18 janvier 2018

Marxisme contre Stalinisme

19h30 Pianofabriek. 35 Rue du Fort, 1060 Bruxelles

18 janvier 2018

Projection du film : Irrintzina, le cri de la génération climat

20h Cinéma Aventure. Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers - 1000 (...)

19 janvier 2018

Solde chez JOLI MAI librairie

18h Joli Mai librairie. Rue de Roumanie, 28, 1060 Bruxelles

20 janvier 2018

Conference de Michel Collon : Le Monde selon Trump

18:30. Mundo-b. Rue d’Edimbourg 26, 1050 Bruxelles

21 janvier 2018

Les courts métrages qui dérangent

17h Cinéma Aventure.Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 (...)

22 janvier 2018

Rassemblement - Reconnaissez la Palestine !

12h Place Jean Rey, 1040 Bruxelles

22 janvier 2018

Présentation de l’ouvrage : Dans la nuit la plus noire se cache l’humanité. Récits des justes du Rwanda

19h ULB Bâtiment Solvay. Salle SR42.5.503. Av Franklin Roosevelt (...)

23 janvier 2018

Cabinets d’audit : comment lutter contre les « fisco-trafiquants ?

19h30 L’Horloge du SudRue du Trône 141, 1050 Bruxelles

23 janvier 2018

Nucléaire : direction sortie ? au Poche

22h Théâtre de Poche. Chemin du Gymnase 1A, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Parole de cheminot

Parole de cheminot

Témoignage d’un mécanicien SNCB à propos de ses conditions de travail.
SNCB

A l’appel national à la grève de 48h des syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom, les travailleurs ont répondu par une combativité et une détermination sans faille, et cela en écho aux cent mille manifestants à Bruxelles descendus dans la rue contre l’austérité. Le trafic ferroviaire a été paralysé en Wallonie et très fortement perturbé à l’international, sur les réseaux Thalys, Eurostar, ICE, TGV et Eurocity. A l’heure de pointe du matin, seul 15% du trafic était assuré en Wallonie. Le mouvement était encore mieux suivi à l’heure de pointe du soir avec entre 8% (selon la SNCB) et 13% (selon Infrabel) de trafic assuré dans le sud du pays.

En Flandre, le trafic était assuré à 68% le matin et 64% le soir, selon les chiffres d’Infrabel, société gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge. Seule la ligne Bruxelles-Anvers a été fortement touchée avec un train sur cinq en circulation le matin et un sur trois le soir. Cette mobilisation moindre s’explique notamment par le fait que les ailes flamandes de la FGTB et de la CSC ont annoncé en début de cette semaine qu’elles levaient le préavis de grève relatif à la grève sur le secteur ferroviaire au mois de janvier.


Pour être tenu au courant par facebook de nos productions, activités et formations... n’hésitez pas à nous "aimer".


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP