20 février 2019

Goûter de la solidarité au profit de Douche Flux

15h>18h Rue de Fierlant 2 - 1190 Bruxelles

20 février 2019

NLMK : soirée de soutien

19h Maison commune "L’Aurore", 162 rue du Midi, 1000 Bruxelles

21 février 2019

CINE-DEBAT : "Bread and Roses" avec la Ligue des travailleuses domestiques

18h30 // CSC Bruxelles - 19, rue Pletinckx - 1000 Bruxelles

21 février 2019

PROJECTION : An Insignificant Man (Inde)

20h Cinéma Aventure. Galeries du Centre. 57, rue des Fripiers - (...)

22 février 2019

PROJECTION - Lobi Kuna

19h - Le Space CC - Sleutelstraat 26 Rue de la clé - 1000 (...)

22 février 2019

Hommage à Sandino

19h Ambassade du Nicaragua. Av. de Wolvendael 55 - 1180 (...)

23 février 2019

LECON DE CINEMA : Johan van der Keuken

10h30 Cinéma Aventure. Rue des Fripiers 15 - 1000 Bruxelles

23 février 2019

PLENIERE - Les fronts décoloniaux : aperçu international

14h-18h / Maison du livre : rue de Rome 24-28 - 1060 (...)

23 février 2019

Manifestation : Pas de guerre pour le pétrole ! Pas touche au Venezuela !

14h Ambassade des USA. Bd. du Régent - 1000 Bruxelles

25 février 2019

PROJECTION - Reel Injun

19h // à la Vieille Chéchette, Rue du Monténégro 2, 1060 (...)


Accueil > FR > Articles > Analyses

Quand un hashtag n’est qu’un cri

Quand un hashtag n’est qu’un cri
 
Depuis bien trop longtemps tapi
 
Trop d’oppressions trop d’injustices
 
Trop de violences et de sévices
 
Le refus de se résigner
 
À l’injustice en société
 
Et que les inégalités
 
Continuent d’être sexuées
 
Quand même le vocabulaire
 
Perpétue nombre d’arbitraires
 
Comme s’il fallait se plier
 
À tous ces diktats imposés
 
Pour que perdure la brisure
 
D’une inacceptable fêlure
 
Celle où les femmes sont encore
 
Accusées d’avoir tous les torts
 
Même ceux de tant de misères
 
Qui leur sont pourtant étrangères
 
Mais qu’elles subissent en premier
 
Quand elles osent contester
 
D’exutoire en bouc émissaire
 
Souffrir et puis surtout se taire
 
Histoire de ne pas troubler
 
La violence ainsi infligée
 
Par un système qui les nie
 
Les bâillonne et les asservit
 
Heureusement qu’elles résistent
 
Et pour l’humanité contestent
 
Un opprobre d’indignité
 
Dans lequel veut les enfermer
 
Un pouvoir qui s’appuie encore
 
Sur l’inepte loi du plus fort
 
Œuvrer ensemble à leurs côtés
 
Pour stopper la brutalité
 
D’un déni de fraternité
 
Et qu’enfin la sororité
 
Prenne sa place dans nos vies
 
Pour un avenir réuni
 
C’est trouver pour l’un comme l’autre
 
Un chemin que nous ferons nôtre

Pedro da Nóbrega
Auteur de l’ouvrage , Le Portugal, une île méditerranéenne face à un océan Atlantique ?, Éditions Thélès, Paris 2004.



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP