22 mai 2019

Formation - les journées de l’antiracisme

09h00-16h00 IHECS, rue de l’étuve, 58 à 1000 Bruxelles

22 mai 2019

Llibertats europees : conférence-débat

19h-22h CC Kali, rue Saint-Thomas 32, 4000 Liège, Belgique

22 mai 2019

Rencontre avec l’autrice Djamila Ribeiro [féminisme noir et pensée décoloniale]

19h Maison du spectacle - La Bellone 46 Rue de Flandre 1000 (...)

23 mai 2019

Solidarité avec Ahmed, SDF poursuivi pour tentative de meurtre contre un policier

8h30 Palais de Justice Place Poelaert 1000 Bruxelles

24 mai 2019

Bxl meets Kouba Conférence/After Movie

20h-23h Pianofabriek 35 rue du Fort 1060 Bruxelles

25 mai 2019

Lobby tour de l’armement spécial Israël

13h30-16h Rond-Point Robert Schuman, 1040 Bruxelles, (...)

25 mai 2019

Conférence gesticulée "Y’en a qui ont essayé... de défendre le service public"

19h / Allée du Kai / 53 avenue du port – 1000 Bruxelles

26 mai 2019

Gilets jaunes - Toute l’Europe à Bruxelles !

13h - 20h Gare du Nord 1000 Bruxelles

26 mai 2019

Le Off - La contre-soirée électorale

18h30-1h PointCulture Bruxelles 145 Rue Royale, 1000 (...)

27 mai 2019

Hacking Justice de C. Rubio et J. Pancorbo

21h40 - cinema aventure - Galerie du Centre 57 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Articles > Analyses

Football de contre-éducation : le catenaccio de la Françafrique

Football de contre-éducation : le catenaccio de la Françafrique...

Le catenaccio est un système de jeu purement défensif avec un gardien, cinq défenseurs, deux milieux de terrain défensifs, deux milieux ailiers et un attaquant, qui est apparu en Italie, après l’accident d’avion qui causa la mort des titulaires de l’équipe du Grande Torino qui jouait alors un football champagne dont bénéficiait la Squadra Azzura.

Si le parallèle avec les nombreux dirigeants panafricanistes et nationalistes éliminés et remplacés par des marionnettes au moment des indépendances n’est pas loin, il se trouve que la catastrophe survenue en 1949 obligea le nouvel entraîneur à inventer un nouveau système de jeu calqué sur la faiblesse des remplaçants qui n’avaient pas le même talent et sur la création du poste de libéro.

Le catenaccio a pour règle de se contenter de défendre et de faire des passes à dix, et surtout ne jamais dribbler. L’objectif du catenaccio est de verrouiller le score, casser le jeu et refuser toute ambition offensive. Les équipes africaines des sorciers blancs ont adopté le catenaccio sans libéro, comme nos gouvernements ont adopté les remèdes suicidaires du néolibéralisme sans critique et en disant merci.

Depuis 55 ans, la vie des anciennes colonies françaises se résume à un match amical sur fond de passe à dix avec Paris, avec pour seul but, défendre... Défendre le franc CFA avec toute l’équipe regroupée dans la surface.... défendre les accords militaires avec double mur en béton armé sponsorisé par Bouygues-Bolloré sur le coup-franc tiré par les panafricains... défendre la Francophonie avec dégagement dans les tribunes et ramasseurs de balle corrompus... défendre la CPI avec tirage de maillot et achat d’arbitre... défendre le tribalisme avec tacle au genou sur les attaquants panafricains... Tout ça sous les ordres bienveillants du Sorcier Blanc... Illustration avec les "champions d’Afrique", bien loin du temps des Jay-Jay Okocha, Cyrille Makanaky, Youssouf Fofana et autres Abedi Pelé...

Amzat Boukari-Yabara
Historien, auteur de l’ouvrage Africa Unite ! Une histoire du panafricanisme



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP