27 juin 2017

La gouvernance de gauche en Amérique latine

19h30 L’Horloge du Sud. Rue du Trône 141, 1050 Bruxelles

29 juin 2017

Invitons-nous à la table de Jan Jambon !

18h Radisson Blu Royal Hotel. Rue du Fossé-aux-Loups 100, 1000 (...)

29 juin 2017

Lumumba, la lutte continue !

18h30 Quartier Malibran. Rue de la Digues 10, 1050 Bruxelles

29 juin 2017

[Lecture musicale] Le Nom sur le bout de la langue

19h rue Berthelot 116 à 1190 Bruxelles

29 juin 2017

Rencontre avec l’équipe de Kairos

19h Pianofabriek, rue du Fort, 35, 1060 Bruxelles

29 juin 2017

Ciné/Débats : Derrière les fronts

19h30 Cinéma Aventure. 15, rue fripiers - 1000 Bruxelles

30 juin 2017

30 juin, 1 et 2 juillet - Projection : L’Audit - Enquête sur la dette grecque

12h30 - La Marlagne - Chemin des Marronniers 26, 5100 (...)

30 juin 2017

La situation au Venezuela à partir d’une approche décolonial

19h Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

2 novembre 2017

2, 3 et 4 novembre. Espoirs, utopies et héritages de la Révolution russe

16h Grande Salle de la Maison du Peuple. Parvis de Saint-Gilles, (...)

3 novembre 2017

3 et 4 novembre. Espoirs, utopies et héritages de la Révolution russe

09h Grande Salle de la Maison du Peuple de Saint-Gilles, Parvis (...)


Accueil du site > FR > Vidéos > Mobilisation

Exploitation sur les chantiers publics

Exploitation sur les chantiers publics

Les travailleurs-ses sans papiers sont exploités par des employeurs sans scrupules pour faire pression à la baisse sur tous les salaires et les conditions de travail.
Sans Papiers

Rassemblement en soutien aux travailleurs et travailleuses sans papiers. Ils sont exploités par des employeurs sans scrupules pour faire pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail.

Mohamed a travaillé pour TUNA, sous-traitant de CFE, sous-traitant de la STIB via BELIRIS, en 2013. Il était payé en-dessous du salaire minimum et ne bénéficiait d’aucune protection au travail alors qu’il participait aux travaux facilitant l’accès aux 4 lignes dans les tunnels. Le sous-traitant a profité des failles des procédures légales en matière d’occupation des étrangers pour l’exploiter. Une exposition permanente dans la station Arts-Loi retrace, au travers de portraits le travail de ceux qui ont participé à cette rénovation, dont Mohamed !

Puisque la Région a permis qu’il soit exploité et mis en danger, elle doit maintenant le régulariser et faciliter l’accès à un permis de travail aux travailleur-se.s sans papiers.

Parce que les sans-papiers sont des travailleuses et travailleurs comme les autres et qu’ensemble, nous sommes plus forts pour défendre la justice sociale !


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP