Décembre 2018
LMMJVSD
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Janvier 2019
LMMJVSD
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Février 2019
LMMJVSD
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123


Accueil > FR > Agenda

Manifestation pour la justice migratoire !

samedi 12 janvier 2019 / 
14h-18h Gare de Bruxelles-Nord

Stop aux politiques anti-migratoires, stop au racisme !

Les politiques anti-migratoires du gouvernement Michel-Jambon-Francken sont meurtrières jusque sur nos routes et le resteront même avec un autre gouvernement si nous ne faisons rien. En mai dernier, presque 20 ans après l’assassinat de Semira Adamu, la petite Mawda (2 ans) était tuée par des tirs policiers alors qu’elle et sa famille fuyaient pour trouver un avenir meilleur. L’enquête n’avance pas et nous exigeons justice pour Mawda et sa famille.

Les rafles continuent ! Cela fait des mois que des opérations policières sont organisées au Parc Maximilien ou dans les lieux publics (gares, stations de métro, transports en communs, lieux culturels). Sous couvert de la lutte contre l’insécurité, le gouvernement organise la chasse aux personnes sans-papiers partout où il le peut afin de les arrêter et de les emprisonner. Les personnes qui tentent de témoigner, filmer ou s’opposer à ces rafles sont victimes de violences et abus policiers. Certain.e.s sont arrêté.e.s administrativement, ce qui est une atteinte grave à la liberté d’informer et la liberté de filmer la police dans le cadre de ses fonctions sur un lieu public.

Depuis cet été, au centre fermé 127bis, le gouvernement a inauguré ses premières “unités familiales” dans lesquelles des enfants sont emprisonné.e.s avec leurs parents. Les centres fermés ne sont rien d’autre que des prisons pour étrangers qui n’ont commis aucun crime. Comment un gouvernement peut-il criminaliser des personnes qui ont fui la guerre, la misère, le racisme, un régime autoritaire ou dictatorial, la répression politique, l’homophobie, la trans-phobie, le sexisme … ?

Il y a plus d’un an, la Plateforme Citoyenne de Soutien aux réfugié.e.s organisait les premiers hébergements de migrant.e.s. Des milliers de citoyen.ne.s de toute la Belgique se sont donc organisé.e.s pour les héberger afin de les protéger des violences policières, des vols et du froid. Il y a quelques mois, la justice aux ordres du gouvernement a décidé de poursuivre des hébergeu.r.se.s. Plusieurs perquisitions ont été organisées aux domiciles de citoyen.ne.s solidaires. Certain.e.s ont été arrêté.e.s et sont actuellement poursuivi.e.s devant la justice. Nous nous opposons à ces mesures qui visent à criminaliser la solidarité plutôt que de l’encourager. Nous dénonçons également le “deux poids, deux mesures” lorsque les hébergeu.r.se.s qui ont la double nationalité ou une autre nationalité se retrouvent en prison pendant plusieurs semaines alors qu’iels sont poursuivies pour les mêmes raisons que les autres. Cela démontre un traitement raciste de la justice belge.

Les propos racistes et les amalgames du gouvernement (en particulier ceux de Theo Francken et Jan Jambon) s’accumulent mais le premier ministre Michel ne réagit que pour “recadrer” mollement. Il s’agit donc d’un soutien en sous-marin qui permet ensuite de justifier toutes les politiques racistes et anti-migratoires de ce gouvernement. Nous disons STOP !

Nous appelons à nous mobiliser massivement ce samedi 12 janvier 2019 à 14h à la Gare du Nord pour dénoncer ces politiques injustes et racistes !

Nous réclamons :

➡ Justice pour Mawda ainsi que pour toutes les victimes de violences policières : Régularisation immédiate de la famille.
➡ Condamnations systématiques des violences racistes, patriarcales et policières commises par l’Etat belge !
➡ Stop aux rafles : La fin des opérations policières visant à arrêter des migrant.e.s dans les lieux publics ou privés !
➡ On n’enferme pas un enfant, ni ses parents : la suppression des centres fermés !
➡ La régularisation de toutes les personnes sans-papiers !
➡ La solidarité n’est pas un crime : la fin des poursuites pour les personnes ayant hébergé ou aidé des migrant.e.s et la condamnation des pratiques d’intimidation et de criminalisation de la solidarité
➡ L’ouverture de structures d’accueil publiques et l’accès à l’aide matérielle pour toutes les personnes qui arrivent en Belgique !
➡ L’ouverture de couloirs humanitaires pour tou.te.s les migrant.e.s !

Si votre organisation souhaite signer cet appel, contactez-nous.

Premiers signataires :

CODE ROUGE
Coordination des sans-papiers de Belgique
Jeunes anticapitalistes (JAC)
Réseau ADES
Collectif Crer
CIRÉ-asbl
Solidair Gent
CADTM
CRACPE - Collectif de Résistance Aux Centres Pour Etrangers - Liège
La Maison du Livre asbl
Lezarts Urbains
Le Village du Monde
Gauche anticapitaliste - SAP-Stroming voor een Antikapitalistisch Project
Collectif Rosa Parks Belgique
Law Students with refugees
Bruxelles Panthères
Le Mouvement des Jeunes Socialistes
Le Space
Comité Mawda Justice-Vérité
La Nouvelle Voie Anticoloniale
Amitié Sans Frontières / Vriendschap Zonder Grenzen
DiEM25 Belgium
Manu Scordia (artiste dessinateur)
Riposte Cte
Migrations Libres
La Maison des Migrants asbl
Marche des migrants de la région du Centre
Groupe Montois de Soutien aux Sans-Papiers
Maison du Peuple d’Europe (MPEVH)
écolo j
Collectif Alternative Libertaire Bruxelles
Inter-Environnement Bruxelles (IEB)
Be.One
Ecolo
RainbowHouse Brussels
Union syndicale étudiante
Mwanamke Collectif Afroféministe Belge
Ecran d’Eveil
Ici et maintenant
Comité Free Ali Aarrass
Comité contre les violences policières
Niemand is illegaal . No one is illegal . Personne n’est illegal
European Observatory for Democracy and Peace. EODP .

Source : facebook


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP