Formations

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


12 décembre 2019

Projection : Le silence des autres de Almudena Carracedo et Robert Bahar

20h Cinéma Aventure Galerie du Centre (accès rue des Fripiers) (...)

13 décembre 2019

Souper pour une pension à 1500€

18h30 Sint-Pieterskerkstraat 8, 1090 Bruxelles

14 décembre 2019

Leçon de cinéma : Filmer l’ennemi, par Thierry Odeyn

Cinéma Aventure. Galerie du Centre (rue des Fripiers) n°57, 1000 (...)

15 décembre 2019

Marche Latino-Américaine contre le néolibéralisme

14h Gare Centrale, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Création

Frontières Visibles, un film collectif

Frontières Visibles, un film collectif

Des jeunes issus d’Uccle, un quartier huppé de Bruxelles et des jeunes d’Anderlecht, un quartier populaire, se rencontrent et se questionnent sur notre démocratie.

« j’avais peur que nos esprits soient trop différents et que la rencontre soit un échec »

Des jeunes issus d’Uccle, un quartier huppé de Bruxelles et des jeunes d’Anderlecht, un quartier populaire, se rencontrent et se questionnent sur notre démocratie. Sur leur chemin, les jeunes font face à de multiples obstacles, à des frontières qui deviennent visibles par la lentille de la caméra.

Un film d’atelier de 16 minutes réalisé par le collectif de ZIN TV et qui réunit des jeunes de l’école Decroly et de Solidarcité.

Ont participé à cette aventure Zoé Jasinski, Léa Janssens, Margot Vercheval, Lucie Dekeersmaeker, David Cohn, Arthur Minend, Colin Lefebvre, Arnaud Mukota, Boyd Gates, Victor Remits, Ozgur Demir, Guylîan Mattelet, Valentina Fontana, Aristote Bagenzi, Florian Dubois, Mathieu Paesmans, Jonathan Ort, Lidia Moldovan, Mathias liesenborghs, Anakin Deman, Jules Urbain, Xavier Sabayo

Animé par : Ronnie Ramirez, Maxime Kouvaras, Bertrand Debroux, Marie Borsu, Aleksandra Kokaj, Ana Silva, Medhi Fadel

Témoignage de Lucie :

«  Au début, j’avais ressenti un mélange d’excitation et d’anxiété à l’idée de rencontrer Solidarcité parce que j’avais peur que nos esprits soient trop différents et que la rencontre soit un échec. Puis j’imagine de toute façon que certains pensaient la même chose de Decroly.

Mais au final, pour ma part c’est une très très belle rencontre avec évidemment des esprits différents et des idées qui divergent. Mais pour moi, c’est ça qui fait la diversité et qui rend la rencontre possible et intéressante surtout. En plus, j’avais tout faux depuis le début parce que j’avais peur que nos différentes façons de penser ne s’entendent pas. Mais si on a la même envie, alors n’importe qui peut s’entendre et se comprendre sans pour autant adhérer et être d’accord.

Et ce qui a pu rendre possible cette cohésion, c’est la rencontre autour d’un film qui est notre film, et on aura jamais la même vision des choses sur beaucoup de sujets, mais malgré tout, je retiendrai quand-même qu’on a pu tous nous mettre d’accord sur un sujet qui est la démocratie, et pour moi, ce que je vais retenir de cette expérience, c’est que, si on veut, on peut ! »


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP