Formations

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


15 novembre 2019

Devenir (pro) féministes en se soulevant ! Avec Pinar Selek

9h>17h Rue de la Victoire 26, 1060 Bruxelles

19 novembre 2019

PROJECTION : Vos toilettes propres, nos propres papiers

19.30 //19, rue Plétinckx. Bruxelles 1000.

24 novembre 2019

Manifestation nationale : STOP aux violences faites aux femmes !

13h30 Carrefour de l’Europe (Gare Centrale) 1000 Bruxelles

30 novembre 2019

Manifestation internationale : La France entière monte à Bruxelles

13h Gare du Nord - 1030 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Gelons les profits, pas les salaires !

Gelons les profits, pas les salaires !

Au nom de la sacro-sainte compétitivité, le gouvernement veut bloquer les salaires en 2013-14. Les Comités Action Contre l’Austérité en Europe se mobilisent...
PROFITS

Au nom de la sacro-sainte compétitivité, le gouvernement veut bloquer les salaires en 2013-14, et modifier la loi de 1996 sur la compétitivité pour prolonger ce blocage au delà de 2014.

Soyons nombreux à marquer notre opposition :

  • à l’appauvrissement des travailleur/ses au profit des actionnaires
  • à la destruction de la liberté de négociation collective des travailleurs

Avec la modification de la loi de 1996, le Gouvernement veut bloquer nos salaires, pour les aligner sur ceux de nos voisins français, néerlandais mais surtout allemands. Le modèle allemand est devenu l’unique horizon de ceux qui nous gouvernent. Un modèle ? pas de salaire minimum, pas d’indexation, 7 millions de mini-emplois à 400 euros par mois, 15 % de pauvreté. Entre 2000 et 2010, le salaire annuel moyen n’a crû que de 1% en Allemagne et les salaires les plus faibles ont chuté de 16 à 22% (salaires nets réels). Aux travailleurs allemands, leur gouvernement reproche de ne pas être assez compétitifs par rapport aux travailleurs chinois… La compétitivité est donc bien une course aux salaires les plus bas – et c’est pour ce jeu-là que notre gouvernement veut sacrifier notre liberté de négociation.

http://www.comitesactioneurope.net/gelons-les-profits-pas-les-salaires/


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP