Septembre 2018
LMMJVSD
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Octobre 2018
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Novembre 2018
LMMJVSD
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012


Accueil > FR > Agenda

Projection du film Awka Liwen avec Mariano Aiello

samedi 13 janvier 2018 / 
18h Maison de la Paix, Rue van Elewijck 35, 1050 Bruxelles

Projection du film Awka Liwen avec Mariano Aiello (dir. du film)
Samedi 13 janvier 2018 /
18h Maison de la Paix.
Rue van Elewijck 35, 1050 Bruxelles

https://vimeo.com/ondemand/awkaliwenrebeldeamanecer/178322521

Awka Liwen - Rebelde Amanecer
Film en espagnol sous-titré en français

Awka Liwen est un documentaire historique éducatif réalisé d’après une recherche scientifique approfondie de plus de 3 ans, réalisé par Mariano Aiello et Kristina Hille et dirigé par l’historien et professeur Osvaldo Bayer qui poursuit ainsi sa recherche de la vérité en écartant le voile qui la cache.

Awka Liwen (Aube rebelle), s’inscrit dans le projet de démêler le mythe de l’origine de l’État argentin. Il s’agit notamment de suivre le chemin et la trajectoire de l’intellectuel militant le plus important du pays : Osvaldo Bayer. Ce film est le sien. Face à la caméra et de nombreux documents à l’appui, il nous raconte depuis le début, l’histoire de l’Argentine reconstituée et réinterprétée. Il nous raconte la façon dont l’État argentin a perpétré un génocide (lors de la « Campagne du désert » entre 1879 et 1884) avec l’aide du Général Julio Argentino Roca et de ses acolytes, qui aujourd’hui encore vient troubler l’existence de la société argentine, tout comme le génocide perpétré au cours du Processus autoproclamé de réorganisation nationale (nom de la dictature qui a fait au moins 30 000 disparus de 1976 à 1983).

Le film dénonce et relie différents moments de l’histoire argentine, différentes réalités vécues, inexorablement liées à son passé. Il rappelle le rôle que les classes dominantes ont joué dans cette réalité, en particulier l’oligarchie. Il dénonce la façon dont les terres volées, annexées ont été réparties entre les propriétaires de la Société Rurale. Comment les familles aisées se répartissaient les survivants de l’extermination. Comment les enfants ont été arrachés des mains de leur mère par la société de charité pour les faire travailler chez eux. Comment l’esclavage a été réintroduit en Argentine à la fin de la campagne de Roca. Un des moments les plus horribles de l’histoire, et comment il se perpétue aujourd’hui. Parce que c’est ainsi qu’a commencé l’organisation de l’État argentin moderne, parce que c’est à ce moment que se sont réparties les cartes du jeu. La Société

Rurale et ses propriétaires s’enrichirent jusqu’à l’indigestion, soumettant le pays au sous-développement et à la dépendance, en suivant les directives imposée par les puissances étrangères.


sur FB


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP