Novembre 2018
LMMJVSD
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Décembre 2018
LMMJVSD
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Janvier 2019
LMMJVSD
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123


Accueil > FR > Agenda

Restes humains en Belgique, témoignages de crimes coloniaux

samedi 10 novembre 2018 / 
18h30 Pianofabriek. 35 Rue du Fort, 1060 Bruxelles

Restes humains en Belgique, témoignages de crimes coloniaux
Samedi 10 novembre de 18:30 à 21:30
Pianofabriek
35 Rue du Fort, 1060 Bruxelles

Des restes humains, dont 300 crânes, collectés pour une partie d’entre eux dans le cadre d’actes criminels, délictueux ou dans des circonstances douteuses durant l’époque coloniale, sont toujours conservés dans diverses institutions en Belgique. Cela pose de très importantes questions éthiques, des questions de droit, des questions diplomatiques, des questions d’histoire et de mémoire. A mon sens, il faut préparer leur restitution, il faut que ces ossements trouvent des sépultures descentes. Je parlerai de ces enjeux lors d’une conférence organisé par l’association Bamko et le Cran, le 10 novembre prochain à Bruxelles.
Michel Bouffioux

Le journaliste de talent Michel Bouffioux a mené une vaste enquête sur une page sombre notre histoire coloniale et postcoloniale. Le crâne de Lusinga, chef congolais ayant eu la tête tranchée lors d’une attaque commanditée par un militaire belge (Storms), est conservé dans un musée belge, en 2018, à l’abri des regards. En quelques mois, ce crâne est devenu l’emblème d’une thématique insoupçonnée car comme l’ont révélé les enquêtes de Michel Bouffioux, ce n’est pas le seul reste humain conservé en Belgique ... Lors de cette conférence, notre invité explicitera les tenants et les aboutissants de ces découvertes.

Organisé par Bamko


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP