Formations

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


13 décembre 2019

Souper pour une pension à 1500€

18h30 Sint-Pieterskerkstraat 8, 1090 Bruxelles

14 décembre 2019

Leçon de cinéma : Filmer l’ennemi, par Thierry Odeyn

Cinéma Aventure. Galerie du Centre (rue des Fripiers) n°57, 1000 (...)

15 décembre 2019

Marche Latino-Américaine contre le néolibéralisme

14h Gare Centrale, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Rassemblement à Bruxelles en hommage à Zak, Zackie oh !

Rassemblement à Bruxelles en hommage à Zak, Zackie oh !

Un mois après la mort violente de Zak Kosptopoulos, alias Zackie Oh, assassiné en plein centre d’Athènes, des rassemblements ont lieu en son hommage. C’était le cas à Bruxelles aussi devant les escaliers de la (...)

Zak a été tué par la violence homophobe et policière. La crise grecque est loin d’être finie, ses effets perdurent encore sur une société qui grouille de dominations violentes et de poison social.

Zak Kostopoulos, Zackie Oh de son nom de scène pour ses performances drag, était un activiste grec ouvertement gay et séropositif. Il était impliqué dans plusieurs associations lgbtq+ et militait contre l’homophobie et la sérophobie à travers un discours audacieux et subversif.

Il a été lynché à mort le 21 septembre 2018 dans le quartier d’Omonia, à Athènes, en plein centre-ville et en plein jour, ayant succombé sous les coups violents du propriétaire d’une bijouterie (où il serait soi-disant entré pour voler) et du propriétaire d’une agence immobilière.

La police à son arrivée a continué à maltraiter Zak qui gisait sur la rue, son visage couvert de sang. Il a été transféré à l’hôpital menotté, alors qu’il était déjà mort.

Les deux auteurs ne sont pas accusés d’homicide, mais de blessures graves, et ont été libérés après avoir été placés sous contrôle judiciaire.

Il s’avère que l’un des deux est cadre du « Front patriotique », un groupe d’extrême droite. Les défaillances de l’enquête policière sont flagrantes et le dossier de l’affaire incomplet. Les vidéos filmées et publiées font preuve d’une violence brutale et excessive.

Néanmoins, le représentant du syndicat de la Police grecque a justifié le comportement des policiers et a qualifié leur violence comme légitime.

Selon des témoignages, Zak aurait essayé de trouver refuge dans la boutique fuyant une bagarre et n’avait pas l’intention de voler. Ses empreintes n’ont été trouvées nulle part. D’ailleurs il s’était déjà fait agresser à plusieurs reprises dans la rue.

L’action à Bruxelles est soutenue par Rainbow House Brussels, Initiative de Solidarité avec la Grèce qui Résiste – Bruxelles, ASBL EX AEQUO, Campagne ROSA, Gauche anticapitaliste Bruxelles.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP