21 janvier 2018

Les courts métrages qui dérangent

17h Cinéma Aventure.Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 (...)

21 janvier 2018

Chaîne humaine de solidarité

19h Gare Bruxelles Nord. Rue du Progrès 76, 1030 Bruxelles

22 janvier 2018

Rassemblement - Reconnaissez la Palestine !

12h Place Jean Rey, 1040 Bruxelles

22 janvier 2018

Présentation de l’ouvrage : Dans la nuit la plus noire se cache l’humanité. Récits des justes du Rwanda

19h ULB Bâtiment Solvay. Salle SR42.5.503. Av Franklin Roosevelt (...)

23 janvier 2018

Cabinets d’audit : comment lutter contre les « fisco-trafiquants ?

19h30 L’Horloge du SudRue du Trône 141, 1050 Bruxelles

23 janvier 2018

Nucléaire : direction sortie ? au Poche

22h Théâtre de Poche. Chemin du Gymnase 1A, 1000 Bruxelles

24 janvier 2018

Intro sur les crypto-monnaies

17h DigitYser. Boulevard d’Anvers 40, 1000 Bruxelles

25 janvier 2018

Racisme anti-Noirs : entre méconnaissance et mépris

19h La Maison du Livre. rue de Rome 28, 1060

26 janvier 2018

Visite du parlement Bruxellois avec les élus PTB

13h30 parlement Bruxellois. rue du Lombard, 69, 1000 (...)

26 janvier 2018

Luttes féministes et LGBTQI au Venezuela

18h30 Poisson sans bicyclette. Rue Josaphat, 253 - 1030 (...)


Accueil > FR > Vidéos > Education

Grèce : pourquoi la capitulation ? Une autre voie est possible

Grèce : pourquoi la capitulation ? Une autre voie est possible

Éric Toussaint analyse de manière critique l’attitude de Syriza en ce qui concerne la dette depuis 2010, pour expliquer comment le gouvernement grec en est venu à signer l’accord funeste du 13 juillet (...)
GRECE

Éric Toussaint analyse de manière critique l’attitude de Syriza en ce qui concerne la dette depuis 2010, pour expliquer comment le gouvernement grec en est venu à signer l’accord funeste du 13 juillet 2015. Une des explications fondamentales est la non prise en compte de l’audit de la dette qui aurait pourtant permis, en suspendant son paiement, de ne pas se soumettre aux diktats des créanciers. Éric Toussaint présente un plan B portant sur la dette, les banques, l’austérité, la monnaie et la fiscalité.

Durée : 38 minutes

Titres des différents chapitres :

La commission d’audit citoyen de 2011
La position de la direction de Syriza vis-à-vis du Comité d’audit citoyen de 2011
Le programme de Syriza aux élections législatives de mai-juin 2012
Fin 2012 : La direction de Syriza modère ses propositions
Octobre 2013 : Alexis Tsipras souhaite une conférence européenne sur la dette publique Syriza devient le premier parti de Grèce aux élections européennes de mai 2014
La victoire de janvier 2015
L’accord funeste du 20 février 2015 avec les créanciers institutionnels
Une autre politique était souhaitable et possible
Lancement de la commission pour la vérité sur la dette grecque par la Présidente du Parlement hellénique.
Le gouvernement grec ne s’appuie pas sur l’audit
Du référendum du 5 juillet à l’accord du 13 juillet 2015
Les leçons de la capitulation du 13 juillet
Une monnaie complémentaire dans le cadre d’un plan B

Enregistré le 14 août 2015

Réalisation Philippe Menut, auteur du documentaire La Tourmente grecque


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP