Articles

Brésil : C’est comme si on revenait au Moyen Âge

Meimei Bastos, poète et écrivain brésilien : C’est un tel pas de géant en arrière que je sens que nous allons bientôt être brûlés par l’Inquisition bolésonarienne, qui prétend que la terre est plate et que (...)

Médiamensonge & vérité rétablie : Zak a été battu à mort !

Au départ, Zak a été décrit comme un toxicomane en manque qui voulait cambrioler la bijouterie. Il a été accusé d’avoir un couteau en main. Or, le seul couteau repéré sur place ne portait pas de trace de (...)

Gilets jaunes : la classe moyenne peut-elle être révolutionnaire ?

Avant, on pouvait noyer l’ennui d’une telle existence dans un sentiment d’appartenance très fort, celui « de faire comme tout le monde ». (...) Aujourd’hui, on doit s’avouer qu’on a de toute façon tort (...)

Un texte sur et pour les gilets jaunes, d’Edouard Louis

Dans son livre "Qui a tué mon père", l’écrivain Edouard Louis faisait ce constat : "Pour les dominants, la politique est une question esthétique : Une manière de se penser, une manière de voir le (...)

Les Gilets jaunes à la lumière de l’expérience italienne

Pour éclairer le mouvement des gilets jaunes, il est précieux de regarder ce qui se passe ailleurs. Revue des divergences et convergences entre Mouvement 5 étoiles et Gilets (...)

Julian Assange acculé

Julian Assange est considéré comme un invité indésirable et un héritage inconfortable du gouvernement précédent.

Comment PWC et les « Big Four » noyautent les politiques européennes sur l’évasion fiscale

Tant que nous laisserons les géants de l’audit et de la comptabilité élaborer la politique européenne de lutte contre l’évitement fiscal, des milliards d’euros seront perdu chaque année, privant les (...)

Vidéosurveillance. Bluff technologique, idéologie sécuritaire et gabegie financière

Une réponse politique à la « préoccupation sécuritaire », une instrumentalisation des « émotions », mais en aucun cas une protection des victimes, et, une bonne affaire pour les marchands de cameras et (...)

La mauvaise mémoire des médias

La préoccupation de la CNN semble quelque peu sélective, et en général, celle de la grande presse étasunienne, lorsqu’elle concerne les prisonniers politiques et les libertés, et aussi l’hostilité (...)

Les gilets jaunes et les « leçons de l’histoire »

Une mise en perspective historique de Philippe Noiriel, auteur de "Une histoire populaire de la France", pour mieux comprendre les gilets jaunes.

Une révolution à ne pas oublier

À présent que sont terminées les commémorations en grandes et funestes pompes pour le centenaire de la boucherie de 14-18, on lira ici un autre souvenir, plus engageant. Car à la toute fin de cette (...)

Ce qui arrive à Assange devrait terrifier la presse

Le silence sur le traitement d’Assange n’est pas seulement une trahison à son égard, mais une trahison de la liberté de la presse elle-même. Nous paierons cher cette (...)

Dont shoot ! Exposition collective sur la répression de la liberté d’expression

Peut-on encore filmer ou photographier la police sans se faire arrêter ? Nos droits fondamentaux sont-ils en danger ? Des images, des témoignages et des réflexions sur notre liberté d’expression (...)

Lettre d’un poilu à sa femme

La sentence est tombée : je vais être fusillé pour l’exemple, demain, avec six de mes camarades, pour refus d’obtempérer.

Colombie : quel était l’objectif des accords de paix ?

Deux ans après la signature des accords de paix, entre le gouvernement et la guérilla FARC-EP, 600 prisonniers politiques amnistiés sont toujours enfermés dans les prisons colombiennes et plus de 80 (...)


Accueil > FR > Articles

Ni au Jeu de Balle, ni ailleurs...

Pétition lancée par la Platform Pentagone contre la création de plusieurs parkings souterrains, d’un miniring et d’un piétonnier à vocation essentiellement touristique et événementielle dans le centre de Bruxelles. Adressée au Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville de Bruxelles...

Signez la pétition !

Non à un piétonnier mal pensé, oui à un centre-ville habitable !

La Ville de Bruxelles s’apprête à mettre en œuvre son projet de piétonnier sur les boulevards du centre entre la place De Brouckère et la place Fontainas. Ce projet n’est pas destiné aux habitants qui vivent dans le centre-ville, ni aux commerçants qui y travaillent. Il a pour but de transformer cette zone un énorme centre commercial à ciel ouvert destiné au tourisme de masse et à l’événementiel, public ou privé (plaisirs d’hiver, concert de Lady Gaga, etc.), source de nombreuses nuisances pour les habitants.

Cette transformation risque également d’avoir un impact sur les loyers en augmentant les prix des appartements et des locaux commerciaux.
Les quartiers alentour ne seront pas non plus épargnés : la circulation automobile, qui emprunte actuellement les boulevards, se reportera nécessairement dans les rues avoisinantes, celles transformées en miniring mais aussi toutes les autres pour rejoindre ou sortir de celui-ci. Le trafic et ses nuisances (bruit, pollution de l’air, etc.) seront renforcés par la construction de nouveaux parkings. L’offre en transports en commun sera par contre dégradée (éloignement des terminus, interruption des lignes de bus, fin de nombreuses correspondances directes).

La Platform Pentagone regroupe des habitants, commerçants, travailleurs, usagers pour lesquels une ville agréable, vivante et attractive, est d’abord une ville habitée où l’on a le désir de rester. Nous demandons donc à la Ville de revoir fondamentalement son projet de piétonnier et le plan de circulation qui l’accompagne pour améliorer la qualité de vie au centre-ville. Les nouveaux plans doivent être élaborés en concertation avec les habitants, les commerçants et les associations.

Ils doivent permettre de garantir :

- la santé : moins de pollution, moins de bruit ;

- une mobilité durable : moins de trafic automobile, amélioration des transports en commun et des conditions de circulation pour les piétons, les personnes à mobilité réduite et les cyclistes ;

- une offre commerciale variée avec des commerces de proximité ;

- un espace public pour tous les usagers et tous les usages dans tout le Pentagone (pas de privatisation !) ;

- des logements accessibles à tous les Bruxellois, quels que soient leurs revenus.

Oui à un centre-ville habitable !

Cette pétition est basée sur une charte signée par de nombreuses associations et comités d’habitants.



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP