23 octobre 2018

Formation à l’Alimentation Durable, Cuisine écologique et politique

18h30 Maison de la Paix, Rue Van Elewyck 35, 1050 Bruxelles

23 octobre 2018

Désarmons Bruxelles !

19h rue van Elewyck 35, 1050 Bruxelles

24 octobre 2018

Rassemblement contre la visite d’Ivan Duque, Président de Colombie,

12h30 Rond-Point Robert Schuman, 1040 Bruxelles

24 octobre 2018

Atelier de déconstruction des mots : démasquons les mots qui mentent !

14h La Maison du Livre. 28 rue de Rome, 1060 Bruxelles

24 octobre 2018

La crise financière ? Ca fait 10 ans et alors ?

20h Réseau Financité75 Rue du Botanique1210 Saint-Josse-ten-Noode

25 octobre 2018

Assemblée européenne de coursier.ère.s

18-20 rue de Stalingrad, 1000 Bruxelles

25 octobre 2018

Deliveroo-nous du mal

20h30 Théâtre National. 111-115 boulevard Emile Jacqmain, 1000 (...)

27 octobre 2018

Conférence avec Ludo de Witte : Mobutu, made in Belgium & USA ?

18h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35- 1060 Bruxelles

3 novembre 2018

DON’T SHOOT – exposition collective

15h Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

3 novembre 2018

Dia de muertos dans les Marolles

17h Centre Culturel Bruegel. Rue Des Renards 1f, 1000 (...)


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Parole de cheminot

Parole de cheminot

Témoignage d’un mécanicien SNCB à propos de ses conditions de travail.
SNCB

A l’appel national à la grève de 48h des syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom, les travailleurs ont répondu par une combativité et une détermination sans faille, et cela en écho aux cent mille manifestants à Bruxelles descendus dans la rue contre l’austérité. Le trafic ferroviaire a été paralysé en Wallonie et très fortement perturbé à l’international, sur les réseaux Thalys, Eurostar, ICE, TGV et Eurocity. A l’heure de pointe du matin, seul 15% du trafic était assuré en Wallonie. Le mouvement était encore mieux suivi à l’heure de pointe du soir avec entre 8% (selon la SNCB) et 13% (selon Infrabel) de trafic assuré dans le sud du pays.

En Flandre, le trafic était assuré à 68% le matin et 64% le soir, selon les chiffres d’Infrabel, société gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge. Seule la ligne Bruxelles-Anvers a été fortement touchée avec un train sur cinq en circulation le matin et un sur trois le soir. Cette mobilisation moindre s’explique notamment par le fait que les ailes flamandes de la FGTB et de la CSC ont annoncé en début de cette semaine qu’elles levaient le préavis de grève relatif à la grève sur le secteur ferroviaire au mois de janvier.


Pour être tenu au courant par facebook de nos productions, activités et formations... n’hésitez pas à nous "aimer".


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP