19 avril 2018

Conférence-débat : Traitement journalistique des violences contre les femmes

9h30 > 12h15 Salle Voltaire, Place Surlet de Chokier 15-17, 1000 (...)

19 avril 2018

Auberge Africaine - 2nd Edition

18h Université Saint-Louis. Rue du Marais 109, 1000 Bruxelles

19 avril 2018

Débat : Réduction Collective du Temps de Travail

19h MOC Bruxelles. Rue Plétinkx 19, 1000 Bruxelles

19 avril 2018

Ciné-débat : Jusqu’à nous enterrer dans la mer, avec Thierry Deronne

19h30 Pianofabriek. Salle Arenberg. Rue du Fort 35 - 1060 (...)

19 avril 2018

Projection film : Regardez la lumière mes jolis

20h Cinéma L’Aventure. Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers - (...)

20 avril 2018

Café littéraire : Raconte-moi Sembene Ousmane

18h30 L’Horloge du Sud. Rue du Trône 141, 1050 Bruxelles

20 avril 2018

Mai 68 raconté par ses objets

19h L’architecte. place Flagey 19 - 1050 Bruxelles

21 avril 2018

Journée d’étude : afroféminismes et féminismes musulmans

9h>17h ULB. Avenue Franklin Roosevelt 50, 1050 Bruxelles

22 avril 2018

Promenades musicales en Forêt de Soignes

7h30 > 18h WaBo. Delleurlaan 39-43, 1170 Bruxelles

22 avril 2018

STOP remplacement avions F16

14h RDV Métro Mérode. Parc du Cinquantenaire, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Articles > Infos

La tête de Bahar Kimyongür est mise à prix !

Bahar Kimyongür figure désormais sur la liste des « terroristes les plus recherchés » par la Turquie. Plus de 200 000 euros sont promis pour toute information menant à sa capture.

Depuis près de 20 ans, avec le concours des autorités belges, l’Etat turc harcèle Bahar ; une chasse aux sorcières qui l’a déjà conduit en prison durant de longs mois. Pourquoi un tel acharnement ?

Les faits :
Bahar est belge. Il est né le 28 avril 1974 à Berchem-Sainte-Agathe.
Il n’est pas membre du DHKP-C. Il n’appartient pas à une organisation terroriste, comme l’a confirmé la Justice belge en 2009.
En 2014, Interpol a également retiré la « notice rouge » le visant, liée à un mandat d’arrêt international délivré par la Turquie.
Le « crime » de Kimyongür ? Chaque jour, il use de sa liberté d’expression pour critiquer le régime d’Ankara :
https://twitter.com/kimyongur
http://soirmag.lesoir.be/135715/article/2018-01-23/lincroyable-cavale-de-fehriye-erdal-en-belgique

De nombreux citoyens se mobilisent pour défendre notre compatriote car s’exprimer, s’organiser, contester, ce n’est pas du terrorisme :
http://leclea.be/
https://fr-fr.facebook.com/SoutienABaharKimyongur/
https://vimeo.com/105955904

Bahar porte plainte
En réaction à la chasse à l’homme dont il fait l’objet, Bahar a porté plainte le mardi 13… contre Erdogan. En réaction à son inscription sur la liste des « terroristes les plus recherchés » par la Turquie, le citoyen belge Bahar Kimyongür a décidé de porter plainte contre R. T. Erdogan pour menace, incitation à la haine, harcèlement et diffamation.

Au sein des mondes politique et de la justice, dans le secteur associatif du Nord et du Sud du pays, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer l’acharnement de l’État turc envers l’opposant politique au régime d’Ankara.

Voici quelques-unes des réactions suscitées par ce nouveau rebondissement dans « l’affaire Kimyongür » :

• Le message de soutien de Josy Dubié, sénateur honoraire :
« Mr Erdogan, la Belgique n’est pas le Far West »

• La carte blanche de Selma Benkhelifa et Olivier Stein dans La Libre :
« Erdogan met à prix la tête du Belge Bahar Kimyongür. Que fait l’Europe ? »

• La réaction d’Info-Turk : « Réagissons contre cette méthode honteuse du régime répressif d’Ankara visant ses opposants »

•La dénonciation formulée par l’association Vrede : « Turkije opent jacht op politieke opposanten in België »

Cette mobilisation pour la défense de Bahar Kimyongür est appelée à prendre de l’ampleur : il faut que l’État belge prenne toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection de notre compatriote !

Restons mobilisés !

Source : CLEA


Plus d’infos : Lire sur le Soir du mardi 13 février 2018



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP