Septembre 2019
LMMJVSD
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Octobre 2019
LMMJVSD
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Novembre 2019
LMMJVSD
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301


Accueil > FR > Agenda

Journée de réflexion Protéger ou sévir ?

vendredi 8 décembre 2017 / 
9h-16h15 Espace Repères - Rue Sylvain Denayer 53, 1070 Anderlecht

La liberté d’expression est une valeur cardinale de tout Etat démocratique, tout comme la liberté de rassemblement. Pourtant, en Belgique, on assiste régulièrement à des frictions entre autorités administratives et forces de l’ordre d’une part et personnes/mouvements qui font un usage de ces libertés d’autre part. Les interactions entre autorités publiques et mouvements sociaux et citoyens sont parfois troublées.

En outre, si certains moyens d’expression « classiques » sont abondamment utilisés (manifestations syndicales, rassemblements exprimant des positions politiques, etc.), d’autres formes d’expression/manifestation à caractère politique ont aussi droit de cité (désobéissance civile, affichage/graffiti, blocage d’axes routiers, piratage de panneaux publicitaires, etc.).

Les autorités publiques réagissent de diverses manières face à ces modes d’expression et d’action qui mettent en cause de manière plus ou moins frontale, plus ou moins radicale les ordres établis.

Dans le cadre de son année thématique relative aux mobilisations citoyennes et sociales, la Ligue des droits de l’Homme souhaite rappeler le cadre et l’état du droit existant en la matière, interroger la pertinence de la réaction publique à ces diverses formes d’expression et mettre en débat les moyens d’expression et d’action légitimes ou non dans un Etat démocratique.

plus d’info : La ligue des droits de l’homme


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP