018

Midi de PAC : Accueil des migrant·e·s, quand la solidarité devient un crime

12h PAC Rue Lambert Crickx 5, 1070 Bruxelles

21 février 2018

Où en est-on avec le projet de loi sur les visites domiciliaires

12h30 CNCD. Quai du commerce 9, 1000 Bruxelles

21 février 2018

Présentation du livre : Les tranchées en Afrique 1914 - 1918

18h30 KUUMBA Chaussée de Wavre 78, 1050 Bruxelles

21 février 2018

Pension : débat avec les partis

19h au MOC. Rue Plétinkx 19, 1000 Bruxelles

22 février 2018

Conférence : La question (dé)coloniale en Belgique, le défi d’une génération ?

17h30 Université Saint-Louis. Auditoire 1. Bd du Jardin botanique (...)

22 février 2018

Quelle marge de manœuvre pour un ministre communiste en Belgique ?

18h Centre d’Histoire et de Sociologie des Gauches. Avenue F.D (...)

22 février 2018

Apéro-Expo - Médias citoyens

19h - ARC, 20 rue de l’Association 1000 Bruxelles

22 février 2018

Avant-Première - Jusqu’à la dernière goutte

19h Cinéma vendôme Chaussée de Wavre 18, 1050 Ixelles


Accueil > FR > Vidéos > Création

Connected Walls #AMOUR - Espagne / Maroc

Connected Walls #AMOUR - Espagne / Maroc

Quatre femmes parlent d’amour pour le casting du premier film d’un jeune réalisateur. Le tournage a lieu au Ceti, Centre de séjour temporaire pour le immigrants.

Le binôme Irene Gutierrez et Youssef Drissi qui travaille autour de la frontière entre le Maroc et l’enclave espagnole de Ceuta nous offre un documentaire sous la forme de la confidence de Julia, Alia, Chloé, Asley et Mohamed qui vivent au sein du CETI en attendant de pouvoir rejoindre la péninsule.

Quatre femmes parlent d’amour pour le casting du premier film d’un jeune réalisateur. Toutes évoquent la beauté qu’apporte a priori la notion de l’amour, qu’il soit un fantasme émergeant d’un film “c’est quelque chose de beau” ou émanant de l’héritage des générations antérieures : “quelque chose qui se vit à deux”. Pourtant, rapidement, les déboires surgissant parallèlement à ce sentiment se mêlent au récit de l’amour.

Voir le webdoc et votez pour la prochaine thématique : www.connectedwalls.com


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP