Articles

Les vraies raisons pour lesquelles Trump quitte l’UNESCO

Les États-Unis ont un arriéré de 550 millions de dollars et sont sans droit de vote à l’UNESCO. Leur départ n’était guère plus qu’une formalité.

Bruxelles : Renvoi des projets de loi "étrangers" en commission. Le secteur associatif enfin entendu ?

La Commission de la protection de la vie privée constate de graves lacunes dans ces projets de loi, ainsi qu’un cadre légal insuffisant et une rédaction trop (...)

Le corps trouvé est bien celui de Santiago Maldonado

Nous avons besoin de savoir ce qui est arrivé à Santiago et qui sont responsables de sa mort.

Mariam Sankara : Rendez enfin justice à Thomas Sankara !

L’assassinat du Président Sankara et de ses compagnons, le 15 Octobre 1987, a interrompu une expérience de développement originale et prometteuse de l’histoire de l’Afrique (...)

La croisade de Ninoska

Cette tempête dans un verre d’eau est de toute façon franchement ridicule : qui donc achète encore des timbres en Irlande, à part quelques collectionneurs nostalgiques du courrier papier et timbré (...)

Frei Betto : Lettre ouverte à Ernesto Ché Guevara

Permettez-moi de vous dire, même au risque d’apparaître ridicule, que le véritable révolutionnaire est guidé par des sentiments d’amour. Il est impossible de penser à un véritable révolutionnaire sans (...)

Lettre ouverte à ma soeur Angela Davis, par James Baldwin - 1970

Je grandissais en voyant chaque samedi soir des Noirs s’entretuer sur Lenox Avenue. Personne ne leur expliquait - ou ne m’expliquait à moi - que cela était délibérément (...)

Joane Florvil, mort brutale d’une migrante Haïtienne au Chili

Lors de son arrestation, Joane Florvil a en vain tenté d’expliquer son histoire aux policiers qui ont refusé de l’entendre, ni de faire appel à un interprète.

Cinq choses à rappeler sur le référendum en Catalogne

La Catalogne n’a pas le droit d’imposer la sécession à l’Espagne. L’Espagne n’a pas non plus le droit d’imposer l’unité à la Catalogne.

Le Maroc vu du ciel ou... Quand Yann Arthus Bertrand fait disparaître le Sahara occidental

Les personnes qui défendent l’auto-détermination du Sahara occidental sont fréquemment l’objet d’arrestations, de tortures et de mauvais traitements.

Le Parlement européen censure des caricatures grecques

La moitié des caricatures de dessinateurs grecs qui devaient être exposées au Parlement européen à l’occasion du 60ème anniversaire de l’Union européenne, a été interdite. Les organisateurs et les (...)

Irma n’a pas brisé les barreaux de la prison d’Ana Belén Montes

une nouvelle initiative pour Ana Belen Montes, symboliquement importante et humainement nécessaire, dans ce parcours de lutte où l’impérialisme US se comporte comme l’ogre impitoyable qu’il est (...)

Bello Ciao : G8, Gênes 2001

Dix ans plus tard, les auteurs de cette bande dessinée donnent la parole aux amis de Carlo Guiliani, à sa sœur et à ses parents. Ils racontent qui était ce jeune homme, engagé et dévoué, sincère et (...)

Pour le retrait du buste de Roger Nols

Schaerbeek doit tourner la page de cette sombre histoire et symboliquement retirer le buste de ce raciste patenté. Il n’y a aucune raison de le laisser trôner dans l’Hôtel (...)

Forces Murales… des forces du passé pour les luttes d’aujourd’hui

Forces Murales est un collectif fondé en 1947 par Edmond Dubrunfaut, Louis Deltour et Roger Somville, ils publient un manifeste pour faire « un art public exaltant la vie et le travail des hommes, (...)


Accueil du site > FR > Articles

Ni au Jeu de Balle, ni ailleurs...

Pétition lancée par la Platform Pentagone contre la création de plusieurs parkings souterrains, d’un miniring et d’un piétonnier à vocation essentiellement touristique et événementielle dans le centre de Bruxelles. Adressée au Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville de Bruxelles...

Signez la pétition !

Non à un piétonnier mal pensé, oui à un centre-ville habitable !

La Ville de Bruxelles s’apprête à mettre en œuvre son projet de piétonnier sur les boulevards du centre entre la place De Brouckère et la place Fontainas. Ce projet n’est pas destiné aux habitants qui vivent dans le centre-ville, ni aux commerçants qui y travaillent. Il a pour but de transformer cette zone un énorme centre commercial à ciel ouvert destiné au tourisme de masse et à l’événementiel, public ou privé (plaisirs d’hiver, concert de Lady Gaga, etc.), source de nombreuses nuisances pour les habitants.

Cette transformation risque également d’avoir un impact sur les loyers en augmentant les prix des appartements et des locaux commerciaux. Les quartiers alentour ne seront pas non plus épargnés : la circulation automobile, qui emprunte actuellement les boulevards, se reportera nécessairement dans les rues avoisinantes, celles transformées en miniring mais aussi toutes les autres pour rejoindre ou sortir de celui-ci. Le trafic et ses nuisances (bruit, pollution de l’air, etc.) seront renforcés par la construction de nouveaux parkings. L’offre en transports en commun sera par contre dégradée (éloignement des terminus, interruption des lignes de bus, fin de nombreuses correspondances directes).

La Platform Pentagone regroupe des habitants, commerçants, travailleurs, usagers pour lesquels une ville agréable, vivante et attractive, est d’abord une ville habitée où l’on a le désir de rester. Nous demandons donc à la Ville de revoir fondamentalement son projet de piétonnier et le plan de circulation qui l’accompagne pour améliorer la qualité de vie au centre-ville. Les nouveaux plans doivent être élaborés en concertation avec les habitants, les commerçants et les associations.

Ils doivent permettre de garantir :

- la santé : moins de pollution, moins de bruit ;

- une mobilité durable : moins de trafic automobile, amélioration des transports en commun et des conditions de circulation pour les piétons, les personnes à mobilité réduite et les cyclistes ;

- une offre commerciale variée avec des commerces de proximité ;

- un espace public pour tous les usagers et tous les usages dans tout le Pentagone (pas de privatisation !) ;

- des logements accessibles à tous les Bruxellois, quels que soient leurs revenus.

Oui à un centre-ville habitable !

Cette pétition est basée sur une charte signée par de nombreuses associations et comités d’habitants.



Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP