Articles

Ilan Pappé : Comment Israël a fait de la Palestine la plus grande prison du monde

A Gaza, les Israéliens sont des gardiens de prison qui privent les Palestiniens de tout contact avec le monde extérieur mais qui n’interfèrent pas avec ce qu’ils font à (...)

Le problème avec Johnny

La carrière toute entière de Johnny, écartelée entre des références vestimentaires, musicales ou vocales made in USA et son insuccès dans l’univers anglophone, illustre jusqu’à la caricature le destin (...)

Yémen, le Guernica d’aujourd’hui

En 1937 a ville basque de Guernica a été bombardée, 80 ans plus tard, une action encore plus criminelle est menée contre les civils yéménites, principalement par l’Arabie Saoudite, avec la complicité (...)

Ali, on ne t’oublie pas ! Un appel de Farida Aarrass

Ecrivez lui svp quelques mots de soutien, une carte postale, une lettre si vous aimez écrire plus, mais surtout du positif. Des propos réjouissants qui égailleront ses (...)

Occupation de la FEB contre les « flexi-jobs »

une cinquantaine de jeunes ont envahi le siège de la Fédération des entreprises de Belgique. Inscrit sur un grand calicot noir, placé sur la façade, on pouvait lire : « Gouvernement des patrons (...)

Incarcéré depuis 4 mois suite au G20 de Hambourg, Fabio 19 ans, tient tête à la justice

Quoiqu’il arrive, peu importe la décision qui sera prise par ce tribunal, elle n’aura aucune influence sur notre protestation. Il y aura encore tout autant de garçons et de filles qui, portés par les (...)

La fin de l’Internet ouvert : retour à l’âge des ténèbres

Les outils pour nous aider à développer une pensée critique, la dissidence et la mobilisation sociale disparaîtront au fur et à mesure que « neutralité du net » deviendra un souvenir, une étape (...)

Mémoires de feu en Corée du Nord : Quand les USA détruisaient un pays pour le sauver

La Corée du Nord tenterait, sans raison, de s’équiper en armes de destruction massive, tandis que l’opposition de Washington à cette stratégie relèverait de l’innocence (...)

La banalité des crimes commis contre les migrants

Dans le monde entier, les migrants sont enfermés dans des camps, brutalisés et souvent poussés au bord de la famine. Beaucoup en meurent. Ces crimes devraient enfin être punis, par la Cour Pénale (...)

Occuper les institutions - expériences espagnoles

Depuis leur prise de pouvoir, les « mairies du changement » se démènent pour ne pas perdre leur ancrage local et tentent d’« occuper les institutions » comme les Indignés occupaient les (...)

Sur le suicide d’un jeune auteur Palestinien

J’ai raté mes examens de première année. La politique a pris le pas sur tout. Ça tournait à l’obsession. Je voulais juste arrêter de souffrir

C’était un jour ordinaire... Contre la banalité du mal et de l’impunité

Le père du protagoniste, un professeur d’université, juif d’origine roumaine, seul survivant d’une famille exterminée par les nazis avec tout le village, craignant de perdre sa mémoire, charge son fils (...)

Filmer la police est un droit ! début du procès de Zin TV & ATTAC

Ce mardi 14 novembre 2017 a débuté l’action en justice de ZinTV & Attac contre des policiers qui ont saisi la caméra d’une équipe de tournage et effacé des données vidéos des cartes mémoires. (...)

Tentative de suicide d’une jeune fille dans un centre fermé

Après sa tentative de suicide, le personnel du centre l’a placée en régime d’isolement dans les locaux du service médical.

Souveraineté et mouvements sociaux

Face à cette configuration des pouvoirs dans le monde élaborée au profit des puissants, quelles doivent être l’action et la contribution des mouvements sociaux qui luttent pour la construction d’un (...)


Accueil du site > FR > Articles

Ni au Jeu de Balle, ni ailleurs...

Pétition lancée par la Platform Pentagone contre la création de plusieurs parkings souterrains, d’un miniring et d’un piétonnier à vocation essentiellement touristique et événementielle dans le centre de Bruxelles. Adressée au Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville de Bruxelles...

Signez la pétition !

Non à un piétonnier mal pensé, oui à un centre-ville habitable !

La Ville de Bruxelles s’apprête à mettre en œuvre son projet de piétonnier sur les boulevards du centre entre la place De Brouckère et la place Fontainas. Ce projet n’est pas destiné aux habitants qui vivent dans le centre-ville, ni aux commerçants qui y travaillent. Il a pour but de transformer cette zone un énorme centre commercial à ciel ouvert destiné au tourisme de masse et à l’événementiel, public ou privé (plaisirs d’hiver, concert de Lady Gaga, etc.), source de nombreuses nuisances pour les habitants.

Cette transformation risque également d’avoir un impact sur les loyers en augmentant les prix des appartements et des locaux commerciaux. Les quartiers alentour ne seront pas non plus épargnés : la circulation automobile, qui emprunte actuellement les boulevards, se reportera nécessairement dans les rues avoisinantes, celles transformées en miniring mais aussi toutes les autres pour rejoindre ou sortir de celui-ci. Le trafic et ses nuisances (bruit, pollution de l’air, etc.) seront renforcés par la construction de nouveaux parkings. L’offre en transports en commun sera par contre dégradée (éloignement des terminus, interruption des lignes de bus, fin de nombreuses correspondances directes).

La Platform Pentagone regroupe des habitants, commerçants, travailleurs, usagers pour lesquels une ville agréable, vivante et attractive, est d’abord une ville habitée où l’on a le désir de rester. Nous demandons donc à la Ville de revoir fondamentalement son projet de piétonnier et le plan de circulation qui l’accompagne pour améliorer la qualité de vie au centre-ville. Les nouveaux plans doivent être élaborés en concertation avec les habitants, les commerçants et les associations.

Ils doivent permettre de garantir :

- la santé : moins de pollution, moins de bruit ;

- une mobilité durable : moins de trafic automobile, amélioration des transports en commun et des conditions de circulation pour les piétons, les personnes à mobilité réduite et les cyclistes ;

- une offre commerciale variée avec des commerces de proximité ;

- un espace public pour tous les usagers et tous les usages dans tout le Pentagone (pas de privatisation !) ;

- des logements accessibles à tous les Bruxellois, quels que soient leurs revenus.

Oui à un centre-ville habitable !

Cette pétition est basée sur une charte signée par de nombreuses associations et comités d’habitants.



Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP