Août 2017
LMMJVSD
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Septembre 2017
LMMJVSD
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301

Octobre 2017
LMMJVSD
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345


Accueil du site > FR > Agenda

Présentation du livre : Mémoires de ANDRE DARTEVELLE « Si je meurs un soir »

mardi 23 février 2016 / 
11h bibliothèque de la CINEMATEK. 3, rue Ravenstein à 1000 Bruxelles

À l’occasion de la parution des Mémoires de
ANDRE DARTEVELLE « Si je meurs un soir »

les ÉDITIONS DU CERISIER ont le plaisir de vous inviter à la présentation de l’ouvrage

LE MARDI 23 FEVRIER 2016 à 11 heures
BIBLIOTHEQUE DE LA CINEMATEK
3, rue Ravenstein à 1000 Bruxelles

Luc DARDENNE, Pierre DELROCK et Hugues LE PAIGE
- qui signe la préface de l’ouvrage - y apporteront le témoignage de leur collaboration à l’œuvre de ce cinéaste documentariste prolixe et engagé

Des extraits des Mémoires seront lus par Marie-Hélène RABIER

Pour une bonne organisation merci de confirmer votre présence : editionsducerisier@skynet.be ou 065 31 34 44

« Ce sont mes films qui me sauvèrent. Mes films et la culture, cette somme d’idées et d’expériences sociales vécues dans ma jeunesse. Je persiste à croire que la révolution se fera, que c’est la démocratie elle-même qui suggère ce genre de mutation. La démocratie n’existe pas quand les institutions n’évoluent plus. Couplée au développement de la pensée et de la réflexion critique, elle suppose des transformations profondes initiées et acceptées par la collectivité. Si celles-ci ne se font pas, ce sera le choc révolutionnaire. La révolution en faveur de l’émancipation et de la justice vaut mieux que la contre-révolution, celle du fascisme, née de l’abattement et de la désolation d’une partie de la population qui accuse la démocratie d’être la cause de son désarroi. Je pense que la découverte de nouvelles utopies mène à une nouvelle vision de la société. »

Les Mémoires ont toujours des failles, parfois elles peuvent être injustes. Celles d’André Dartevelle ne font pas exception mais le document qu’il nous laisse est exceptionnel. Pour la compréhension de l’homme et de l’oeuvre évidemment mais aussi sur la signification profonde du cinéma documentaire qu’incarnait ce « cinéaste résistant ». Il nous rappelle aussi ce que pouvait produire une télévision de service public dont les exigences culturelles et citoyennes étaient alors à la hauteur du respect de son public. L’homme se livre, le cinéaste se (re) découvre, l’intellectuel nous interpelle. Ses questions sont plus que jamais les nôtres. (Extrait de la préface de Hugues Le Paige)

Col. Place publique / ISBN 978-2-7267-192-2 / Prix : 16 €
Editions du Cerisier/ 20, rue du Cerisier / 1033 Cuesmes / 065 31 34 44
- www.editions-du-cerisier.be / editionsducerisier@skynet.be


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP