Juillet 2018
LMMJVSD
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Août 2018
LMMJVSD
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Septembre 2018
LMMJVSD
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930


Accueil > FR > Agenda

Nucléaire, géopolitique de la terreur

mardi 30 janvier 2018 / 
12h PAC. Rue Lambert Crickx 5, 1070 Bruxelles

Nucléaire, géopolitique de la terreur // Midi de PAC

mardi 30 Janvier à 12:00 - 14:00
Mouvement Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5, 1070 Bruxelles

Présence et Action Culturelles est heureux de vous inviter à sa prochaine rencontre-débat, le mardi 30 janvier (12h à 14h).

En septembre, la Corée du Nord réalisait son sixième essai nucléaire et procédait à plusieurs tests de missiles balistiques capables d’atteindre le territoire des États-Unis. Donald Trump réagissait en menaçant devant l’ONU de détruire la Corée du Nord si cette dernière attaquait les USA ou leurs alliés. Pour démontrer ses nombreuses options militaires, il envoyait ses bombardiers survoler les côtes nord-coréennes…

Dans ce contexte de tension croissante et d’affrontement médiatique, l’administration américaine semble adopter la même rhétorique belliqueuse que celle du régime nord-coréen. Ces menaces de destruction nucléaire réciproques relèvent-elles de la stratégie politique du bluff, ou sommes-nous en train d’assister au face à face de deux régimes pris dans l’engrenage d’un affrontement probable et capable de plonger la planète dans un « hiver nucléaire » aux conséquences écologiques et humaines inimaginables ?

Depuis les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, les scénarios du pire nous sont assez familiers. La culture populaire post-apocalyptique s’est depuis longtemps emparée du phénomène, imposant un imaginaire collectif de la terreur. Ces récits paranoïaques nourrissent-ils le battage médiatique dont fait l’objet le conflit entre Trump et Kim Jung-Un ? Et si la peur constituait aussi un bon argument de vente ?

Et au-delà de ce théâtre médiatique inquiétant du conflit Asie-Pacifique, sommes-nous conscient•e•s que la menace nucléaire est peut-être bien moins éloignée qu’il n’y paraît ? Plus précisément dans les hangars de la base aérienne de Kleine-Brogel dans le Limbourg où sont stockées, sous la surveillance de militaires américains, une vingtaine d’ogives nucléaires. Et ce, sous la protection des F-16 de la Force aérienne. La stratégie géopolitique de l’OTAN prévoit la modernisation de ces engins nucléaires et leur remplacement par des bombes encore plus puissantes… Pour pouvoir les utiliser, l’état belge devra néanmoins acquérir de nouveaux avions de chasse produits par la société américaine Lockheed Martin pour la coquette somme de 3,4 milliards d’euros. Le saviez-vous ?

Quels sont aujourd’hui les véritables enjeux de la géostratégie du nucléaire ? De quoi parle notre peur du nucléaire ? Comment accéder un pouvoir d’agir sur ce conflit en agissant ici ?

Intervenant·e·s :

➡ Bruno Hellendorff
chercheur au GRIP et coordinateur du programme Paix et Sécurité en Asie Pacifique.

➡ Jérôme Peraya
membre d’Agir pour la Paix (campagne Nuke Free Zone).

➡ Denis Dargent
animateur chez Mouvement Présence et Action Culturelles - PAC - Charleroi et défricheur des cultures populaires.


📆 : mardi 30 janvier, de 12h à 14h
📍 : Mouvement Présence et Action Culturelles - Rue Lambert Crickx 5 - 1070 Bruxelles (5min. à pied de la gare de Bruxelles-Midi)
☎ : 02/545.77.68 ou par courriel : concetta.amella@pac-g.be (nombre de places limité, possibilité de sandwich sur demande)


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP