26 juillet 2018

Projection film : Nous irons voir Pelé sans payer

20h Cinéma Aventure. Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 (...)

11 août 2018

Histoire du mouvement ouvrier belge — Julien Dohet 1/2

9h>17h Internat de Berlaymont. Drève d’Argenteuil 10-D, 1410 (...)

11 août 2018

Histoire du mouvement ouvrier belge — Julien Dohet 1/2

9h>17h Internat de Berlaymont. Drève d’Argenteuil 10-D, 1410 (...)

12 août 2018

Histoire du mouvement ouvrier belge — Julien Dohet 2/2

9h>17h Internat de Berlaymont - Drève d’Argenteuil 10-D, 1410 (...)

11 septembre 2018

Conférence débat : Le tirage au sort en débat

19h30 L’Horloge du Sud. Rue du Trône 141, 1050 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Déménagement du Hall Maximilien

Déménagement du Hall Maximilien

La plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés déménage une nouvelle fois sans pour autant avoir d’endroit où aller.
Réfugiés


La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés, constituée de citoyens bénévoles, s’est mise en place début septembre 2015 à Bruxelles pour faire face - le gouvernement faisant la sourde oreille - à la problématique d’accueil d’urgence des réfugiés et sans papiers.

Au parc Maximilien, les réfugiés dormaient dans des tentes. Des distributions de couvertures, de produits d’hygiène, de vêtements, étaient organisées avec le soutien d’Oxfam et du Samu Social. Une cuisine montée sur place servait trois repas par jour, Médecins du Monde y tenait des consultations 24h/24. Une école, une assistance juridique, un soutien psychologique, ainsi qu’un programme d’animations variées ont été également mis en place. A la mi septembre, face à une situation critique, le gouvernement se décide enfin à mettre en place une structure officielle de pré accueil au WTC III, tout près de l’Office des étrangers et du parc.

Après la fermeture du parc, avec l’aide de Médecins du monde, la Plateforme Citoyenne déménage une première fois dans un bâtiment : le Hall Maximilien, 22 Quai de Willebroeck, pour pouvoir continuer ses activités. Ce dimanche 29 février, la Plateforme déménageait une nouvelle fois - le bâtiment d’accueil temporaire étant promis à la destruction - sans pour autant avoir d’endroit où aller. Néanmoins, la motivation des volontaires de la Plateforme reste à son comble, malgré l’obligation de partir.

Le samedi 27 février, environ 4000 personnes défilaient dans les rues de Bruxelles pour manifester leur soutien aux réfugiés et aux sans papiers, le mot d’ordre du rassemblement était "safe passage now !", soit un passage sûr pour toute personne qui vient chercher protection en Europe.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP