Formations

Captation multicaméra au festival des libertés 2019

14.10 > 27.10 // Cet atelier est idéal pour s’initier dans la pratique. Après une courte initiation au matériel et au dispositif multicaméra nous aurons l’occasion de capter les débats organisés dans (...)

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


17 octobre 2019

Femmes et histoire : une invisibilité historique

14h>17h Université des Femmes. 10 rue du Méridien, 1210 (...)

17 octobre 2019

Débat : Quelles masses contre les Bloks ?

18h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

18 octobre 2019

Débat : Habitants en résistance

18h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

19 octobre 2019

Débat : Loyautés radicales

18h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

19 octobre 2019

Débat : Échec et matraque

Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

19 octobre 2019

Débat : Internationale féministe... le genre humain ?

Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

20 octobre 2019

Ouverture festive de la nouvelle occup’ de VSP

14h-17h Bruxelles

20 octobre 2019

Débat : Confusion, normes et laïcité

14h30 Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 (...)

20 octobre 2019

Débat : Mobilité par K.O.

16h Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 Bruxelles

20 octobre 2019

Débat : Petits gestes contre gros pipelines

20h30 Théâtre National. Bd Émile Jacqmain 111-115, 1000 (...)


Accueil > FR > Articles > Infos

Impunité au Paraguay

Nous avons reçu deux communiqués à travers le réseau des agence de presse rurales et nous les avons traduits pour vous...

Communiqué du Mouvement paysan du Paraguay (MCP), faisant partie de la Coordination Nationale d’Organisations Paysannes MCNOC, CLOC et de Vía Campesina.

Se dirigeant à l’opinion publique Nationale et internationale pour exprimer les faits suivants :

Nous dénonçons l’assassinat de notre camarade Mariano Jara, âgé de 58 ans et militant du MCP depuis l’année 2000, membre également du MCNOC, occupant le poste de secrétaire des finances depuis le 10ème Congrès du MCP.

C’est à son domicile “Asentamiento Santa Catalina” du district de Curuguaty, que le vendredi 26 de novembre, il fût tué par sept tirs, alors qu’il s’aprétait à se reposer après une épuisante journée de distribution des outils avec des fonctionnaires de Itaipu. Lorsque la communauté a entendu les tirs, elle s’est mobilisée et a pourchassé l’assassin qui prenait la fuite en motocyclette, l’abandonnant plus loin sur la route et disparaissant dans le bois.

Plus loin, une patrouille de police arrêta un individu d’origine brésilienne, surnommé José Luis, sans documents et qui venait de sortir du bois. Emmené au commissariat de la zone, l’inspecteur en chef convoque la nièce de la victime, de douze ans et témoin principal des faits. Elle reconnaît aussitôt formellement le criminel. M. Julio Colman, ex-député national du parti Colorado et M. Pio Ramirez, actuel élu membre du conseil se sont présenté au commissariat soutenant l’innocence et la défense du détenu. L’individu serait un employé d’un centre d’élevages, ayant obtenu en temps record et sans investigation, sa libération en toute impunité. Hier encore, M. Julio Colman, remplis de rancœur et sur un ton donneur de leçon, proféra des injures et menaces contre notre camarade Belarmino Balbuena.

Nous responsabilisons ce fait cruel et inhumain, les autorités locales et le parquet de Curuguaty. Ainsi, se démontre une fois de plus, l’hostilité mafieuse entre les politiciens, les propriétaires terriens et les représentants des pouvoirs publics.

Nous rejetons avec force cette attitude lâche des escadrons de la mort, qui ne cherchent qu’à détruire les familles paysannes et tronquer le rêve d’une vie digne dans notre pays.

Finalement, nous demandons l’intervention des autorités compétentes pour l’éclaircissement de ces faits et que les coupables soient punis.

“Resister au Néolibéralisme, Pour une réforme Agraire Intégrale et Pour une Souveraineté Nationale”

Direction Nationale du MCP : Damasio Quiroga, secrétaire Générale & Martin Quiñones, secrétaire d’Organisation.


Communiqué de la CONAMURI, Coordination Nationale des Organisations de Travailleurs Femmes Rurales et Indigènes.

Lundi 29 novembre 2010

La Conamuri se dirige à l’opinion publique nationale et internationale pour manifester ce qui suit :

Encore une victime de la mafia créole du Paraguay, une mafia ou convergent les intérêts de la classe dominante : politiciens majeurs de la droite réactionnaire, marchands de soja, d’élevage, contrebandiers en armes, drogue et le bois. Il arrive qu’il s’agisse des mêmes individus ayant différentes facettes du crime organisé.

Le 26 novembre passé, lors de sa sieste, le camarade Mariano Jara, militant et dirigeant du MCP, dirigeant exemplaire de sa communauté, engagé dans la cause du peuple, fût assassiné à bout portant par un sicaire aujourd’hui identifié comme Luis Carlos Faustino, de nationalité brésilienne. Les faits se sont déroulés à Santa Catalina, district de Curuguaty, département du Canindeyú.

Il s’agit d’une des manifestations des plus sanguinaires de la droite, qui insiste à vouloir plier la volonté des mouvements populaires et mettre un terme à l’espoir de millions de personnes qui souffrent des conséquences néfastes d’un modèle prédateur et inclément qui appauvri et à la longue, tue, il tue toujours.

Avec Conamuri, nous condamnons publiquement et rejetons avec énergie, l’assassinat du camarade Mariano Jara, engageant, à la fois, le Ministère de l’intérieur, M. Rafael Filizzola, et le parquet, ce clair exemple de criminalisation de la lutte sociale ne peut rester, d’aucune manière et sous aucune condition, sous l’impunité.

Nous exigeons, la punition de l’auteur matériel et les complices directs de ce fait abominable. Nous considérons que les chargés de l’enquête doivent parvenir jusqu’aux auteurs intellectuels et appliquer la justice, en mémoire des camarades morts en luttant pour un meilleur Paraguay.

Nous exprimons, notre profonde solidarité avec la famille de la victime et avec les membres du MCP. Ceci doit devenir une incitation pour se battre avec plus de force le long de ce rêve de réforme agraire intégrale dans notre pays. Que la rage et la consternation soient actives et durables. Il est temps d’unir nos efforts dans la défense de nos vies et combattre cette mafia meurtrière qui agit arbitrairement sur notre territoire, sous la caution de certaines autorités corrompues de l’État. Seules les organisations paysannes et indigènes, alertes et mobilisés en permanence, seront capables de mettre un terme à la marche des pilleurs et mercenaires qui circulent librement.

Justice pour Mariano Jara !
Non aux atteintes contre la vie !
Réforme agraire intégrale pour notre peuple !
Mondialisons la lutte ! Mondialisons l’espoir !
— 
Direction Nationale
Conamuri



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP