11 décembre 2018

Formation à l’Alimentation Durable, Cuisine écologique et politique

18h30 > 22h Maison de la Paix, Rue Van Elewyck 35, 1050 (...)

12 décembre 2018

Procès de la Solidarité : verdict

8h30-10h Palais de Justice de Bruxelles Place Poelaert 3, 1000 (...)

12 décembre 2018

Projection : MARCHE - Thierry Deronne

19h30 > Cinéma Aventure

12 décembre 2018

Film-débat : MARCHE, Paysans et révolution au Venezuela

19h30 Cinéma Aventure. Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), (...)

13 décembre 2018

CSC Bruxelles - Á L’intersection Des Discriminations

9h-16h CSC Bruxelles Hal Vilvorde 19 Rue Pletinckx, 1000 (...)

13 décembre 2018

Avant-première Cinéma ATTAC : un héritage empoisonné

Jeudi 13 décembre 2018 au cinéma aventure

14 décembre 2018

Précaires.es et travailleurs.es sans-emplois contre le Jobs Deal

10h-11h Rue Lambermont, 1000 Bruxelles, Belgique, métro (...)

15 décembre 2018

Leçon de cinéma : Thierry Odeyn + projection "Portrait of Jason"

10h30-13h Cinéma Aventure Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), (...)

15 décembre 2018

Gilet Jaune Acte III : Démission de Charles Michel

13h-16h Bruxelles

15 décembre 2018

Soirée grecoturque pour la paix

18h-22h APAB, Chaussée de Haecht 201, 1030 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Parole de cheminot

Parole de cheminot

Témoignage d’un mécanicien SNCB à propos de ses conditions de travail.
SNCB

A l’appel national à la grève de 48h des syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom, les travailleurs ont répondu par une combativité et une détermination sans faille, et cela en écho aux cent mille manifestants à Bruxelles descendus dans la rue contre l’austérité. Le trafic ferroviaire a été paralysé en Wallonie et très fortement perturbé à l’international, sur les réseaux Thalys, Eurostar, ICE, TGV et Eurocity. A l’heure de pointe du matin, seul 15% du trafic était assuré en Wallonie. Le mouvement était encore mieux suivi à l’heure de pointe du soir avec entre 8% (selon la SNCB) et 13% (selon Infrabel) de trafic assuré dans le sud du pays.

En Flandre, le trafic était assuré à 68% le matin et 64% le soir, selon les chiffres d’Infrabel, société gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge. Seule la ligne Bruxelles-Anvers a été fortement touchée avec un train sur cinq en circulation le matin et un sur trois le soir. Cette mobilisation moindre s’explique notamment par le fait que les ailes flamandes de la FGTB et de la CSC ont annoncé en début de cette semaine qu’elles levaient le préavis de grève relatif à la grève sur le secteur ferroviaire au mois de janvier.


Pour être tenu au courant par facebook de nos productions, activités et formations... n’hésitez pas à nous "aimer".


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP