21 mai 2019

Elections : quel avenir pour l’école à Bruxelles

18h30-21h CGSP Bruxelles - ACOD Brussel 17-19 Rue du Congrès (...)

22 mai 2019

Formation - les journées de l’antiracisme

09h00-16h00 IHECS, rue de l’étuve, 58 à 1000 Bruxelles

22 mai 2019

Llibertats europees : conférence-débat

19h-22h CC Kali, rue Saint-Thomas 32, 4000 Liège, Belgique

22 mai 2019

Rencontre avec l’autrice Djamila Ribeiro [féminisme noir et pensée décoloniale]

19h Maison du spectacle - La Bellone 46 Rue de Flandre 1000 (...)

23 mai 2019

Solidarité avec Ahmed, SDF poursuivi pour tentative de meurtre contre un policier

8h30 Palais de Justice Place Poelaert 1000 Bruxelles

24 mai 2019

Bxl meets Kouba Conférence/After Movie

20h-23h Pianofabriek 35 rue du Fort 1060 Bruxelles

25 mai 2019

Lobby tour de l’armement spécial Israël

13h30-16h Rond-Point Robert Schuman, 1040 Bruxelles, (...)

25 mai 2019

Conférence gesticulée "Y’en a qui ont essayé... de défendre le service public"

19h / Allée du Kai / 53 avenue du port – 1000 Bruxelles

26 mai 2019

Gilets jaunes - Toute l’Europe à Bruxelles !

13h - 20h Gare du Nord 1000 Bruxelles

26 mai 2019

Le Off - La contre-soirée électorale

18h30-1h PointCulture Bruxelles 145 Rue Royale, 1000 (...)


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Le procès de la solidarité

Le procès de la solidarité

La solidarité peut-elle mener à l’emprisonnement ? 12 personnes, dont des hébergeur.se.s, des bénévoles du parc Maximilien et des hébergé.e.s, se retrouvent devant la justice pour avoir aidé des migrant.e.s en transit. Elles sont accusées de trafic (...)

En prison parce qu’ils.elles ont été solidaires avec des migrant.e.s et des exilé.e.s ?

Le 6 septembre a débuté le "procès de la solidarité" : 12 personnes, dont des hébergeur.se.s, des bénévoles du parc Maximilien et des hébergé.e.s, risquent la prison en raison des aides qu’elles ont apportées à des migrant.e.s en transit ou tout simplement parce qu’ils sont eux-mêmes migrants. 9 d’entre elles se sont d’ailleurs retrouvées en détention préventive pendant de nombreux mois.

Ces personnes sont accusées de trafic d’êtres humains et de participation à une organisation criminelle... Un amalgame qui criminalise les tentatives de venir en aide à des personnes migrantes ou le fait tout simplement d’être migrant. Or c’est bien l’absence de voies de passage sûres et légales et de structures d’hébergement pérennes qui sont un crime et poussent chaque jour ces personnes dans une extrême précarité. Un amalgame qui annonçait la tenue d’un procès avant tout politique.

Pour en savoir plus le sujet, vous pouvez aussi visionner le reportage de Yannick Bovy pour l’émission ’Regards’ produite par le CEPAG et proposée par la FGTB Wallonne :


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP