26 juillet 2018

Projection film : Nous irons voir Pelé sans payer

20h Cinéma Aventure. Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 (...)

11 août 2018

Histoire du mouvement ouvrier belge — Julien Dohet 1/2

9h>17h Internat de Berlaymont. Drève d’Argenteuil 10-D, 1410 (...)

11 août 2018

Histoire du mouvement ouvrier belge — Julien Dohet 1/2

9h>17h Internat de Berlaymont. Drève d’Argenteuil 10-D, 1410 (...)

12 août 2018

Histoire du mouvement ouvrier belge — Julien Dohet 2/2

9h>17h Internat de Berlaymont - Drève d’Argenteuil 10-D, 1410 (...)


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

MAKE ART NOT WAR !

MAKE ART NOT WAR !

Ce vendredi 22 juin, des pacifistes d’Agir pour la paix sont allés rappeler combien il était indécent de détourner un musée public de sa fonction d’acteur culturel pour servir de lieu de fête aux dirigeants des pays membres de (...)

La soirée de gala du sommet de l’OTAN se tiendra le 11 juillet prochain, en soirée, au Musée Art et d’Histoire du Cinquantenaire. Vous êtes invité !

Le musée est actuellement fort opportunément fermé jusqu’au 17 juillet 2018 inclus, “pour travaux”. Les deux ailes prévues pour le gala ont été vidées de leurs oeuvres ; celles-ci apprécieront le déménagement forcé. On se souviendra qu’en février 2016 les visiteurs devaient slalomer entre les seaux posés à terre dans les différentes salles d’exposition afin de pallier aux fuites du toit. Le gouvernement belge a enfin consenti à payer les travaux nécessaires en échange de l’accueil dudit gala. Un choix forcé fait d’or, d’armes et de sang pour le musée. Une des activistes ajoute : "Est-ce normal de désinvestir de toutes les politiques sociales et culturelles pour ne les financer que pour accueillir les seigneurs de la guerre ?"

Après avoir déposé des grues en origami, symboles de paix (légende des mille grues), à divers endroits du musée, une bannière appelant le musée à “Faire de l’art et non la guerre” (“Make art not war”) a été déployée à l’intérieur du bâtiment, dans la salle surplombant la magnifique mosaïque d’Apamée, provenant d’un ancien palais d’un gouverneur Romain en Syrie. Une autre banière indiquant que “La guerre commence ici” (“War starts here”) a été étendue à l’extérieur pour informer les passant.e.s.

Alors que l’OTAN persiste à rester une alliance nucléaire et ce en dépit du Traité d’interdiction des armes nucléaires. Alors qu’elle a largement participé à déstabiliser l’Afghanistan, la Libye et l’Irak par ses interventions militaires et à provoquer ainsi la fuite de milliers de personnes cherchant un avenir meilleur vers l’Europe. Alors que cyniquement elle est déployée en mer Egée et en Méditerranée afin d’épauler Frontex dans sa chasse aux migrants. Alors qu’elle a été créée pour répondre à un ennemi qui n’existe plus depuis trente ans…
Nous espérons que les dirigeants de cette organisation meurtrière penseront bien à essuyer sur le paillasson leurs chaussures pleines de sang avant de franchir l’entrée du musée.

Agir pour la paix appelle toutes les personnes, groupes, collectifs à agir eux aussi en faveur de la paix, et à répondre à leur manière à l’appel à action directes non-violentes à l’occasion du sommet. L’association donne dors et déjà rendez-vous le 11 juillet autour du parc du Cinquantenaire pour une veillée sous forme de chaîne humaine lors de ce gala immoral.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP