26 juin 2019

Conférence gesticulée - Chroniques d’une ex-banquière

19h30-22h BOOM - Café associatif rue Plétinckx, 7, 1000 (...)

27 juin 2019

Ciné-débat – J’veux du soleil !

19h Nano-brasserie de l’Ermitage 26 rue Lambert Crickx 1070 (...)

28 juin 2019

Début de soirée Poésie au Point de chut’

19h45-20h45 La Décidée - Bibliothèque du Réseau ADES 71 De (...)

30 juin 2019

59e célébration de l’indépendance du Congo

10h30-18h30 Square du Bastion, 1050 Bruxelles

30 juin 2019

Projection : Qahwa Boondael + table d’hote, photos, concerts

17h Café Solidaire 585 Chaussée de Boondael 1050 Bruxelles

2 juillet 2019

Fiesta Palestina

14h-21h Parc Josaphat Avenue des Azalées 1030 Bruxelles

2 juillet 2019

« 1, 2, 3 : action ! »

18h30 - 21h Agir pour la Paix 35 rue Van Elewyck 1050 (...)

6 juillet 2019

Les dessous de Bruxelles à vélo

10h Présence et Action Culturelles rue Lambert Crickx 1070 (...)

6 juillet 2019

Réglons nos contes

14h L’Agitée 114 rue Gaucheret 1030 Bruxelles

26 septembre 2019

Femmes, féminismes et Islam : l’égalité en question

19h ESPACE MAGH 17 rue du Poinçon 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

NLMK occupée depuis un mois, les ouvriers en grève vous parlent

NLMK occupée depuis un mois, les ouvriers en grève vous parlent

Les ouvriers ont décidé d’occuper l’usine. Tout l’énorme site de NLMK, les machines et les BMW de la direction sont sous leur contrôle. Une situation exceptionnelle qui dure depuis plus d’un mois
Lutte ouvrière

Fin janvier 2019, NLMK, multinationale russe (du secteur métallurgique) qui fait 12 milliards de dollars de chiffre d’affaires annonce la suppression de 290 emplois (sur 576) sur son site industriel de Clabecq située dans la province du Brabant wallon. Pour ceux qui restent ça sera au pain sec et à l’eau : gel des salaires, fin de la plupart des avantages sociaux, flexibilité maximale, etc.

En réaction à cela, les ouvriers ont décidé d’occuper l’usine. Tout l’énorme site, les machines et les BMW de la direction est sous leur contrôle. Une situation exceptionnelle qui dure depuis plus d’un mois.

Il y a pourtant un énorme silence médiatique sur cette occupation. Les ouvriers ont besoin de soutien et il y a là un énorme enjeu à casser le silence et à montrer au grand public ce qui se passe, en plus de construire la solidarité la plus large possible avec l’usine occupée. Les ouvriers sont très demandeurs de soutien et celui-ci peut prendre plusieurs formes. Par conséquent, nous lançons un appel aux étudiants des écoles supérieures artistiques pour que s’organise le combat. Aux étudiants en théâtre, en danse ou en cirque : venez jouer une pièce/un spectacle sur le site industriel occupé. Aux étudiants en peinture, dessin : faites des affiches dans vos écoles ou venez les faire à l’usine occupée pour avoir de l’inspiration. Pour les étudiants en cinéma c’est pareil. Etc.

Mille activités différentes sont possibles. Mais la solidarité est urgente. Les ouvriers tiendront encore jusqu’à la semaine prochaine et peut-être plus, mais le soutien dans ce genre de lutte peut faire basculer les événements.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP