25 avril 2019

Conférence gesticuléé "Burn-out"

20h / BOOM Café / Rue Plétinckx, 7, 1000 Bruxelles

25 avril 2019

PROJECTION : Féministoscopes : North country, l’affaire Josey Aimes

18h / Université des Femmes - 10 rue du Méridien, 1210 (...)

1er mai 2019

EXPO Don’t Shoot et stand de soutien à ZIN TV, Krasnyi et la LDH

13h - 20h Place Rouppe 1000 Bruxelles

2 mai 2019

FESTIVAL Arts & Alpha

2>4 mai // Bruxelles

3 mai 2019

Spectacle - 3 women show

19h00 - Le poisson sans bicyclette, rue Josaphat, 253 à 1030 (...)

3 mai 2019

Conférence gesticulée : Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle !

20h / Garcia Lorca / Rue des Foulons 47, 1000 Bruxelles

3 mai 2019

FESTIVAL Arts & Alpha

2>4 mai // Bruxelles

4 mai 2019

FESTIVAL Arts & Alpha

2>4 mai // Bruxelles


Accueil > FR > Articles > Infos

La tête de Bahar Kimyongür est mise à prix !

Bahar Kimyongür figure désormais sur la liste des « terroristes les plus recherchés » par la Turquie. Plus de 200 000 euros sont promis pour toute information menant à sa capture.

Depuis près de 20 ans, avec le concours des autorités belges, l’Etat turc harcèle Bahar ; une chasse aux sorcières qui l’a déjà conduit en prison durant de longs mois. Pourquoi un tel acharnement ?

Les faits :
Bahar est belge. Il est né le 28 avril 1974 à Berchem-Sainte-Agathe.
Il n’est pas membre du DHKP-C. Il n’appartient pas à une organisation terroriste, comme l’a confirmé la Justice belge en 2009.
En 2014, Interpol a également retiré la « notice rouge » le visant, liée à un mandat d’arrêt international délivré par la Turquie.
Le « crime » de Kimyongür ? Chaque jour, il use de sa liberté d’expression pour critiquer le régime d’Ankara :
https://twitter.com/kimyongur
http://soirmag.lesoir.be/135715/article/2018-01-23/lincroyable-cavale-de-fehriye-erdal-en-belgique

De nombreux citoyens se mobilisent pour défendre notre compatriote car s’exprimer, s’organiser, contester, ce n’est pas du terrorisme :
http://leclea.be/
https://fr-fr.facebook.com/SoutienABaharKimyongur/
https://vimeo.com/105955904

Bahar porte plainte
En réaction à la chasse à l’homme dont il fait l’objet, Bahar a porté plainte le mardi 13… contre Erdogan. En réaction à son inscription sur la liste des « terroristes les plus recherchés » par la Turquie, le citoyen belge Bahar Kimyongür a décidé de porter plainte contre R. T. Erdogan pour menace, incitation à la haine, harcèlement et diffamation.

Au sein des mondes politique et de la justice, dans le secteur associatif du Nord et du Sud du pays, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer l’acharnement de l’État turc envers l’opposant politique au régime d’Ankara.

Voici quelques-unes des réactions suscitées par ce nouveau rebondissement dans « l’affaire Kimyongür » :

• Le message de soutien de Josy Dubié, sénateur honoraire :
« Mr Erdogan, la Belgique n’est pas le Far West »

• La carte blanche de Selma Benkhelifa et Olivier Stein dans La Libre :
« Erdogan met à prix la tête du Belge Bahar Kimyongür. Que fait l’Europe ? »

• La réaction d’Info-Turk : « Réagissons contre cette méthode honteuse du régime répressif d’Ankara visant ses opposants »

•La dénonciation formulée par l’association Vrede : « Turkije opent jacht op politieke opposanten in België »

Cette mobilisation pour la défense de Bahar Kimyongür est appelée à prendre de l’ampleur : il faut que l’État belge prenne toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection de notre compatriote !

Restons mobilisés !

Source : CLEA


Plus d’infos : Lire sur le Soir du mardi 13 février 2018



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP