15 juin 2019

Leçon de cinéma : Filmer l’ennemi, par Thierry Odeyn

10h30 Cinéma Aventure Galeries du Centre 57, rue des Fripiers 1000 (...)

20 juin 2019

Projection : Chez jolie coiffure // Cycle En ville !

12h30 Cinéma Palace 85 Boulevard Anspach 1000 Bruxelles

20 juin 2019

Jeudi du Marxisme - Comment combattre l’extrême-droite ?

19:30 Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

21 juin 2019

Projection : Les films d’atelier ZIN TV

Projection des films d’atelier de ZIN TV réalisés en 2019 en (...)

22 juin 2019

Lobby tour armement - politiques migratoires européennes

13h30-16h Rond-Point Robert Schuman, 1040 Bruxelles, (...)

22 juin 2019

PROJECTION / RENCONTRE : Les résistantes

19.30 / Pianofabriek - 35, rue du fort - 1060 Saint Gilles


Accueil > FR > Vidéos > Création

Slam Brabançonne : Wij et la Belgitude

Slam Brabançonne : Wij et la Belgitude

Un voyage cynique et réaliste dans les méandres de la belgitude, un curieux personnage atteint d’existantialisme nationaliste se cherche et il prend forme.
Animation

Résumé du film
Un voyage cynique et réaliste dans les méandres de la belgitude, un curieux personnage atteint d’existentialisme nationaliste se cherche et il prend forme.

Avec les textes de :

Lolita Laveque
Martijn Nelen
Max Greyson
Zoë Croegaert

SLAM BRABANÇONNE : WIJ ET LA BELGITUDE

Finalistes du championnat belge de poetry slam 2016, venant de six villes, néerlandophones et francophones, quatre slameurs ont travaillé ensemble de manière bilingue afin d’explorer le potentiel de la langue en Belgique, questionner notre identité collective et notre tolérance envers l’Autre.

Loin d’une certaine idée du slameur solitaire travaillant son mal-être isolé dans son grenier pour aller s’exclamer seul sur scène, ramasser les applaudissements et ensuite rentrer tristement seul à la maison… Ici, les slameurs ont choisi de travailler ensemble et de disparaître. En effet, cette communauté éphémère s’est immortalisée dans ce film d’animation où les images sont le liant des paroles qui s’enchaînent. Le collectif prend le dessus symboliquement et politiquement. Mesdames et messieurs, voici venu l’ère du slam polyphonique !

Le slam comme personnage collectif et expérience commune afin d’aller au-delà des frontières culturelles et linguistiques. Dans le but de montrer que le slam est une porte d’entrée dans l’échange et la connaissance de l’autre.

Réalisation & Animation : Alain Clément
Montage : Ronnie Ramirez
Production : Anne-Sophie Guillaume, Maxime Kouvaras, Valentin Fayet
Musique : Weapon by Nctrnm – CC-BY

Remerciements : Ministres de la Culture Sven Gatz & Alda Gréoli
Ainsi que : Solange Mariano dos Reis Borges, Zoë Croegaert, Camille Pier (Nestor), Max Greyson, Martijn (Bekvechter) Nelen, Lisette Ma Neza, Lolita Lévèque, Sergio Roberto Gratteri & team du Pianofabriek.

Une collaboration entre ZIN TV et le Pianofabriek


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP