19 février 2018

Conférence-débat : Le boycott universitaire et culturel de l’État d’Israël est-il légitime ?

20h UPJB - 61, rue de la Victoire, 1060 Bruxelles

20 février 2018

Midi de PAC : Accueil des migrant·e·s, quand la solidarité devient un crime

12h PAC Rue Lambert Crickx 5, 1070 Bruxelles

21 février 2018

Sit-in pour la libération de Mounir et Jiyed

12h Arts-Loi 1000 Bruxelles

21 février 2018

Où en est-on avec le projet de loi sur les visites domiciliaires

12h30 CNCD. Quai du commerce 9, 1000 Bruxelles

21 février 2018

Mesa redonda sobre los logros del proceso de cambio

12h30 Maison d’Amérique Latine. Rue du Collège 27 - 1050 (...)

21 février 2018

Présentation du livre : Les tranchées en Afrique 1914 - 1918

18h30 KUUMBA Chaussée de Wavre 78, 1050 Bruxelles

21 février 2018

Pension : débat avec les partis

19h au MOC. Rue Plétinkx 19, 1000 Bruxelles

22 février 2018

Conférence : La question (dé)coloniale en Belgique, le défi d’une génération ?

17h30 Université Saint-Louis. Auditoire 1. Bd du Jardin botanique (...)

22 février 2018

Quelle marge de manœuvre pour un ministre communiste en Belgique ?

18h Centre d’Histoire et de Sociologie des Gauches. Avenue F.D (...)

22 février 2018

Apéro-Expo - Médias citoyens

19h - ARC, 20 rue de l’Association 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Où est Santiago Maldonado ?

Où est Santiago Maldonado ?

Les Mapuches occupent une portion de terres ancestrales appartenant officiellement à l’entreprise italienne Benetton et bloquent régulièrement des routes pour en revendiquer la propriété.
Solidarité avec les Mapuches

Où est Santiago Maldonado ?

Traumatisé par les 30.000 victimes de la dictature (1976 - 1983), l’Argentine veut savoir où se trouve le jeune homme de 28 ans porté disparu le 1er août alors qu’il participait à une manifestation de la communauté Mapuche de Cushamen, en Patagonie.
Il était là parce qu’il s’était lié d’amitié avec les membres de la communauté et parce qu’il partageait leur revendication du droit de vivre là où leurs ancêtres ont vécu et sont morts.

Santiago Maldonado est porté disparu, suite à une brutale répression perpétrée par la gendarmerie en Patagonie argentine à l’encontre de la communauté Mapuche. Depuis, sa famille, ses amis, ainsi que diverses organisations militantes, syndicales et politiques de gauche, des droits de l’homme, réclament sa réapparition, sain et sauf, tout en pointant la responsabilité du gouvernement de droite Macri et de l’Etat argentin.

Les Mapuches occupent une portion de terres ancestrales appartenant officiellement à l’entreprise italienne Benetton et bloquent régulièrement des routes pour en revendiquer la propriété.

Les représentants des forces de répression, ainsi que le gouvernement à travers ses différents porte-paroles et ministres, persistent à dire qu’il n’y a aucune image ou vidéo de l’opération où Santiago a été arrêté par la gendarmerie.
Cette tentative de criminalisation est d’autant plus visible et scandaleuse qu’il y a actuellement plus de quarante des membres de la communauté Mapuche qui sont inculpés dans le cadre des mobilisations. Cet acharnement de la part de l’état et du gouvernement doit cesser.

Tous les jeudis à 17h, devant le magasin Benetton à la rue neuve n°9 à Bruxelles, des citoyens informent les passants sur la situation en Argentine.

Plus d’infos : Argentine : droite autoritaire


Pour être tenu au courant par facebook de nos productions, activités et formations... n’hésitez pas à nous "aimer".


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP