Avril 2017
LMMJVSD
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Mai 2017
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Juin 2017
LMMJVSD
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012


Accueil du site > FR > Agenda

Première mondiale de la version restaurée du Banquet des Fraudeurs d’Henri Storck

jeudi 29 septembre 2016 / 
19h Cinéma Vendôme. Chaussée de Wavre 18, 1050 Bruxelles

Première mondiale de la version restaurée du Banquet des Fraudeurs d’Henri Storck

Ciné-Rencontre : 29 septembre 2016 à 19h00 au Cinéma Vendôme (Bruxelles) Le Banquet des fraudeurs

Un village traversé par trois frontières, l’Allemagne, la Hollande, la Belgique et habité par trois mondes, celui des travailleurs, celui des douaniers et celui des fraudeurs…
Charles Spaak tisse entre tous ces points une intrigue qui les rassemble, imagine des personnages et des situations qui permettent d’aborder les problèmes et de transmettre un message.

C’est l’Histoire avec un grand H : la création du Benelux, les projets d’Union européenne, le traumatisme de la deuxième guerre mondiale, les questions économiques et sociales, la survie des entreprises et les luttes ouvrières qui s’incarnent dans des histoires de cœur, du suspense, un humour à la Clochemerle, un conflit social.

Dans l’histoire du cinéma belge, ce film tient une place importante, il est le premier long métrage de fiction tourné en Belgique après la guerre, première coproduction internationale de cette même période et premier film d’esprit européen. Par ailleurs il est le premier long métrage de fiction d’Henri Storck. Comme le second film intitulé « Permeke » réalisé en 1984, il est très largement basé sur une étude et un regard documentaire. En 1952 le film a obtenu à New-York le Golden Laurel Medal, un prix créé par le producteur américain David O’Selznick, destiné à récompenser un film de haute qualité cinématographique qui contribue à la compréhension et au respect mutuels des peuples et des cultures dans le monde.

Pour la réalisation, Henri Storck et Charles Spaak ont abandonné l’idée du documentaire trop lourd et indigeste pour un film mi fiction, mi comédie, mi aventure. Un jeu de gendarmes et voleurs agrémenté d’un conflit amoureux : 5 actions parallèles. L’idée était originale et nouvelle et exigeait une grande science de la composition dramatique, ce en quoi Charles Spaak excellait. Il avait été le scénariste de Jean Renoir pour « La grande illusion » , de Jacques Feyder pour « Les nouveaux Messieurs », « Le grand jeu » et « La Kermesse Héroïque ».

Marie Storck, fille d’Henri Storck et scripte sur le tournage du film s’en souvient.

Tourné en 35 mm en 1951, le film a été restauré et numérisé avec le soutien du CNC.
Ciné-Rencontre : jeudi 29/09/16 à 19h

Le débat sera animé par Marc Van Remoortere, chargé de cours en Sciences Humaines à L’ESA Saint Luc Tournai.

Cinéma Vendôme
18, Chaussée de Wavre
1050 Bruxelles
Tél : 02/ 502 37 00
P.A.F. www.cinema-vendome.be/pratique


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP