20 octobre 2018

Leçon de cinéma #1 : Le cinéma direct avec Thierry Odeyn

10h30>13h00 Cinéma Aventure. Galerie du Centre 57 (rue des (...)

20 octobre 2018

Concert En Soutien à Mustapha AWAD

18h30 Project(ion) room 55, rue De Praetere 1180 Uccle

20 octobre 2018

Film-débat : L’Amour et la Révolution de Yannis Youlountas

19h Mundo B, rue d’Edimbourg 26 - 1050 Bruxelles

20 octobre 2018

Contestations : vers une irrésistible normalisation ?

20h Théâtre National. 111-115 bd. Emile Jacqmain, 1000 (...)

20 octobre 2018

Projection-débat : Des figues en avril

20h Espace Magh Rue du Poinçon, 17, 1000 Région de Bruxelles-Capitale

21 octobre 2018

La production de semences – atelier découverte

14h-17h Ferme d’Uccle Vieille rue du Moulin 93, 1180 Bruxelles

21 octobre 2018

Atelier de lecture collective sur « Les damnés de la Terre » de Franz Fanon (1961).

14h30 Le Steki 4-6 rue Defnet 1060 Saint-Gilles

21 octobre 2018

Justice for Zak, long live Zackie oh !

16h Place de la Bourse, 1000 Région de Bruxelles-Capitale

23 octobre 2018

Formation à l’Alimentation Durable, Cuisine écologique et politique

18h30 Maison de la Paix, Rue Van Elewyck 35, 1050 Bruxelles

23 octobre 2018

Désarmons Bruxelles !

19h rue van Elewyck 35, 1050 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Création

Deliveroo, retour au 19ème siècle

Deliveroo, retour au 19ème siècle

La compagnie de livraison à domicile Deliveroo impose à ses coursiers de passer sous statuts d’indépendant et de travailler dans des conditions dignes du 19ème siècle. Collectifs et syndicats s’organisent pour faire face à cet (...)

La multinationale Deliveroo, aujourd’hui cotée 2 milliards €, renonce à recourir aux coursiers embauchés sous contrat de travail, par exemple via la coopérative SMart. Depuis le 1er février 2018, les coursiers sont obligés de travailler sous statut d’indépendant dans des conditions encore plus précaires et sans possibilité d’être assurés correctement.

Les nombreuses négociations entre Deliveroo, les syndicats et le collectif des coursiers ont échoué. La direction maintient sa décision de faire passer tous les travailleurs sous le statut d’indépendants. Les coursiers déplorent par ailleurs le peu de soutien apporté par le gouvernement.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP