Août 2017
LMMJVSD
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Septembre 2017
LMMJVSD
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Octobre 2017
LMMJVSD
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345


Accueil du site > FR > Agenda

Manif avec le peuple grec, pour en finir avec l’austérité !

samedi 17 janvier 2015 / 
14h Place Madou - 1210 Bruxelles

Manif avec le peuple grec, pour en finir avec l’austérité !
14h Place Madou - 1210 Bruxelles

Alors que la Belgique est en pleine bataille contre son gouvernement néolibéral dirigé par Charles Michel, nous ne pouvons rester indifférent.e.s face à la campagne d’intimidation et de chantage organisée par les forces politiques, économiques et médiatiques dominantes en Europe contre le peuple grec et notamment contre SYRIZA, la formation de gauche anti-austérité actuellement en tête dans les sondages. Les cinq dernières années ont été un véritable cauchemar pour les grec.que.s, et leur premier droit est celui de vouloir en sortir par la lutte sociale et politique.

C’est pourquoi, nous, mouvements sociaux, de la jeunesse et de l’associatif, et organisations de gauche, décidons de manifester ensemble ce samedi 17 janvier dans les rues de Bruxelles, pour montrer que des alternatives à l’austérité sans fin, basées sur la solidarité, peuvent être mises en place.

- Nous condamnons l’attitude et le chantage de l’UE et des gouvernements qui dénient au peuple grec son droit démocratique de choisir sa politique sociale et économique, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’eurozone.

- Nous ne laisserons pas le peuple grec isolé face aux attaques d’austérité, à la Troika et aux marchés financiers.

- Nous sommes solidaires de la lutte du peuple grec contre les politiques d’austérité ainsi que de son aspiration à un gouvernement qui appliquera ses revendications, comme l’annulation immédiate des programmes d’austérité de l’UE et le FMI, un plan d’urgence sociale, l’audit de la dette et l’annulation de la dette illégitime.

- Nous condamnons l’option sécuritaire, raciste, et xénophobe dominante dans l’Union européenne, y compris en Grèce et en Belgique : une politique délibérée du "bouc émissaire" aux conséquences dramatiques pour des millions de personnes privées de leurs droits fondamentaux. Nous rejetons cet autre "racisme" qui veut nous convaincre que si les grec.que.s ou les espagnol.e.s doivent souffrir, c’est à cause de leur prétendue nature "corrompue et paresseuse". Contre l’Europe forteresse qui harcèle et emprisonne les immigré.e.s, nous défendons une politique d’asile accueillante et basée sur l’égalité des droits. Contre l’Europe du chacun pour soi et du mépris, nous voulons une Europe solidaire.

- Nous appelons dans ce sens à une convergence des résistances sociales et politiques au-delà des frontières, pour rejeter l’austérité et le défaitisme, pour triompher de la droite extrême et pour construire une autre Europe, une Europe démocratique au service des besoins sociaux de toutes et tous et des nécessités environnementales.

Notre message s’adresse très clairement à l’Union européenne construite pour la finance et non pour les peuples, ainsi qu’au gouvernement Michel qui veut détruire nos conquêtes sociales et casser nos salaires, nos pensions, nos services publics. Et qui frappe durement les femmes, les jeunes, les musulman.e.s et les migrant.e.s, tout en préservant les plus riches. Nous rappelons aussi au gouvernement que la Belgique est engagée pour 9 milliards d’euros vis-à-vis de la dette grecque, sans compter l’engagement des banques privées. Cela se fait via les prêts directs, le Fonds européen ad hoc et la Banque Nationale : cette dette produite sur la misère d’un peuple entier, au seul bénéfice des marchés financiers, doit être effacée sans conditions.

Nous continuerons à lutter en Belgique aussi, tant qu’il le faudra, jusqu’à ce que les politiques d’austérité ne soient plus qu’un mauvais souvenir. En ce sens, nous savons que nous luttons en Grèce et en Belgique contre les mêmes ennemis, et que la peur des dirigeants européens est celle d’une contagion de victoires sociales et politiques dans toute l’Union européenne.

Leur peur, c’est notre espoir. Ils ne passeront pas !

Pour rejoindre l’appel, envoyez un mail à anti.austerite@gmail.com

Premiers signataires :

AnderEuropa, Initiative de Solidarité avec la Grèce qui résiste, LCR-SAP, JOC, EGA-ALS, Mouvement politique des citoyens, PSL-LSP, Bruxelles Panthères, MOC Bruxelles, Jeunes FGTB ; Mouvement VEGA, PTB-PVDA, CADTM, Jeunes anticapitalistes (JAC), Parti Communiste, ROOD !, Parti Humaniste ...


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP