Décembre 2017
LMMJVSD
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Janvier 2018
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Février 2018
LMMJVSD
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234


Accueil du site > FR > Agenda

Rencontre avec le cinéaste Nganji Laeh

jeudi 12 novembre 2015 / 
18h > 20h au Pianofabriek. Rue du Fort 35 – 1060 Bruxelles

Dans le cadre de l’Initiation au cinéma documentaire, nous rencontrerons Nganji Laeh, cinéaste, poète, photographe, acteur, artiste multi-langages et ferons connaissance de son univers multi-formes à travers la projections d’extraits de ses films et un jeu de questions-réponses avec le public...
Son approche artistique du cinéma est hautement pertinente pour nous car il travaille un sujet qui est cher à ZIN TV : "la décolonisation de l’imaginaire"...
Comment cela se décline t’il dans un film ? Quel dispositif met-il en place ? Quelle dimension participative ou documentaire ? Quelles sont ses références ?
Dernièrement Nganji Laeh est intervenu au parlement bruxellois, dans le cadre d’un colloque sur le passé colonial belge, pour y déclamer un de ses poèmes, il a laissé le public ému et bouche bée... Sujet que Nganji Laeh ne prends pas à la légère et dont nous aurons l’occasion de questionner autour de sa pratique cinématographique.
Quel place à la politique dans son art ? Comment se positionne-t’il dans le monde artistique belge ?

Cela se passe le 12 novembre 2015 de 18h > 20h
au Pianofabriek. Rue du Fort 35 – 1060 Bruxelles
Salle de projection Arenberg

Une participation aux frais est souhaitée (montant libre) sur place ou sous la forme d’une donation à ZIN TV sur le compte (IBAN) BE67 9794 3467 4987 & Code BIC ARSPBE 22

Si vous désirez déjà prendre des informations ou vous pré-inscrire (nom, prénom, GSM et mail), n’hésitez pas à nous contacter : contact@zintv.org

Nganji se présente ainsi :

Je m’appelle Nganji Mutiri et suis né en 1980 à Bukavu (dans l’est du Congo, cette région des Grands-Lacs mortellement convoités par tous...).

J’ai quitté le Congo en 1996 après que ma famille ait été pillée par des militaires corrompus.
Je suis installé en Belgique depuis 1997, année durant laquelle l’écriture devient ma thérapie contre l’exil.
Je retourne régulièrement à Kinshasa depuis 2010.

Après des études en commerce extérieur et un début de carrière dans ce domaine ; je gagne bien ma vie mais ne trouve pas ma paix intérieure.
Je démissionne en 2010 de la BNP Paribas Fortis pour me consacrer pleinement à mon besoin vital d’expression artistique.
Depuis, appris en autodidacte sous l’oeil bienveillant de professionnels expérimentés, la photographie, la réalisation et le jeu d’acteur forment mon activité principale.

L’art devient donc mon outil privilégié pour apprendre à me connaitre et témoigner sur le monde autour de moi.
Ce besoin de partage émotionnel est au centre de ma productivité.
A chaque apprentissage et création, je poursuis 3 règles : rester curieux, constamment chercher à m’améliorer et être fidèle à l’inspiration initiale de chaque projet partagé.

Mes premières réalisations vidéos sont nées grâce à ma collaboration avec l’artiste Badi (www.jesuisbadi.com ).
Par la suite, j’ai commencé à écrire et réaliser mes histoires après avoir entendu Toni Morrison dire "Si un livre vous manque, écrivez-le". A mes oreilles, cela me disait également " Si un film vous manque, réalisez-le".
Avec L’Animalerie (www.lanimalerie.tumblr.com), le collectif artistique formé en 2011 avec mes deux amis Watna Horemans et Gregory Laurent, j’explore la mentalité "filmer à tout prix" mais filmer mieux, écrire mieux et grandir humainement avec chaque réalisation. Par ailleurs, je travaille de plus en plus avec ma soeur Malkia ( www.cbrain.tumblr.com) qui a réalisé "Miel", le dernier court-métrage que j’ai écrit.

A long-terme, je poursuis deux ambitions cinématographiques : réaliser un long-métrage au Congo et réaliser un documentaire afro-européen.
A court-terme, je saisi chaque opportunité d’expression artistique me permettant de grandir humainement et professionnellement.

En regardant en arrière, les quelques vidéos, films et reportage que j’ai réalisés jusqu’à aujourd’hui ; certaines thématiques émergent.
En effet, je me suis rendu compte que les histoires qui m’animent le plus sont celles qui tournent autour de l’aliénation de leurs personnages principaux.
En particulier, les aliénations liées au racisme, au sexisme, à l’oppression politique, au colonialisme, aux manipulations religieuses et autres traumatismes historiques.
Mon prochain court-métrage et le scénario de mon premier long-métrage vont également dans cette direction.

Ceux qui me connaissent ont compris ma passion pour l’être humain et savent très bien que mon "nom" sur Facebook, Nganji Laeh, est juste une façon de garder en tête le point commun de toutes mes activités : L’Art d’Etre Humain (LAEH). C’est pour cela que sur le site de partage de poésie que j’ai créé en 2009 (www.lartdetrehumain.net ), un slogan me rappelle en permanence que : peu importent nos différences, "c’est entre les lignes que résident nos points communs".

C’est dans ce même état esprit que je puise mes leçons artistiques dans l’art du monde entier.
Le reste n’est qu’expérimentation pratique de ce que je souhaite singulièrement développer.

Pour en revenir au cinéma de fiction ou documentaire, je mets sur le blog www.whycinema.tumblr.com une liste de la majorité des films que j’ai vus ces dernières années.

J’ai vraiment hâte d’être le 12 novembre 2015 au Pianofabriek et d’échanger avec tout le monde au sujet des quelques réalisations et inspirations que l’on va aborder.

Pour plus d’informations sur mon parcours artistique, il suffit de cliquer sur le lien suivant : http://www.nganji.be/pages/info/

Voici "MIEL" un film réalisé par Malkia, basé sur le texte "couleur de miel" de Nganji Laeh

MIEL (with english subtitles) from Malkia on Vimeo.


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP