Mai 2019
LMMJVSD
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Juin 2019
LMMJVSD
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Juillet 2019
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234


Accueil > FR > Agenda

STOP CETA & Co.

vendredi 25 janvier 2019 / 
11h30 frontière belgo-allemande

Nous vous invitons à une action citoyenne le 25 Janvier à 11h30, si possible avec tracteur

STOP CETA & Co.!

Nous voulons un commerce mondial équitable
Bien-être pour tous plutôt que richesse et pouvoir pour quelques-uns

Le 25 janvier, la zone à risque de grippe porcine ayant été levée, nous prendrons position à la frontière belgo-allemande avec les allemands, les hollandais et les français pour dire NON au CETA et aux autres accords de libre échange (ALE) élaborés par les autorités européennes sur le dos des agriculteurs et des consommateurs et aux profits des multinationales.

Cette date n’est pas choisie par hasard. La Belgique a engagé une procédure devant la Cour de justice de l’Union européenne pour examiner les tribunaux arbitraux contenus dans le CETA et les conclusions de l’avocat général sont attendues le 29 janvier.

Nous, producteurs et citoyens d’Europe, envoyons un signal fort aux gouvernements européens !
Le CETA et les autres accords de libre échange négociés par l’Union Européenne sont néfastes pour :
l’agriculture, avec l’augmentation des importations de denrées alimentaires produites au mépris des règles locales en vigueur, en concurrence directe et déloyale avec la production locale la santé, car les règles négligées peuvent concerner l’hygiène et l’utilisation de produits toxiques et la libéralisation des soins de santé en rend l’accès plus difficile l’environnement et le climat, car, outre l’assouplissement de règles sur l’utilisation de substances ou procédés polluants, aucune restriction n’est faite concernant les transports ; le bilan carbone est absent de ces traités la sécurité alimentaire, car la production de masse à moindre coût entraîne la disparition des filières locales au profit de grandes zones de mono-production, nous rendant dépendant des importations pour des produits de première nécessité le travail, par la délocalisation de la production et le nivellement par le bas de la réglementation sociale précarise l’emploi et la démocratie, car la mise en place du mécanisme de coopération réglementaire et des tribunaux d’arbitrage investisseurs-États réduit significativement le pouvoir des parlements élus démocratiquement Exigeons un commerce mondial équitable.

INFORMATIONS LOGISTIQUES

L’action aura lieu à la frontière belgo-allemande sur le pont au-dessus de l’autoroute A3/E40 près de Lichtenbush (Accès par la E40, sortie 40), vendredi 25 janvier 2019 à 11h30.
Les tracteurs ne peuvent pas avoir de chargeur frontal et les remorques doivent être vides pour avoir accès au pont.
Cette action est planifiée pacifiquement et se déroulera pacifiquement !

Ne vous rendez pas coresponsables de la mise en route de ces traités de libre échange par votre inaction et votre silence !
Pour les politiques : qui ne dit mot consent.

contact : wiertz@skynet.be


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP