Articles

[ZAD] Compile des Violences Policières à Notre-Dame-des-Landes

Peu d’images à la télé, presse interdite d’entrer sur la ZAD les premiers jours des expulsions, contrainte d’utiliser les images orientées de l’équipe "Communication (...)

Le racisme scientifique est de retour...

Parmi les actuels promoteurs les plus acharnés de la « science des races », beaucoup sont des stars de l’« alter-droite », qui aiment utiliser la pseudoscience pour donner une caution intellectuelle à (...)

Masculinité toxique : de la pornographie des poupées sexuelles.

Pourtant, pour les hommes qui recherchent un contrôle total, il est toutefois possible d’aller au-delà du silence de la poupée sexuelle : on peut mettre des mots dans sa (...)

Quand les lycéens prenaient la parole. Les années 68

Que ces adolescents manifestent, fassent grève, occupent leurs établissements était inédit. Il y eut réprobation, des pouvoirs publics et aussi de parents, de professeurs. Même chez les progressistes, (...)

( )TOO. Lettre au sujet d’une performance de Yoko Ono

C’est très bien que des hommes soient jugés pour des délits envers des femmes, mais c’est intenable qu’on puisse croire que l’appareil juridique soit en mesure de résoudre le problème de la violence (...)

L’histoire d’une employée de maison philippine au Caire

Des situations où des employées de maison sont retenues contre leur volonté et souvent soumises à des mauvais traitements quotidiens sont suffisamment fréquentes au Caire pour que l’ambassade des (...)

Résistance féminine à Idleb : itinéraire d’une activiste

J’ai choisi la révolution et je l’ai choisie notamment car j’espérais apporter une vie meilleure aux gens qui m’entouraient, mais malheureusement on n’est pas parvenu à apporter autre chose que la mort, (...)

Cher Jean-Luc Godard...

Le cinéma français pue la naphtaline et la bourgeoisie malgré toutes tes épopées. Alors rend lui honneur et défonce lui la gueule.

Le colonialisme est un crime contre l’humanité

Entretien avec Oscar López Rivera, leader pour l’indépendance de Porto Rico. Il a passé 35 ans de sa vie en prison aux États-Unis pour ses idéaux.

De quoi le terrorisme est-il le nom ?

Les législations française, tunisienne et internationale ne sont pas claires et l’ONU a toutes les difficultés à définir un concept dont le sens varie selon ceux qui l’utilisent. Dès lors, comment (...)

ZAD : Seront-ils prêts à tuer parce qu’ils ne veulent pas de collectif ?

Cet après-midi dans la foule prise en étau entre des rangs de policiers, il était clair pour tous que l’État serait désormais prêt à tuer pour finir son opération.

Message venant de l’autre côté du mur

Si vous, comme nous, recevez des mystérieux messages via whatsapp et qu’il faut à votre tour renvoyer 10 fois à vos connaissances afin que s’accomplisse un souhait qui peut-être se réalisera... Ce (...)

ZAD – seconde manche

Lundi matin, 9 avril 2018, 2500 policiers et gendarmes sont annoncés sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

Brésil : Je vais aller en prison et vous tous, vous allez devenir Lula

Le dirigeant considéré comme le plus charismatique du Brésil, en tête de tous les sondages d’intention de vote pour les élections présidentielles d’octobre a assuré qu’il se rendra parce qu’il est (...)

Brésil : Lula et le « crime » de la gauche

Le « crime » de cet ouvrier métallurgiste, c’est d’avoir sorti plus de 30 millions de Brésiliens de la pauvreté, d’avoir réduit le taux de chômage et placé son pays sur la carte des puissances (...)


Accueil > FR > Articles

McDo aussi devient féministe

La chaîne mondiale de malbouffe McDonald’s, en ce 8 mars, a renversé son logo, transformant son « M » en « W » pour Women, femmes. En tête de console elle nous présente Patricia Williams, une femme noire « successful », qui est à la tête de 18 franchises de la marque du hamburger-roi. En ciblant les mères célibataires noires, McDo fait mouche : elles sont sans doute ses meilleures clientes, aux USA.

Comme elles sont celles qui sont les plus atteintes par le fléau concomitant à l’ingestion de hamburgers : l’obésité. Et ce n’est pas une nouvelle sauce qui y changera quelque chose.

La féminisation de l’horreur capitaliste est désormais une tendance porteuse, du G20, qui a créé le W20, à l’OMC, qui a créé « She trades », le réseau mondial de femmes exportatrices, en passant par diverses marques de multinationales, comme Microsoft et Apple, très présentes dans les dernières gay prides.

Il ne reste plus qu’à la CIA et à l’OTAN à emboîter le pas, en devenant WIA et WATO.
On vit vraiment une époque formidable.

Fausto Giudice



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP