Formations

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


10 décembre 2019

Avant-Première : Lawfare, le cas Mélenchon

20h Pianofabriek 35 rue du Fort 1060 Bruxelles

13 décembre 2019

Souper pour une pension à 1500€

18h30 Sint-Pieterskerkstraat 8, 1090 Bruxelles

14 décembre 2019

Leçon de cinéma : Filmer l’ennemi, par Thierry Odeyn

Cinéma Aventure. Galerie du Centre (rue des Fripiers) n°57, 1000 (...)

15 décembre 2019

Marche Latino-Américaine contre le néolibéralisme

14h Gare Centrale, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Hôtel Flambeau, occupation jusqu’à rénovation !

Hôtel Flambeau, occupation jusqu’à rénovation !

Depuis presque un an, une vingtaine de personnes occupe un ancien hôtel à Woluwe-Saint-Lambert, dont des réfugiés et des migrants. Mi-octobre, ils ont reçu un avis d’expulsion.

Depuis presque un an, un collectif occupe un ancien hôtel, avenue Lambeau, à Woluwe-Saint-Lambert. Une vingtaine de personnes y vivent, dont des réfugiés et des migrants. Mi-octobre, ils ont reçu un avis d’expulsion, justifié par la loi anti-squat, votée au parlement fédéral en octobre 2017. Pourtant, il semblerait qu’aucun projet de réhabilitation n’ait été déposé pour ce bâtiment…

Le projet Flambeau, c’est la volonté d’accueillir dans un ancien hôtel des personnes dans le besoin et de leur fournir un refuge digne pour une durée temporaire. L’hôtel accueille en moyenne une dizaine de personnes par nuit.

L’aventure Flambeau a commencé en novembre 2018 par l’occupation du bâtiment laissé à l’abandon. Deux collectifs (12 personnes) se sont alors joints pour donner une nouvelle vie à l’hôtel, avec pour objectifs la lutte contre la vacance immobilière, la création de lieux d’accueil pour des personnes dans le besoin et la vie en communauté.

Sur la vingtaine de chambres du bâtiment, six sont dédiées à l’accueil (le reste étant occupé par les habitant.es). Afin de permettre un confort et une autonomie aux accueilli.es, un étage a été spécialement aménagé avec une cuisine équipée, un salon, une salle de bain ainsi qu’une garde-robe gratuite. Les personnes ont également la possibilité de laver leur linge et d’avoir accès à de la nourriture selon leurs besoins.

Suite au vote de la loi anti-squat, inscrivant au Code pénal l’occupation d’un immeuble sans titre ni droit, un recours a été déposé, le 3 mai 2018, devant la Cour constitutionnelle par un ensemble d’occupant.e.s et d’organisations luttant pour le droit au logement. La décision est attendue courant novembre. Malgré l’avis d’expulsion reçu en octobre dernier, le collectif de l’hôtel Flambeau a décidé de résister et d’occuper les lieux jusqu’à la rénovation du bâtiment.

L’Hôtel Flambeau vous invite à leur soirée de soutien, le 9 novembre 2019 au BiestebroekBis, Rue Gustaaf Vanden Berghe 24, à Anderlecht, à partir de 15h.


Ici, une carte blanche du collectif parue dans le mensuel Alter échos.

Ici, une analyse fouillée du Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat (RBDH) sur la loi anti-squat.


Pour les contacter : hotelflambeau@riseup.net
Pour les suivre sur Facebook : Hôtel Flambeau
Plus d’infos sur bxl.indymedia.org


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP